Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH


Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...
pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"TÉLÉPHONIE MOBILE : Quels risques pour la population ?" - Le Dauphiné Libéré - 17/10/2008



Selon un spécialiste de la Criirem (Centre de recherches et d'informations indépendantes sur les rayonnements électro-magnétiques non-ionisants) présidée par Michèle Rivasi, interrogé par notre journal en février dernier, le risque existe : « un scientifique belge a compté les études traitant exclusivement des antennes-relais.

«Éloigner les antennes-relais des lieux sensibles est une fausse bonne idée»

Il en a dénombré dix. Huit concluent à des effets sur les riverains pouvant aller des troubles du sommeil, à l'irritabilité en passant par les tumeurs. Éloigner les antennes-relais des lieux sensibles est une fausse bonne idée. Plus l'antenne sera éloignée, plus son rayonnement sera fort. La meilleure solution serait d'avoir une multitude de petits émetteurs à faibles rayonnements. Mais ce sera coûteux pour les opérateurs.»
Il faut rappeler que selon l'organisation mondiale de la santé (OMS), il n'existe pas de risques pour la santé.

---
Source : http://www.ledauphine.com/index.jspz?comnumcom=84019&article=64239&xtor=RSS-84019

---
Voir également :

- ETUDE : surmortalité des rats soumis aux ondes GSM / Wifi à faibles doses sur le long terme : RTBF et RTL-TV du 24/06/2008

- OMS : Base de données EMF (Champs électromagnétiques) - Déc. 2006

- DISCREDIT PUBLIC DE L’OMS - 2007

Dominique Hilaire, comme plusieurs de ses voisins, se pose des questions sur la potentielle nocivité de l'antenne-relais à proximité de chez eux.
Dominique Hilaire, comme plusieurs de ses voisins, se pose des questions sur la potentielle nocivité de l'antenne-relais à proximité de chez eux.
-- --
Le Dauphiné Libéré - 17/10/2008 :
TÉLÉPHONIE MOBILE : Une antenne-relais montrée du doigt

«Parfois, lorsqu'on rentre chez nous, on retrouve les volets électriques grands ouverts. On les a fait vérifier par l'installateur. Il n'a rien détecté d'anormal. On s'interroge : est-ce que l'antenne-relais en brouillant les fréquences perturberait le système ? Cela arrive quand même presque une fois tous les trois jours. On peut alors tout aussi bien se retrouver enfermé dehors », raconte Marie-France Hilaire. Un désagrément qui fait sourire jaune cette Bollénoise. Elle cache un certain nombre d'inquiétudes polarisées sur l'antenne-relais située à une centaine de mètres de sa maison, au niveau du château d'eau, quartier des collines de Barry à Bollène. Ou plutôt sur les ondes émises par celle-ci.

Problèmes de sommeil

Installés là depuis 2000, Dominique et Marie-France Hilaire ont choisi sans crainte de quitter la Levade pour emménager dans ce quartier, pourtant à quelques dizaines de mètres d'une antenne-relais appartenant à l'opérateur de téléphonie Orange. Mais, avec le temps, le couple s'interroge. Les problèmes de sommeil de leur fille de 11 ans sont-ils dus à ces fameuses ondes émises par l'antenne de téléphonie Orange ?
Peut-être ou peut-être pas. « C'est un peu comme pour le nucléaire ; mon mari qui a travaillé pendant plusieurs années au Tricastin, et qui est maintenant maçon à son compte, a eu un cancer. Est-ce lié ? Pour les antennes-relais, c'est pareil ; on manque d'informations » déplore cette maman.
Des inquiétudes qui ne peuvent qu'être renforcées par la dernière décision du tribunal de grande instance de Nanterre demandant à la société Bouygues de démonter une antenne située près d'habitations à Tassin Demi Lune dans le Rhône.

Faut-il appliquer le principe de précaution ?

Faut-il appliquer le principe de précaution ? Plusieurs voisins des Hilaire partagent la même interrogation. La maison de Michèle Guérin est la plus proche de l'antenne. À une soixantaine de mètres environ. « L'un de mes garçons est hyperactif. Certes, il l'était déjà alors qu'on n'habitait pas encore ici. » Il n'empêche. Préoccupée, elle avoue jeter un oeil régulièrement sur internet afin de se renseigner, notamment par le biais des "Robins des toits", une association nationale pour la sécurité sanitaire dans les technologies sans fil. « L'hyperactivité ne peut-elle pas être un des symptômes potentiels ? »
Est-on prêt néanmoins à abandonner le confort apporté par les téléphones portables ? « Oui, si j'apprenais que c'était dangereux pour mes enfants » lance sans hésiter Michèle Guérin. Mais tout le monde est-il sur la même longueur d'ondes ?

HUIT ANTENNES À BOLLÈNE

Huit antennes-relais à Bollène selon l'ANFR (rue du 19 mars-1962 ; trois au niveau des bretelles d'accès à l'autoroute A7, près du péage ; à quelques dizaines de mètres en retrait de l'avenue Émile-Lachaux ; quartier Saint-Pierre, au dessus du château d'eau ; deux dans les bois des Charagons, près des grottes).

REPÈRES :
LA DÉCISION DU TGI DE NANTERRE
Une première car ce jugement du 18 septembre 2008 qui condamne Bouygues au démontage d'une antenne-relais a été rendu en application du principe de précaution et pour un risque potentiel sur la santé de 3 couples de riverains. L'opérateur a fait appel.

RÈGLEMENTATION
Selon l'Agence nationale des fréquences, il n'existe pas de distance minimale à respecter par rapport à des habitations ou autres lieux publics. Le décret 2002-775 relatif aux valeurs limites d'exposition du public aux champs électromagnétiques fixe des valeurs pour chaque bande de fréquences et, dans son article 5, demande lorsque l'on est dans un rayon de 100 m d'établissements scolaires, crèches ou établissements de soins, d'indiquer les actions prises pour assurer une exposition aussi faible que possible tout en préservant la qualité du service rendu.

---
Source : http://www.ledauphine.com/telephonie-mobile-br/-une-antenne-relais-montree-du-doigt-@/index.jspz?article=64235

---
Voir également :

- 'Exposition prénatale et postnatale au téléphone portable et troubles comportementaux chez l'enfant' - Divan HA. et al - Juil. 2008

- Symptômes subjectifs, troubles du sommeil et de la performance cognitive chez des riverains d'antennes-relais - Hutter, Kundi et al. - Mai 2006

- Troubles du sommeil et champs électromagnétiques (CEM), par le Dr Eliane Spitery - Journée du Sommeil du 21/03/2004

- 'Les CEM utilisés dans la téléphonie mobile peuvent-ils entraîner des troubles du sommeil et d'autres changements cognitifs ?' - 10/12/2003


- Bouygues Télécom condamné pour exposition à un risque sanitaire : jugement intégral du TGI de Nanterre - 18/09/2008

- Décret du 3 mai 2002 : ou comment éviter... la cuisson

Robin des Toits
Lu 2662 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème