Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'Des antennes relais dangereuses pour les enfants ?' - Le Parisien (Cahier Central) du 07/03/2008

Crèche / XiVe

26 bis, rue du Faubourg Saint-Jacques (XiVe), hier. La direction de la crèche a interdit aux enfants l'accès à leur cour de récré, située sur une terrasse, à trente mètres d'antennes-relais.



Privés de récré à cause d'antennes-relais

DES ANTENNES-RELAIS de téléphones portables menacent-elles la santé des quarante-quatre bambins de la crèche Saint-Jacques ?
En tout cas, la direction de l'établissement - qui accueille les enfants des personnels de l'hôpital Cochin - a décidé d'interdire aux enfants l'accès à leur cour de récréation, située sur la terrasse du 26 bis, rue du Faubourg-Saint-Jacques (XIV e ). La raison ? Elle se trouve à une trentaine de mètres seulement de plusieurs antennes de téléphonie mobile.

Tout débute il y a près d'un mois. « Des personnels de la crèche se sont plaints de maux de tête quand ils allaient sur la terrasse, se souvient l'une des mamans. Nous avons tout de suite pensé à ces antennes (NDLR : installées entre 2000 et 2007)... »

Mercredi 27 février, à la demande de l'association Robin des toits - spécialiste en matière de sécurité sanitaire dans les technologies sensibles -, une étude est menée par le Centre de recherche et d'information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (Criirem). Avec 4,07 volts/m sur la terrasse et 2,48 v/m dans les locaux du personnel, ces résultats sont jugés «inquiétants ».

« Un gros risque sanitaire »

« Les enfants sont en danger, estime Etienne Cendrier, de Robins des toits. Il y a un gros risque sanitaire. » La direction de la crèche - qui a refusé de répondre à nos questions - décide alors de fermer la cour de récréation, zone la plus exposée aux ondes. Alertée, la mairie de Paris ordonne le calcul d'autres mesures. « Allant de 0,1 v/m à 3 v/m, elles sont en dessous du niveau préconisé par la charte parisienne du téléphone mobile, mais nous allons refaire des
analyses approfondies, assure l'entourage du maire de Paris. Si elles se révèlent supérieures à la charte, nous imposerons aux opérateurs de changer l'orientation des antennes ou de les démonter. »

Cette éventualité ne semble pas apeurer l'Association française des opérateurs mobiles (Afom). « Selon toutes les autorités sanitaires, il n'y a pas de danger à vivre près d'une antenne-relais, indique l'un de ses représentants. Et la charte en question n'a aucun fondement scientifique. »

Ces arguments ne rassurent nullement les parents. « Nous sommes très inquiets pour nos enfants et pour le personnel, affirme une maman. Nous ne nous laisserons pas faire. Les maternités de Cochin et de Port-Royal ainsi que deux autres crèches sont aussi menacées par ces antennes-relais... »


Raphaël Domenach

'Des antennes relais dangereuses pour les enfants ?' - Le Parisien (Cahier Central) du 07/03/2008
Téléchargez cet article, ci-dessous au format PDF

Robin des Toits
Lu 7761 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5

Ce qu'il faut savoir | JT, reportages et magazines | Articles de presse | Compteurs dits "intelligents" (eau, gaz, électricité...) | Synérail


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grnoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES