Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)
ADHESIONS et DONS
en ligne ou par courrier

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

Les preuves du danger pour la santé du portable, Wi-fi, Bluetooth, DECT...

Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

LE SYNDROME DE LA HAVANE (dec. 2020)



Ce pourrait être le titre du dernier polar dont on parle, mais pour nous la réalité est tragiquement plus banale.

“Un rapport indique qu’une « attaque » par micro-ondes est la source probable de maladies mystérieuses qui frappent les diplomates et les espions »
« Un rapport commandé par le gouvernement fournit l'explication la plus définitive du « Syndrome de La Havane », qui a frappé des dizaines d'employés américains, d'abord à Cuba, puis en Chine, en Russie et dans d'autres pays.
La cause la plus probable d'une série d'afflictions mystérieuses qui ont affecté les espions et les diplomates américains à l'étranger au cours des dernières années était l'énergie des radiofréquences, un type de rayonnement qui comprend les micro-ondes, les Académies nationales des sciences, de l'ingénierie et de la médecine en ont conclu dans un rapport. » (New York Times – 5/12/2020) 

Pour lire la suite :
https://www.nytimes.com/2020/12/05/business/economy/havana-syndrome-microwave-attack.html?campaign_id=2&emc=edit_th_20201206&instance_id=24765&nl=todaysheadlines&regi_id=72222167&segment_id=46200&user_id=8624e166290a9612abe36ef9be0bf5a1

Le Monde du 29/09/2017 avait déjà évoqué « un mal mystérieux » qui frappait des diplomates américains à Cuba, et annoncé que « Washington rappelle ses diplomates à Cuba, touchés par un mal mystérieux. »
https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/09/29/washington-rappelle-ses-diplomates-a-cuba-ou-un-mysterieux-mal-touche-son-ambassade_5193798_3222.html
 
A la suite du New York Times, le Monde nous apprend le 8 décembre 2020 :
« C’est la fin d’un mystère. Enfin, presque. Entre 2016 et 2018, une cinquantaine de diplomates américains et canadiens, ainsi que des membres de leurs familles, ont souffert de fortes migraines, d’acouphènes, de troubles visuels et cognitifs ou de problèmes d’équilibre et de vertiges. […]
"Sollicitée par le département d’Etat, l’Académie des sciences de Washington a rendu en août un rapport sur ce « syndrome » qui a été rendu public le 5 décembre, à la demande de sénateurs américains. Sur près de 80 pages, un comité réunissant dix-neuf spécialistes couvrant les champs de l’audition, des maladies neurologiques, etc., explique que « l’énergie de radiofréquence dirigée et pulsée » est « le mécanisme le plus plausible » pour expliquer ce phénomène."
(Le Monde du 8/12/2020)
 
Pour lire la suite :
https://www.lemonde.fr/big-browser/article/2020/12/08/syndrome-de-la-havane-l-origine-du-mal-mysterieux-se-deplace-de-cuba-a-moscou_6062550_4832693.html
 
Dans son rapport, l'Académie Nationale des Sciences de Washington recommande, entre autres :
- Si la recherche ou les évaluations soutiennent la possibilité que l'énergie radiofréquence (RF) soit une cause de maladie vécue par certains de ses employés, le département d'État devrait former et doter les employés de la capacité de mesurer et de caractériser leur exposition à l'énergie des radiofréquences en temps réel en cas de besoin à l’avenir.
- Le Département d'État devrait développer une approche systématique pour les diagnostics toxicologiques et un protocole qui appuie cette approche.

Rapport concerné :
https://assets.documentcloud.org/documents/20420427/diplomats-report.pdf

(Robin des Toits - 9/12/2020)

Lu 1621 fois

Informations scientifiques | Autres documents | Réseau EHS | Presse, radio et TV | l'EHS à l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Dernier article

LE LIVRE NOIR DES ONDES

12/01/2021

Nouvelles :

Galerie de photos
Logo site
Schéma ARCEP
Grenoble arbres


LIENS UTILES