Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH


Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...
pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'L'essor des antennes relais va être encadré' : La Provence - 15/05/2008

Des médecins plaident auprès de la Ville le principe de précaution



L'antenne-relais (voir flèche rouge) sur le toit de la maison de quartier des Pinchinades et tout près de l'école a été installée en juillet 2000. Le bail expirera le 30 juin 2009. (© Serge Guéroult)
L'antenne-relais (voir flèche rouge) sur le toit de la maison de quartier des Pinchinades et tout près de l'école a été installée en juillet 2000. Le bail expirera le 30 juin 2009. (© Serge Guéroult)
La méthode forte a porté ses fruits: les médecins de l'Association Santé Environnement Provence (Asep) avouent "avoir mis la pression sur les élus avant les élections" et la Ville n'est finalement pas restée sourde à leur cri d'alarme sur les risques sanitaires des antennes relais. Les études scientifiques étant contradictoires, elle semble décidée à se ranger derrière le principe de précaution et à revoir intégralement les règles de leur implantation. Même plus: à en délocaliser, éventuellement, certaines situées à proximité d'endroits jugés sensibles (écoles, hôpital, crèche, etc.).

Jusqu'alors, seules les règles du code de l'urbanisme ont encadré leur essor. Et la situation est telle que non seulement la Ville n'a pas connaissance du parc privé des antennes-relais, mais plusieurs bâtiments communaux en ont hébergé au fil des années... créant parfois l'émoi, comme à l'école des Pinchinades, où des parents d'élèves s'étaient inquiétés d'une antenne-relais située en face sur le toit de la maison de quartier. Face à ce flou, un groupe de travail, composé d'élus et de professionnels de santé, vient d'être créé, à l'initiative de Philippe Gardiol, l'adjoint au maire délégué au développement durable. Si ses modalités sont encore à définir (sous la forme, peut-être, d'une commission extra-municipale), ce groupe de travail s'est fixé, comme mission finale, d'élaborer une charte avec les opérateurs.

"Une ville moyennement en retard sur ce point, selon Patrice Halimi, chirurgien et membre de l'Asep. Mais qui serait, si elle entame une réelle réflexion, la première dans le pays d'aix à avoir une telle démarche." L'élu est en tout cas sur la même longueur d'ondes que l'Asep: "Nous avons commencé à répertorier les sites qui abritent ces antennes-relais. Une fois l'état des lieux terminé, et après avoir fait l'examen des baux qui lient la Ville et les opérateurs, nous en rencontrerons les responsables pour qu'ils déplacent ou baissent la puissance de leurs antennes situées aux endroits sensibles, comme celles à proximité des écoles des Pinchinades et Frédéric-Mistral. Il faut savoir que la distance importe moins que la puissance de l'émetteur".

Les "négociations" ne seront pas aisées car elles seront liées à l'échéance des différents baux dont certains prendront fin en 2009 alors que d'autres courent jusqu'en 2015...

---
Par Laurent Alexandre et Axel Plessier (vitrolles@laprovence-presse.fr)
Source : http://www.laprovence.com/articles/2008/05/15/446568-UNKNOWN-L-essor-des-antennes-relais-va-etre-encadre.php

Robin des Toits
Lu 3340 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème