Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

L’antenne de la discorde - Le Daily neuvième - 01/12/2016



Une antenne-relais. ©WikimediaCommons
Une antenne-relais. ©WikimediaCommons
La tranquillité de Charivari, une petite crèche située 12, rue Fromentin est menacée depuis le projet d'installation d'une antenne-relais mobile Free à quelques dizaines de mètres de là, au 43, boulevard de Clichy, tout près du Moulin Rouge dans le 9e arrondissement de Paris.

Le quatrième opérateur téléphonique national veut installer cette antenne depuis le début de l'année 2015. L'avis d'installation défavorable émis par la mairie du 9e en mai 2015 et les protestations du collectif43santé, un groupe de riverains, ne semblent pas émouvoir l'opérateur. Malgré un deuxième avis défavorable de la mairie en septembre dernier, Free semble décider à passer en force.

Une situation que ne peut pas accepter Natacha Zervas, membre active du collectif de riverains et habitante de l'immeuble du 43 : «Les habitants du 43 et les parents de la crèche se mobilisent contre la mise en place de cette antenne, le collectif est en train de grossir», explique-t-elle. Le collectif43santé est également adhérent de l'association Robin des Toits, partisane de l'application du principe de précaution en matière d'ondes téléphoniques.

Le 43, boulevard de Clichy, lieu de l'implantation de la future antenne. ©Collectif43santé
Le 43, boulevard de Clichy, lieu de l'implantation de la future antenne. ©Collectif43santé

Une pétition, plusieurs opinions


Le 43, boulevard de Clichy, lieu de l'implantation de la future antenne. ©Collectif43santé
Le 43, boulevard de Clichy, lieu de l'implantation de la future antenne. ©Collectif43santé
Avec l'aide des Robins des Toits, le collectif a lancé une pétition, qui a déjà recueilli plus de mille signatures (papier et web). Manon Bisbal, auxiliaire de puériculture de la crèche, a signé la pétition l'année dernière, lorsqu'elle a commencé à travailler rue Fromentin : «Si les ondes téléphoniques sont ressenties dans la crèche, je ne peux que m'opposer au projet», déclare-t-elle. Marcia, aide-éducatrice chargée d'accueillir les derniers parents venus chercher leur enfant et de fermer la crèche, abonde dans le sens de sa collègue : «Avec des enfants aussi jeunes, le projet est forcément préoccupant.»

Si l'opposition au projet parmi les salariés de la crèche est unanime, l'avis des parents est plus nuancé. Benjamin Helbert, jeune père de famille venu chercher sa fille quelques minutes avant la fermeture de la crèche, n'a pas signé la pétition : «Je n'en ai pas parlé avec d'autres parents. Je ne possède pas assez de recul sur le risque potentiel de l'antenne pour savoir si c'est réellement dangereux, on le saura peut-être dans vingt ans», admet-il.

Blaise Lavigne, un autre parent, lui non plus pas signataire de la pétition, semble néanmoins plus sensible aux doléances du collectif : «Ça ne me poserait aucun souci de signer la pétition pour m'opposer à la mise en place de l'antenne-relais. Avant que les ondes ne soient officiellement reconnues dangereuses, faisons en sorte que le problème n'existe pas.»

Free n’est pas très coopératif


L'émergence de nouvelles antennes-relais Free est le signe d'un changement de stratégie globale chez l'opérateur. Depuis le mois de juin dernier, Free s'est engagé auprès de l'autorité de régulation des communications électroniques et des postes à faire évoluer sa politique de partage de réseaux. A partir de janvier 2017, Free ne pourra plus être hébergé sur les réseaux d'Orange, il devra progressivement compter sur ses propres réseaux, pour être totalement autonome à l'horizon de l'année 2021.

C'est une des raisons qui pourrait expliquer le manque de coopération de Free sur le dossier de la crèche rue Fromentin. L’opérateur ne prend pas le temps de dialoguer avec le collectif43santé : «Ils ne répondent pas aux courriers qu’on leur adresse, ils sont extrêmement pressés d’agir», confie Natacha Zervas.

L’absence de dialogue conduit à des règlements judiciaires des affaires d’antenne, pas systématiquement en faveur des grands opérateurs. Le tribunal administratif de Lille a ordonné le démontage d’une antenne-relais Free dans une commune du Nord-Pas-de-Calais à la suite d’une plainte d’un collectif de riverains. De quoi donner des idées au collectif43santé.

Octave Odola


---
Source : http://www.dailyneuvieme.com/L-antenne-de-la-discorde_a3762.html

---
Voir également :

- ANTENNES-RELAIS DE TELEPHONIE MOBILE : démontage confirmé en Appel - 04/02/2009

- RISQUES SANITAIRES : SFR condamné à démonter une antenne-relais - Robin des Toits - 20/09/2011

- Que dire / que faire ? (à la maison, au travail, à l'école ...)

Robin des Toits
Lu 1273 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème