Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)
ADHESIONS et DONS
en ligne ou par courrier

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

Les preuves du danger pour la santé du portable, Wi-fi, Bluetooth, DECT...

Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Lettre ouverte d'Arthur Firstenberg sur les communications sans fil à la COP 27



TECHNOLOGIE SANS FIL ET CHANGEMENT CLIMATIQUE
Rapport de la COP 27
   
Selon Kathleen Burke, assistante du groupe de travail sur les téléphones cellulaires à Sharm El-Sheikh, en Égypte, il faut avoir un téléphone portable à portée de main et allumé presque tout le temps pour naviguer dans la conférence. À l'occasion de la 27e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, qui se tient cette année dans cette station balnéaire de la mer Rouge, quatre faux palmiers ont été érigés sur le site de la conférence afin que les 40 000 participants soient tous sur leur téléphone portable en même temps, toute la journée, tous les jours pendant deux semaines. Chaque "arbre", que l'on voit au premier plan sur la photo ci-dessus, n'est qu'un échafaudage métallique pour les antennes.
 
Le radiofréquencemètre Safe and Sound Pro II, que Kathleen a apporté à la COP afin de mesurer les niveaux de rayonnement, indique "Extrême" en permanence partout sur le terrain du COP, à l'intérieur comme à l'extérieur. Elle est peut-être la seule personne de la conférence qui n'a pas de téléphone cellulaire.
 L'objectif de la participation de Kathleen en tant qu'observatrice à la COP est de commencer à jeter des ponts vers les personnes qui se soucient le plus de l'avenir de notre monde, qui ne sont même pas conscientes d'une menace existentielle encore plus urgente que celle pour laquelle elles sont venues en Égypte, et qui y est pourtant intimement liée. Elle distribue la lettre suivante aux délégués - une lettre que j'ai écrite et soumise officiellement à la COP 27 avant son arrivée. Kathleen a remis la lettre en main propre aujourd'hui à tous les bureaux des parties (les pays représentés à la conférence), ainsi qu'à l'Environmental Defense Fund et à l'Organisation mondiale de la santé. 
 Un angle mort doit être comblé
 En dehors du noyau atomique, il n'existe que deux forces fondamentales dans la nature : la gravité et l'électricité.  La force électromagnétique est 1.000.000.000.000.000.000.000.000.000.000, 000 fois plus forte que la force gravitationnelle. Pourtant, une grande partie de la science occidentale prétend qu'elle n'existe pas. Cela a maintenant des conséquences fatales pour la vie sur Terre. Les conséquences pour la vie sont imputées aux micro-organismes. Les conséquences pour l'environnement sont imputées au changement climatique.
 Cette conférence s'intéresse à juste titre à l'arrêt de la combustion des combustibles fossiles. Si l'on n'y met pas fin, la Terre deviendra inhabitable. Mais même si l'on y met fin, la Terre ne survivra pas si l'on ne met pas également fin à l'électrosmog mondial - l'électrosmog provenant du nuage sans fil et des satellites. Et l'électrosmog est une urgence encore plus grande que le changement climatique. Nous n'avons que quelques années pour l'arrêter, pas des décennies. En outre, bon nombre des stratégies visant à réduire notre dépendance à l'égard des combustibles fossiles - énergie solaire, énergie éolienne, réseau intelligent, véhicules électriques, autoroutes intelligentes, villes intelligentes, etc. Les méthodes utilisées pour recueillir des informations sur la modification des habitats des animaux - GPS, dispositifs de radiopistage, etc. -- tuent les animaux sauvages au lieu de les sauver.
 Voici quelques-uns des faits que les Nations Unies doivent immédiatement reconnaître et prendre en main pour que nos enfants puissent vivre et grandir :
- L'électricité, et aucune autre force, est responsable de la vie. L'étude de l'électricité doit être rétablie en biologie, en chimie et en médecine.
 - Les champs électromagnétiques (CEM) interfèrent avec le flux d'électrons dans nos nerfs, nos cerveaux et les pacemakers de nos cœurs. Ce phénomène est à l'origine de l'augmentation considérable de la prévalence de maladies neurologiques telles que le TDAH, la maladie d'Alzheimer, la sclérose en plaques et l'autisme, ainsi que de la forte augmentation de l'incidence des crises cardiaques chez les jeunes.
- Les CEM interfèrent avec le flux d'électrons entre les aliments que nous mangeons et l'oxygène que nous respirons, qui se produit jour et nuit dans les mitochondries de chaque cellule afin de produire l'énergie nécessaire à la vie.
- Cette interférence avec le métabolisme - interférence avec la combustion des sucres, des graisses et des protéines pour produire de l'énergie - a placé tous les êtres vivants dans un état de privation d'oxygène. Cela se produit pour chaque personne, chaque animal, chaque insecte et chaque plante, sans cesse et sans possibilité d'y échapper.
- La capacité réduite de nos cellules à digérer les sucres est appelée diabète.
 - La capacité réduite de nos cellules à digérer les graisses provoque leur dépôt dans nos tissus, ce qui entraîne l'obésité. Elles se déposent dans les artères coronaires, ce qui entraîne des maladies cardiaques.
-- La capacité réduite de nos cellules à utiliser l'oxygène que nous respirons les fait basculer dans un métabolisme anaérobie (qui ne consomme pas d'oxygène), ce qui entraîne le cancer.
-- L'augmentation extraordinaire de ces quatre maladies pandémiques - obésité, diabète, maladies cardiaques et cancer - est principalement causée par le rayonnement constant des appareils personnels sans fil et de l'infrastructure mondiale qui les soutient.
- Chez les abeilles, qui ont un métabolisme très élevé, ces interférences sont rapidement mortelles. Le syndrome d'effondrement des colonies est presque entièrement causé par l'électrosmog.
- La diminution de 75 % du nombre d'insectes volants dans les réserves naturelles d'Allemagne et la diminution de 98 à 99 % du nombre d'insectes rampants dans une forêt tropicale de Porto Rico - diminutions qui reflètent ce que l'on appelle globalement "l'apocalypse des insectes" - sont principalement dues à l'énorme augmentation de l'intensité des rayonnements de l'infrastructure mondiale sans fil.
- Les décès massifs sans précédent d'oiseaux nicheurs dans le monde entier au printemps et à l'été 2022 sont dus à l'énorme intensification mondiale de l'infrastructure sans fil qui se produit actuellement sur terre, dans l'espace et dans les océans.
- Les émissions des appareils sans fil sont appelées rayonnement de radiofréquence (RF). En plus de l'interférence générale avec le flux d'électrons dans notre corps qui se produit à partir de toute source de CEM, le rayonnement RF transporte des informations complexes d'un appareil sans fil à l'autre sous la forme de fréquences et de modèles de pulsation. Il transmet les mêmes informations aux cellules de notre corps, interférant et noyant la communication entre nos cellules, et entre notre corps et la Terre.
- Cela interfère avec la reproduction, la croissance, la différenciation, la maturation, la guérison et le fonctionnement normal, et est responsable de la dégradation dramatique de la santé humaine au cours des deux dernières décennies et demie.
- Cette interférence avec la communication interne ne dépend pas de la dose. Même à des niveaux de puissance proches de zéro, il a été démontré que le rayonnement RF modifie les ondes cérébrales et change la structure de l'ADN.
- Chaque appareil sans fil et chaque antenne est responsable de l'électrosmog. Aucun ne peut être utilisé en toute sécurité, pas même en théorie. Ni les tours cellulaires, ni les téléphones portables, ni le WiFi, ni le Bluetooth, ni aucun des 25 appareils sans fil différents que possède aujourd'hui le ménage moyen.
- Les satellites de communication, qui sont maintenant lancés presque tous les deux jours, jusqu'à 54 à la fois, par des gouvernements et des sociétés privées, polluent et modifient massivement l'environnement électromagnétique de la Terre elle-même. Cela dégrade encore plus toute la vie en dessous, car chaque être vivant fait partie du circuit électrique mondial qui circule à tout moment entre le ciel et la Terre.
 Il y a aujourd'hui sur Terre 15 milliards de téléphones portables qui émettent des rayonnements RF, ainsi que plus de 6 millions de tours de téléphonie mobile. Au moins 5 000 satellites émettent des rayonnements dans le monde entier depuis l'espace, et au moins 100 000 autres sont prévus et planifiés. 
Au nom de mon organisation, des millions de personnes qui soutiennent mon travail, et au nom de l'humanité, de toute la vie et de la Terre, je demande aux Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques de reconnaître l'électrosmog comme l'urgence qu'il représente, et comme un facteur important de la dégradation de la vie qui, jusqu'à présent, a été imputée uniquement au changement climatique. Je demande en outre aux Nations Unies d'ouvrir un débat officiel sur cette menace d'urgence pour toutes les nations et je propose l'élaboration d'un nouveau traité et la création d'une convention sur l'électrosmog. Je propose l'élaboration d'un nouveau traité et l'établissement d'une convention sur l'électrosmog. Moi-même, et les milliers d'experts mondiaux avec lesquels je communique, sommes disponibles pour contribuer à cet effort de quelque manière que ce soit.
Kathleen a également remis une copie de la lettre ci-dessus à Amy Goodman, animatrice de Democracy Now !, un programme d'information qu'elle a fondé il y a 26 ans et qui est diffusé sur plus de 1 400 stations de radio et de télévision publiques dans le monde. Les émissions qu'elle a diffusées depuis la COP 27 ont été extraordinaires. Mardi, je l'ai entendue interviewer Vanessa Nakate, une militante ougandaise pour la justice climatique, et ce que Vanessa avait à dire sur l'urgence climatique s'applique avec la même force aux CEM. Mardi était le 26e anniversaire de Vanessa, ou "bearthday", comme elle l'a épelé pour Amy.
 Vanessa a rapporté que la Corne de l'Afrique connaît une grave sécheresse, tandis que de grandes parties du Nigeria et du Pakistan sont sous l'eau suite à des inondations record. Le monde doit cesser de parler d'"adaptation", a-t-elle déclaré, car l'adaptation est déjà impossible. "On ne peut pas s'adapter à l'extinction", a-t-elle déclaré. Une transition juste vers les énergies renouvelables est essentielle, a-t-elle ajouté, tout comme l'arrêt total des investissements dans les combustibles fossiles. Elle est consternée que la Conférence sur le changement climatique soit ouvertement utilisée comme un lieu de marketing pour l'industrie des combustibles fossiles : plus de 600 représentants de l'industrie des combustibles fossiles commercialisent leurs produits dans les pavillons de la COP !
 
Ses sentiments s'appliquent également aux CEM. Les radiations étant déjà si répandues que la majorité des habitants de certains pays souffrent de diabète ou de prédiabète et que 98 % à 99 % des insectes ont disparu, même dans les forêts tropicales, l' "adaptation" est impossible. Dans ce cas, "adaptation" signifie "utilisation sûre" de la technologie sans fil. La combustion de combustibles fossiles doit cesser, et l'utilisation des téléphones portables doit également cesser. Ce sont les deux choses qui doivent se produire si nous voulons avoir une planète sur laquelle vivre dans un avenir proche.
Hier (mercredi), Amy a interviewé Harjeet Singh, un militant de New Delhi, en Inde, qui fait partie du Climate Action Network. Comme Vanessa, il est scandalisé par le fait que non seulement il n'y a pas eu de progrès sur le changement climatique en 30 ans, mais qu'il n'y a même pas de mention des combustibles fossiles dans l'Accord de Paris adopté en 2015. Et (depuis hier) il n'y a pas non plus de mention des combustibles fossiles dans le projet de rapport de la COP 27. Lui aussi est scandalisé par les 600 lobbyistes des énergies fossiles qui ont transformé la COP 27 en une exposition pour leurs produits. Il exhorte les nations du monde à élaborer un traité de non-prolifération des combustibles fossiles, comme le demandent Tuvalu et Vanuatu. Il s'agit de deux nations insulaires dont l'existence même est menacée par la montée du niveau de la mer.
 Les parallèles avec l'activisme des CEM sont frappants. De même que 600 lobbyistes des combustibles fossiles vendent leurs produits lors d'une conférence sur le changement climatique, la plupart des personnes qui assistent aux conférences sur les CEM et aux manifestations contre la 5G ont un téléphone portable à la main. De même qu'il n'y a eu aucun progrès en matière de changement climatique depuis 30 ans, il n'y a eu aucun progrès en matière de radiations depuis 30 ans.
 "Un combat pour la justice climatique est un combat pour les droits de l'homme", a déclaré Vanessa Nakate. De même, un combat pour un monde sans radiation est un combat pour les droits de l'homme. Il est temps d'empêcher les nations d'être inondées et submergées, et il est temps d'empêcher que des millions de personnes soient torturées et deviennent des sans-abri, et que des enfants du monde entier grandissent avec des lésions cérébrales. Il est temps d'arrêter de brûler des combustibles fossiles et d'utiliser des téléphones portables.
 Ma lettre, telle que je l'ai soumise à la COP sur le papier à en-tête de mon organisation, avec mes références, se trouve ici :
 https://cellphonetaskforce.org/wp-content/uploads/2022/11/CPTF-letter-to-the-COP-27.pdf 
Je demande à tout le monde d'écrire à Amy Goodman pour lui demander de commencer à parler des radiations des technologies sans fil sur Democracy Now ! Elle est populaire, respectée et touche des millions de personnes. Veuillez ne pas remettre en question le changement climatique lorsque vous lui écrirez. Nous devons unir nos forces à celles des personnes qui se soucient de notre planète si nous voulons qu'elle reste en vie. La meilleure façon de contacter Amy est de consulter son site web. 
Arthur Firstenberg, Président 
Cellular Phone Task Force 
Auteur, The Invisible Rainbow : Une histoire d'électricité et de vie
Administrateur, Appel international pour arrêter la 5G sur Terre et dans l'espace
Gardien, ECHOEarch.org (End Cellphones Here On Earth) 
P.O. Box 6216 
Santa Fe, NM 87502 
USA
téléphone : +1 505-471-0129
info@cellphonetaskforce.org
17 novembre 2022

Lu 337 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3

Contacts Presse | Nos communiqués | Nos revendications | Autres communiqués | Evènements institutionnels : Grenelle... | Robin '' interactif ''


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Dernier article

Antenne 4G : à Mazeyrat-d'Allier, la dernière traite pour le Gaec du Coupet

29/11/2022

Nouvelles :

Galerie de photos
Logo site
Schéma ARCEP
Grenoble arbres


ANNUAIRE DE LIENS