Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH


Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...
pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"Radiofréquences : des associations demandent un plan d'action" - Actu-Environnement - 10/04/2013



"Radiofréquences : des associations demandent un plan d'action" - Actu-Environnement - 10/04/2013
Le 3 avril dernier, l'Ineris présentait une étude montrant des effets possibles des radiofréquences sur le sommeil, la régulation thermique et la prise alimentaire, même à une faible exposition.

Ces résultats "sont cohérents par rapport à ce que vivent les personnes électrosensibles dont le sommeil est de mauvaise qualité ou brutalement interrompu en pleine nuit", estime Sophie Pelletier, en charge de la veille scientifique au Collectif des électrosensibles de France et référente EHS à Priartem. "Pour la première fois, le dogme qui veut que les radiofréquences n'auraient pas d'effet néfaste à faible dose ni d'effet cumulatif est remis en cause par une équipe jusqu'à présent très sceptique sur de tels effets".

Le collectif et Priartem, soutenus par Le lien et Agir pour l'Environnement, demandent donc à la ministre de la Santé de prendre des mesures d'urgence. Elles devraient être reçues prochainement par un conseiller de Marisol Touraine.

Les associations rappellent que plusieurs pays ont déjà pris des mesures sur ce sujet. Alors que les pays nordiques reconnaissent depuis 2000 l'électrosensibilité comme maladie professionnelle, l'Allemagne vient de reconnaître, dans la classification des maladies, "l'électrosensibilité comme étant en relation avec l'environnement physique (radiations). En Australie, l'employeur d'un chercheur électrosensible dont l'état a été aggravé à cause de son travail a été définitivement condamné à l'indemniser".

Sophie Fabrégat

---
Source : http://www.actu-environnement.com/ae/news/champ-electromagnetique-ondes-effets-sante-hypersensible-18247.php4

Robin des Toits
Lu 103 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème