Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'La justice prend l'antenne' - 20 Minutes - 14/04/2009

N'ayant pas pu trouver d'accord sur l'antenne-relais qui surplombe la cour de récré, les parents d'élèves de l'établissement lyonnais doivent attaquer Bouygues.



'La justice prend l'antenne' - 20 Minutes - 14/04/2009
ANTENNES-RELAIS - Les parents de l'Ecole Gerson vont porter plainte

PROCES EN VUE POUR BOUYGUES

Les parents de l'école Gerson (5e) mettent leurs menaces à exécution. Faute d'avoir pu trouver un terrain d'entente avec Bouygues Telecom, propriétaire de l'antenne relais qui surplombe la cour de récré de leurs enfants, ils devraient, selon nos informations, engager cette semaine une procédure judiciaire contre l'opérateur. Après avoir un temps envisagé de l'assigner devant le tribunal de grande instance de Nanterre, où Bouygues a déjà été condamné dans une affaire similaire, ils ont finalement dû se résoudre à faire appel à la justice lyonnaise (lire encadré).

'La justice prend l'antenne' - 20 Minutes - 14/04/2009
Une procédure en urgence

Leur avocat doit demander dès aujourd'hui au président du tribunal de grande instance le droit d'assigner Bouygues à jour fixe. « Il s'agit d'une procédure plus rapide que les assignations ordinaires qui nous permettrait de voir l'affaire examinée en urgence », indique Franck Heurtrey, qui représente vingt et une familles de Gerson. Une trentaine d'autres parents, membres du collectif Rassemblement pour des écoles sans pollution électromagnétique (Respem) se sont également joints à la plainte, sans attendre la tenue, le 23 avril à Paris, du « Grenelle de la téléphonie mobile ». « Nous n'en attendons rien. Comme tous les Grenelles, celui-ci ne fera rien avancer », déplore un membre du collectif Davy Besson, soucieux que la justice permette enfin aux parents d'arrêter le combat mené depuis deux ans pour obtenir le retrait des antennes près de l'école. Une affaire qui pourrait être jugée rapidement si l'urgence de la plainte est reconnue par le tribunal. Le cas échéant, les parents pourraient attendre plus d'un an pour voir Bouygues assigné devant la justice.

JURISPRUDENCE :
Le 10 Mars dernier, Bouygues Télécom a transféré son siège social de Nanterre à Paris.
Pour les parents de l'école Gerson, c'est le signe que l'opérateur ne souhaite plus affronter les juges de Nanterre, qui l'ont condamné à démonter l'une de ses antennes de Tassin le 18 septembre. Un jugement confirmé en février en appel.

Elisa Frisullo
---
Source : http://www.20minutes.fr/article/319607/Lyon-Proces-en-vue-pour-Bouygues.php

'La justice prend l'antenne' - 20 Minutes - 14/04/2009

QUATRE ANS DE MOBILISATION DANS LES ECOLES

A Lyon, la mobilisation des parents d'élèves contre les antennes-relais s'est en quelques années transformée en un véritable feuilleton à rebondissement. L'affaire a lentement commencé à l'école Victor-Hugo en 2005 et s'est accélérée fin 2007 lors d'un dramatique épisode : la découverte de deux cas de leucémie sur des élèves de cet établissement des Pentes de la Croix-Rousse (1er). Aucun lien scientifique n'est alors établi entre ces maladies et la présence de deux antennes sur le toit de l'école, mais la mairie de Lyon intervient auprès de l'opérateur « au titre du principe de précaution » pour faire retirer les installations. Trop tard.

« Saignements de nez, malaises... »

La peur s'est déjà propagée dans d'autres établissements situés à proximité d'une antenne, dont l'école Gerson. Les parents se mobilisent, alertent la mairie, qui pour calmer le jeu, intervient une nouvelle fois à l'été 2008 auprès de l'opérateur. Bouygues accepte alors de changer l'orientation de l'antenne qui domine la cour de récré. Mais cela n'apaise pas les parents, inquiets des « malaises, maux de tête et saignements de nez à répétition » observés sur plusieurs élèves. Certains refusent même pendant un temps que leurs enfants aillent jouer dans la cour, « trop exposée ». « Devant les doutes sur les méfaits des ondes électromagnétiques sur la santé, nous demandons juste que nos enfants soient protégés », explique Jean-Michel Dhimoïla, un membre du collectif Respem qui a décidé de retirer sa fille de Gerson l'an prochain. Comme lui, une dizaine d'autres familles ont pris la même décision en raison de la présence de l'antenne, si bien que « plusieurs classes de l'école risquent de fermer à la rentrée », selon les parents. « Une seule classe est concernée », corrige la mairie de Lyon, qui ajoute : « Plusieurs raisons peuvent inciter les parents à changer d'école. »

E.F
---
Source : http://www.20minutes.fr/article/319609/Lyon-Quatre-ans-de-mobilisation-dans-les-ecoles.php

---
Voir également :

- LYON : campagne de sensibilisation « Le portable avant 12 ans, c'est non ! » - France 3 national - 14/12/2008

- 'Antennes-relais dans les écoles : le ton monte' - METRO - 23/10/2008

- 'Antennes-relais : mesures indépendantes à l'école Gerson' - Lyon Capitale (08/02/2008)

- Ecole primaire Victor Hugo : « Ecole morte pour le retrait des antennes» le Mardi 05/02/2008

- 'Saint Cyr l'Ecole: Onze cas de cancers pédiatriques recensés ... ' - Le Figaro - 28/01/2005

- Antennes relais et cancers chez des enfants directement exposés : 'Après Saint-Cyr l'Ecole, Après Ruitz, Maintenant l'école Victor Hugo à Lyon'

- Bouygues Télécom condamné pour exposition à un risque sanitaire : jugement intégral du TGI de Nanterre - 18/09/2008

- Antennes-relais de Téléphonie Mobile : le JUGEMENT de la Cour d'Appel de Versailles - 04/02/2009

Lu 2941 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Lois, propositions de loi et règlementations | La jurisprudence | Les jugements impliquant Robin des Toits | Tous les jugements


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES