Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)
ADHESIONS et DONS
en ligne ou par courrier

Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

PETITIONS A SIGNER

Soutenez les pétitions contre les antennes-relais.

Pétition pour des lieux de Vie sans ondes.


Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.


Les preuves du danger pour la santé du portable, Wi-fi, Bluetooth, DECT...


Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'Téléphonie : antennes-relais bridées ? ' - Ouest France - 07/07/2009



'Téléphonie : antennes-relais bridées ? ' - Ouest France - 07/07/2009
Un « comité » chargé d'évaluer l'impact d'une diminutionde puissance des ondes est mis en place aujourd'hui.

C'était une promesse du Grenelle des ondes. Un « comité opérationnel », chargé des modélisations et des expérimentations sur l'impact d'une diminution des puissances des antennes-relais sera mis en place, aujourd'hui, par Chantal Jouanno, secrétaire d'État à l'Écologie. Le comité sera présidé par le député socialiste François Brottes.

Plusieurs villes se sont déjà portées volontaires pour tester une diminution de la puissance des antennes-relais, mais il n'est pas évident que ces expérimentations soient vraiment mises en place.

Rien ne change pour la couverture des réseaux

Très prudent, le communiqué gouvernemental précise que la diminution de l'exposition sera modélisée. Puis, le cas échéant, expérimentée en taille réelle. La première phase, la modélisation, promet d'être un joli casse-tête, qui prendra plusieurs mois. Pas question, en effet, de réduire la couverture du réseau ou de toucher à la qualité du service.

Les opérateurs sont-ils prêts à passer au test réel ? Jean-Marie Danjou, délégué-général de l'Afom (l'association qui réunit les opérateurs de téléphonie mobile) est franchement sur la réserve : « Il faut d'abord faire ces modélisations. »

Le « comité » avancera certainement plus vite sur l'amélioration des procédures d'information et de concertation, à la fois des mairies et du public. Il est vrai qu'il y a de la marge.

Il est douteux que des résultats soient obtenus avant septembre. À cette date, l'Afsset (Agence de sécurité sanitaire) publiera son rapportsur l'impact des ondes des antennes-relais sur la santé. Il sera sans doute rassurant. Mais pas plus que ses prédécesseurs, il ne rassurera le grand public.


Philippe RICHARD.

---
Source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Telephonie-antennes-relais-bridees-_3636-997158_actu.Htm

---
Voir également :

- Liste des villes pilotes candidates au 0,6V/m

Lu 1931 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Grenelle des ondes | Conférence citoyenne | Sénat et Assemblée | Conseil de Paris | Auditions agences gouvernementales | Conférence environnementale


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




ANNUAIRE DE LIENS