Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

RUSSIE : dangers du téléphone portable et du Wi-fi - le Pr Yuri Grigoriev alerte les femmes enceintes et les enfants - 2012



Professor Yury Grigoriev
Professor Yury Grigoriev
«L’homme a vaincu la peste noire, mais il a créé de nouveaux problèmes –
pollution par l’EMF »


Le Comité national russe sur la protection contre les rayonnements non ionisants a accepté de fournir un rapport détaillé au monde contenant des informations claires sur les résultats les plus importants de recherches russes en matière de rayonnements RF / EMF au cours des 50 dernières années.

Chercheurs et activistes environnementaux en matière de RF / EMF, Eileen O’Connor, directeur de la radioprotection à UK Research Trust carity et Sissel Halmøy, président de l’Alliance internationale EMF et secrétaire général de radioprotection des citoyens en Norvège est récemment rentré d’un voyage pour rencontrer des scientifiques de haut niveau en Fédération de Russie.

Halmøy a déclaré: «Selon le RNCNIRP, les problèmes de santé suivants sont susceptibles d’être rencontrés par les enfants qui utilisent des téléphones mobiles dans un avenir proche : perturbation de la mémoire, diminution de l’attention, diminution des capacités d’apprentissage et des capacités cognitives, irritabilité, troubles du sommeil, augmentation de la sensibilité au stress, accroissement de prédispositions épileptiques. Des mesures doivent être prises immédiatement pour adopter des lignes directrices fondées sur la biologie afin de protéger les enfants." Les normes actuelles sont basées davantage sur les besoins de l’ingénierie que sur les études biologiques.

O’Connor a déclaré: «Le rapport russe est un cadeau pour le monde. Le Trust UK Radiation Research présentera le rapport à l’automne au très honorable Iain Duncan Smith MP et sera transmis à l’agent britannique médical en chef, le professeur Dame Sally Davies."

Elle a ajouté: «Les scientifiques russes sont avancés dans leurs connaissances sur les rayonnement RF / EMF et tendent une main amicale en étant prêts à partager leur expertise et leurs connaissances. J’espère que les décideurs du monde occidental accepteront cet honneur et accepteront de travailler ensemble. "

La recherche russe offre des aspects cruciaux et importants de la pertinence du développement qui véhicule un sentiment d’urgence pour le réseau mondial de RF / EMF. Sans elle, les gouvernements nationaux ne peuvent pas être en mesure d’assurer la santé des générations futures, en particulier celle de nos enfants.

Des avertissements russes existent incitant les femmes enceintes à éviter complètement d’utiliser les téléphones mobiles avec enfants de moins de dix-huit ans. De même, l’Allemagne, l’Inde, le Royaume-Uni, Israël, la Finlande, la Belgique et à Toronto, au Canada, ont été émis des avertissements de santé pour les enfants de ne pas utiliser les téléphones mobiles, ou pour une utilisation d’urgence seulement. Malheureusement, la plupart des enfants, des parents, des médecins et des enseignants ne sont pas conscients de cette information importante.

En outre, en mai 2011, l’Organisation mondiale de la santé et le CIRC ont publié un classement indiquant que la fréquence radio des champs électromagnétiques sont peut-être cancérogènes pour l’homme (groupe 2B). Cet avertissement est émis non seulement pour les téléphones mobiles et les antennes relais de téléphonie, mais pour le Wi-Fi, les compteurs intelligents, les ordinateurs sans fil et toutes les applications de la technologie sur le spectre RF / EMF (depuis les rayonnements des radio-fréquences au rayonnements électromagnétiques.)

Le professeur Yury Grigoriev Président du Comité national russe sur la protection contre les rayonnements non ionisants, membre du Comité consultatif international de l’OMS "EMF et la santé" a déclaré : «Le cerveau est un organe critique. Les structures vitales du cerveau sont exposées aux CEM lors de l’utilisation quotidienne d’un téléphone mobile. Le cerveau est composé de processus biophysiques permanents complexes et de fonctions vitales. Nous avons besoin de prendre des précautions avec les téléphones mobiles et d’augmenter la distance d’utilisation et de réduire le temps d’utilisation. Les enfants devraient utiliser les téléphones mobiles uniquement pour des urgences et utiliser des dispositifs mains libres."

Vice-président du Comité national russe sur la protection contre les rayonnements non ionisants, le professeur Oleg Grigoriev a déclaré: «Nous avons besoin de contrôles et d’évaluations correctes de la pollution électromagnétique. Il y a actuellement un grand nombre de nouvelles fréquences modulaires et personne ne connaît ce qui pourra en résulter : c’est un sérieux problème."

Les scientifiques russes mettent également en garde les pays du monde y compris les ministères de la santé et d’autres organisations responsables de la sécurité de la population (y compris des enfants), quant à la réglementation des téléphones portables et à l’utilisation d’une connexion Wi-Fi gratuite dans les jardins d’enfants recommandant l’utilisation de réseaux filaires dans les écoles et les établissements d’enseignement, plutôt que d’un réseau utilisant des systèmes de haut débit sans fil, y compris une connexion Wi-Fi gratuite.

Les Russes se tiennent à leur recherche solide qui a toujours montré que l’exposition prolongée à des rayonnements RF / EMF perturbe les fonctions cognitives.

Pour la protection contre les signaux des rayonnements non ionisants RF / EMF, de nombreux pays ont adopté un ensemble de lignes directrices fournies par un groupe privé d’experts favorables à l’industrie connus comme l’ICNIRP. Les recommandations de l’ICNIRP concernent l’exposition à court terme aux effets thermiques aigus des RF et des CEM. Les normes actuelles de l’ICNIRP et de l’ IEEE sont basées sur l’idée préconçue et démodée des autorités gouvernementales selon laquelle le seul effet possible biologiquement établi de l’exposition aux RF ry aux CEM est l’échauffement des tissus.

Les normes russes sont reconnues par la science en tant que résultat d’une recherche approfondie qui prend en compte les dangers de l’exposition non thermique. Les normes sont également reconnues par le ministère russe de la Santé et sont très inférieures aux normes autorisées par l’ICNIRP et l’IEEE, normes actuellement adoptées dans de nombreux comtés.

La recherche souligne clairement la nécessité d’une action sur les téléphones mobiles et la technologie sans fil. Nous avons besoin de lancer une campagne mondiale gouvernementale soutenue par une publicité percutante surtout pour les enfants, et des mises en garde importantes doivent être clairement visibles sur tout équipement émettant des RF et des CEM. Des campagnes médiatiques peuvent également mettre les gens en garde.

O’Connor a déclaré: «Je suis reconnaissant envers le très honorable Iain Duncan Smith de soumettre le rapport russe au directeur général de la Santé du Royaume-Uni et nous espérons que les organismes gouvernementaux et de la santé dans le monde prendront en comptes les préoccupations soulevées par les scientifiques russes et des chercheurs indépendants et adopteront, de toute urgence, des normes de RF / EMF compatibles avec la santé humaine. Nous devons trouver une solution urgente à ce problème dès que possible. Nous ne pouvons tout simplement pas nous permettre d’attendre. "

Les scientifiques russes reconnaissent la valeur des organisations non-gouvernementales dans la discussion et la recherche. Le professeur Oleg Grigoriev, Vice-président du Comité national russe pour la protection contre les rayonnements non ionisants, a déclaré: «Nous avons besoin d’inclure des groupes non gouvernementaux dans la discussion et la recherche. Les groupes non gouvernementaux ont une importance égale à celle du gouvernement et de la communauté scientifique. Les ONG sont une nouvelle puissance et représentent les personnes électrosensibles (ES) et devraient être des acteurs à part entière. "

Il a ajouté que "si les décisions ne sont pas prises en collaboration avec les ONG, elles peuvent n’avoir aucune valeur."

Le Radiation Research Trust du Royaume-Uni, la « protection contre les rayonnements des citoyens » en Norvège et l’Alliance FEM International appellent les gouvernements à coopérer avec les scientifiques des ONG et des indépendants (non financés par les télécommunications).

Il est temps d’agir!

Professor Oleg Grigoriev, Head of Department of Non-Ionizing Radiation,

Federal Medical Biophysical Center of Federal Medical Biological Agency of Russia

Deputy Chairman, Russian National Committee on Non-Ionizing Radiation Protection

Director, Center for Electromagnetic Safety

Professor Yury Grigoriev, Chairman of Russian National Committee on Non-Ionizing Radiation Protection, a member of Int. Advisory Committee of WHO "EMF and Health"

Sissel Halmøy, Secretary General for the Citizens´ Radiation Protection in Norway www.stralevern.org and founder and Chair of International EMF Alliance http://www.iemfa.org

Eileen O’Connor, Founder and Board member for the International EMF Alliance and

Director of UK EM Radiation Research Trust www.radiationresearch.org

---
Source : http://iemfa.org/images/pdf/Professor%20Yury%20Grigoriev.pdf

---
Voir également :

- GOUVERNEMENTS ET ORGANISATIONS QUI INTERDISENT OU METTENT EN GARDE CONTRE LA TECHNOLOGIE SANS-FIL (de 1993 à 2012)

- Champs électromagnétiques des téléphones portables : effets sur la santé des enfants et des adolescents - Résolution du Comité National Russe sur la protection contre les radiations non ionisantes - Avril 2011 - Moscou

- MISE EN GARDE du Comité Russe de Protection contre les Rayonnements Non-ionisants sur l'utilisation du portable par les enfants - 14/04/2008

- Décret du 3 mai 2002 : ou comment éviter... la cuisson

Robin des Toits
Lu 2824 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Avis scientifiques | Analyses et commentaires scientifiques


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème