Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Landéda, Finistère : Opération 'école morte' pour protester contre une antenne-relais - Jt France 3 Bretagne + Ouest France - 03/10/2008

Reportage de France 3 Bretagne sur l'opération "école morte" menées par des parents d'élèves de Landéda, qui refusent de laisser leur enfants, fortement exposés aux ondes des antennes-relais situées à proximité de l'école de leurs enfants.



Landéda, Finistère : Opération 'école morte' pour protester contre une antenne-relais - Jt France 3 Bretagne + Ouest France - 03/10/2008


Landéda, Finistère : Opération 'école morte' pour protester contre une antenne-relais - Jt France 3 Bretagne + Ouest France - 03/10/2008
---
Ouest France du 02/10/2008 :

L'école en guerre contre les ondes des portables

À Landéda, les parents montent une opération « école morte » à l'école Joseph-Signor vendredi. Ils dénoncent la trop grande proximité d'antennes relais.

« Tout le monde ouvre le parapluie ».

Philippe Antoine est enseignant à l'école Joseph-Signor. Mais c'est en tant que parent d'un enfant de 3 ans qu'il remue ciel et terre depuis deux ans. Il en a ras les antennes le papa. Courriers aux opérateurs, à la mairie, au gouvernement, réunions publiques, pétitions... Résultat : rien. Les sept antennes de Bouygues et Orange sont toujours perchées sur le château d'eau, à proximité de l'école. La ligne des 300 mètres passe exactement entre la maternelle et l'élémentaire. Environ 300 enfants de 2 à 10 ans fréquentent l'établissement.

Cette fois, le collectif Château d'Ondes enclenche la vitesse supérieure. Une nouvelle pétition demande le déplacement des antennes et l'abaissement du champ électromagnétique émis. Elle a été signée par « 75 % des familles, dont 96 % des parents de maternelles ».

Et surtout, bien que les enseignants ne soient pas en grève, le collectif appelle les parents à ne pas déposer leurs enfants à l'école vendredi après-midi. Cette opération «école morte» se soldera par une manifestation¹

Quelles conséquences ?

D'un point de vue réglementaire, les opérateurs sont dans leur droit. La France ne fixe le plafond de rayonnement électromagnétique qu'à 41 volts par mètre, quand la Suisse ou la Pologne, sont respectivement à 4 et 6 V/m. Des mesures effectuées dans l'école en 2006 ont obtenu 1,37 et 1,7 V/m. Un décret prévoit également que ces antennes doivent être à plus de 100 mètres d'un établissement sensible (école, crèche, maison de retraite, hôpital). Pas de quoi inquiéter Bouygues et Orange donc.

Mais, au nom du « principe de précaution », Jean-Philippe Antoine s'appuie sur un projet de loi défendu en 2005 et qui prévoyait un éloignement des antennes à plus de 300 mètres des écoles ainsi que l'affaiblissement de leurs émissions à moins de 0,6 volt par mètre. Parmi les porteurs de cette loi figurait une certaine Nathalie Kosciusco-Morizet, aujourd'hui secrétaire d'État à l'écologie.

Les études se suivent et se contredisent. Directement au contact de la tête, le téléphone portable aurait des effets thermiques néfastes sur le cerveau. C'est en général acquis. En revanche, les études sur les ondes (celles des antennes relais en particulier), fragilisant l'ADN et perturbant le système immunitaire, sont plus controversées. L'académie de médecine défend l'innocuité des antennes. Tout comme l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a toutefois lancé une vaste enquête (Interphone), bouclée en 2006, mais toujours pas publiée.

Pourtant, le 4 septembre 2008, le parlement européen a souhaité que le Conseil fixe des « valeurs limites d'exposition plus exigeantes pour l'ensemble des équipements émetteurs d'ondes électromagnétiques ». Il s'appuyait pour cela sur le rapport Bio-initiative, faisant la synthèse de 1 500 études dans le monde. Selon ce rapport, défriché par le journal anglais The Independent (16 septembre 2007), les limites de sécurité fixées pour le rayonnement seraient « des milliers de fois trop indulgentes ».

Jean-Philippe Antoine ne désarme pas : « On ne sait pas quelles seront les conséquences dans 10 ou 30 ans. On sait juste que les enfants sont très sensibles. Pour ma part, je ne laisserai pas mon fils l'an prochain si les antennes sont toujours là ».

Sébastien PANOU.

(1) Manifestation de 16 h 15 à 17 h 15 vendredi au départ de l'école.

Jean-Philippe Antoine, devant l'école Joseph-Signor, dominée par le château d'eau et ses antennes-relais.
Jean-Philippe Antoine, devant l'école Joseph-Signor, dominée par le château d'eau et ses antennes-relais.

Robin des Toits
Lu 6251 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Que dire / que faire ? (à la maison, au travail, à l'école ...) | ADHESION | Nous contacter | Les actions régionales (antennes-relais, Wimax ...) | Engagements pour le Principe de Précaution (0,6V/m...)


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème