Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)
ADHESIONS et DONS
en ligne ou par courrier

Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

PETITIONS A SIGNER

Soutenez les pétitions contre les antennes-relais.

Pétition pour des lieux de Vie sans ondes.


Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.


Les preuves du danger pour la santé du portable, Wi-fi, Bluetooth, DECT...


Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Consommation électrique : l’État veut tester une limitation temporaire forcée pour 200 000 foyers



Consommation électrique : l’État veut tester une limitation temporaire forcée pour 200 000 foyers
Les résistants au compteur capteur Linky  l'annonçaient depuis 2016!

Le gouvernement envisage de tester la limitation temporaire de la consommation d’électricité de plusieurs milliers de foyers, afin d’anticiper d’éventuels moments de tension extrême sur le réseau. Un projet de décret est en cours de rédaction. Environ 200 000 foyers prévenus en amont verraient la puissance de leur compteur Linky baisser pendant quelques heures.

Avec l’arrivée de l’hiver, les questions de consommation d’électricité ressurgissent. Le gouvernement et Enedis se veulent rassurants sur la capacité de production française, avec  de bien meilleures conditions que l’hiver dernier  selon le ministère de la Transition énergétique. Toutefois, l’exécutif compte tester d’ici au mois de mars 2024 une  limitation temporaire  de la puissance électrique délivrée aux particuliers, pour voir si cet outil est techniquement possible et efficace en cas de tension extrême sur le réseau électrique.
Après une information révélée par La Tribune, le ministère de la Transition énergétique a exposé ses intentions le 14 octobre. Un projet de décret est en cours de rédaction pour poser le cadre de l’expérimentation. Il s’agirait de limiter la puissance des compteurs Linky d’environ 200 000 personnes, prévenues à l’avance, pendant quelques heures. L’opération serait réalisée en une fois, au cours de l’hiver 2023-2024.

Pourquoi ce test?
Le ministère a d’emblée prévenu que ce projet d’expérimentation n’a  aucun lien avec la situation du système électrique pour cet hiver . La remontée en puissance des centrales nucléaires françaises et la baisse de consommation observée depuis an rendent les conditions actuelles bien meilleures que celles de l’an dernier. Cependant, le gouvernement veut  déterminer  s’il est  techniquement possible de mettre en œuvre un nouvel outil pour sauvegarder le réseau électrique en cas de tension extrême, pour éviter des coupures […] programmées , ces délestages tant redoutés l’hiver 2022.
Contacté par l’AFP, le réseau de distribution d’électricité aux particuliers Enedis a expliqué avoir été sollicité par les pouvoirs publics pour  travailler à une nouvelle mesure de sauvegarde pour envisager la sécurisation du réseau électrique à moyen/long terme  et  éloigner le risque de coupures temporaires […] qui restent l’ultime dispositif pour éviter une panne généralisée .

Comment cela se passerait ?
Concrètement, le test grandeur nature envisagé reviendrait à abaisser la puissance disponible des compteurs résidentiels Linky à 3kVA (il est généralement de 6 kVA dans les foyers). Cela  présenterait l’avantage de ne pas interrompre l’alimentation des clients et de préserver un niveau minimal d’alimentation pour les usages électriques de base (3kVA, correspondant à un radiateur, un ordinateur portable en charge, un réfrigérateur) , a détaillé Enedis. On peut donc s’éclairer et se chauffer, mais mieux va éviter d’allumer en même temps le four électrique et le sèche-linge.
 
Le gouvernement compte effectuer ce test en une seule fois, pour  quelques heures  et sur un périmètre d’environ 200 000 personnes, qui seront prévenues à l’avance, selon le ministère.

Suite de l'article ici.
Article publié par Ouest France le 15/10/2023, écrit par E. ALIX.

Lu 1856 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8

1. Pourquoi une alerte sanitaire ? | 2. Comment agir ? | 3. La science | 4. Loi et Justice | 5. Conflits d'intérêt | 6. Compteurs dits "intelligents" | 7. Espace presse | 8. Archives média | 9. 5G | 10. Les Fiches de Robin | 11. Editoriaux | 12. Le décodeur de Robin | 13. En direct du Labo | NOUS SOUTENIR : ADHESION et DON | Qui sommes nous ? | Nous contacter | Comité de parrainage | Mentions légales


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




ANNUAIRE DE LIENS