Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Initiative populaire lancée contre la 5G - tdg.ch - 15/10/2019

La Chancellerie a donné son feu vert à l'initiative fédérale «Pour une téléphonie mobile respectueuse de la santé et économe en énergie».



L'initiative fédérale «Pour une téléphonie mobile respectueuse de la santé et économe en énergie» est lancée. Image: archive/photo d'illustration/Keystone
L'initiative fédérale «Pour une téléphonie mobile respectueuse de la santé et économe en énergie» est lancée. Image: archive/photo d'illustration/Keystone
L'introduction de la technologie de communication mobile 5G en Suisse suscite de nombreuses craintes. Ses opposants ont lancé une initiative populaire limitant l'extension du réseau. Ils ont jusqu'au 15 avril 2021 pour récolter les 100'000 signatures nécessaires.
 
 
Le texte de l'initiative demande que les valeurs limites, fixées par l'ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant, ne soient pas relevées, pas même en raison de nouvelles méthodes de mesure.

La desserte en téléphonie mobile et Internet serait séparée entre espace extérieur et intérieur. Ainsi, la puissance des émetteurs devrait être abaissée pour que les émissions n'entrent pas dans un bâtiment. À l'intérieur, les données seraient transmises par câbles à fibre optique ou par câbles coaxiaux, et non pas par ondes électromagnétiques.

 
Places réservées dans les transports

 
D'autres mesures préconisent d'équiper les transports publics de sièges interdisant l'utilisation d'appareils électroniques. Les locaux des bâtiments publics tels que jardins d'enfants, écoles, hôpitaux ou EMS devraient être aménagés afin d'éviter tout rayonnement électromagnétique.

 
Les opérateurs qui envisagent d'installer de nouvelles antennes ou d'augmenter la puissance de celles existantes devraient obtenir l'accord écrit des habitants du quartier dans un rayon de 400 mètres. Les personnes électrosensibles auraient accès gratuitement à des centres de conseil.

 
Réseau en cours d'extension

 
Malgré les nombreuses oppositions contre la 5G, les opérateurs ont commencé à déployer leur réseau en vue d'une couverture quasiment intégrale du territoire helvétique. Pourtant plusieurs cantons romands ont pris des mesures de précaution.

 
Genève, Vaud et le Jura ont décrété un moratoire dans l'attente des conclusions d'un rapport de l'Office fédéral de l'environnement sur la question. Fribourg a décidé début juin de soumettre l'implantation d'antennes à l'octroi d'un permis de construire.

 
Neuchâtel veut appliquer le principe de précaution, quant au Grand Conseil valaisan, il a refusé d'introduire un moratoire.

---
Source : https://www.tdg.ch/suisse/initiative-populaire-lancee-5g/story/10612769

Lu 185 fois

Dans la même rubrique :
1 2

1. Pourquoi une alerte sanitaire ? | 2. Comment agir ? | 3. La science | 4. Loi et Justice | 6. Compteurs dits "intelligents" | 5. Conflits d'intérêt | 7. Espace presse | 8. Archives média | ADHESION | Nous contacter | Qui sommes nous ? | Editoriaux | 9. 5G | Comité de parrainage | Les Fiches de Robin


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES