Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)
ADHESIONS et DONS
en ligne ou par courrier

Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

PETITIONS A SIGNER

Soutenez les pétitions contre les antennes-relais.

Pétition pour des lieux de Vie sans ondes.


Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.


Les preuves du danger pour la santé du portable, Wi-fi, Bluetooth, DECT...


Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

LE P.A.P.E : PLAN NATIONAL D’ASSISTANCE AUX PERSONNES ÉLECTRO-HYPER-SENSIBLES



Le plan national d’assistance aux personnes atteintes d’électro-hyper-sensibilité (P.A.P.E) concerne potentiellement 3,5 millions de personnes, selon les dernières estimations réalisées par l’ANSES en 2018.

La population présentant les symptômes de l’EHS est diverse : elle regroupe des personnes présentant une simple sensibilité aux champs électro-magnétiques comme des personnes plus gravement atteintes, qui souffrent d’intolérance et qui endurent de ce fait une véritable torture quotidienne dans l’anonymat et l’isolement. La diversité des profils de malades doit donc conduire à une prise en charge différenciée, qui va de la prévention à la prise en charge des personnes les plus atteintes.

La mise en place d’un dispositif national de prise en charge de ces malades environnementaux d’un type nouveau repose sur deux principes : la nécessité de leur porter secours et de les protéger compte tenu de l’urgence de la situation et le besoin de les soigner et de veiller à leur insertion sanitaire et sociale.

Pour respecter ces deux principes, le P.A.P.E s’appuie sur cinq axes, détaillés en quinze mesures.

Tout le détail figure dans la pièce jointe ci-dessous :

Lu 2957 fois

Le danger pour ma santé ? (et de mon enfant, bébé, foetus...) | Les assurances et la téléphonie mobile | L'électrosensibilité : EHS et SICEM | Les lanceurs d'alerte sur le danger du portable | Les recommandations officielles (France + Monde)