Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)
ADHESIONS et DONS
en ligne ou par courrier

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

Les preuves du danger pour la santé du portable, Wi-fi, Bluetooth, DECT...

Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

COLONNES MONTANTES - Lettre aux députés et sénateurs (16/10/2020)

Demande d’abrogation de l’article 176 de la loi E.L.A.N.



Madame la Députée, Monsieur le Député,
Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur,
 
Le 23 novembre 2020, conformément à l’article 176 de la loi n° 2018-1021 du 23/11/2018 portant Évolution du Logement, de l'Aménagement et du Numérique (Loi E.LA.N.), les propriétaires et copropriétaires d’immeubles perdront automatiquement à cette date une partie de leurs biens : les colonnes montantes électriques.
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/article_jo/JORFARTI000037639679
 
En effet, l’article 176 de cette loi dispose que, sauf revendication de propriété avant le 23/11/2020 (délai de deux ans fixé par la loi - art. L.346-2 – 2ème alinéa), la propriété des colonnes montantes électriques sera transférée au Gestionnaire de Réseau de Distribution d’Electricité (GRDE), à savoir Enedis, de façon automatique et sans contrepartie.
Ce transfert de propriété, qui est une expropriation de  fait, sera donc irréversible.
 
Cette situation va s’opérer à l’insu des propriétaires et copropriétaires, en réalité non informés, y compris des Syndics de copropriété qui ignorent ou négligent cette opération de transfert automatique de propriété.
 
Or, sachant que la Loi E.L.A.N. affiche, dans son appellation même, les liens entre Logement et Numérique, sachant que le GRDE Enedis a le souci de ses seuls intérêts, il y a tout lieu de penser qu’il fera "bon usage" de ces colonnes montantes, dont il sera l’unique propriétaire.
 
En plus de pouvoir déambuler à sa guise dans les immeubles, sans autorisation, puisque propriétaire « de passage » et détenteur à ce titre de toutes les clés, passes ou badges dans les immeubles, Enedis  pourra à loisir installer, dans les parties communes, compteurs connectés et communicants de gaz, eau ou électricité, concentrateurs, répéteurs ou diffuseurs, …
Il pourra même à son gré louer ces espaces à des opérateurs de téléphonie mobile pour y faire passer la câblerie des futures antennes 5G sur chaque palier ou sur les toits.
 
On assisterait alors à l’intérieur des immeubles à une nouvelle prolifération de sources d’émission de rayonnement électromagnétique qui impacteront les habitants des logements, locataires ou propriétaires, et dont nous dénonçons fermement les effets biologiques et sanitaires.
 
Il nous parait donc urgent de procéder à l’abrogation de cet article de loi, pour laisser toute liberté aux propriétaires et copropriétaires de décider s’ils souhaitent ou non transférer la propriété de leurs colonnes montantes électriques et dans quelles conditions.
 
Vous remerciant d’une prise de position claire sur le sujet, nous vous prions de croire, Madame la Députée, Monsieur le Député, Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur, à l'assurance de notre respectueuse considération.
 
 
Le Conseil d’Administration de Robin des Toits
contact@robindestoits.org
 

Robin des Toits
Lu 276 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5

Contacts Presse | Nos communiqués | Nos revendications | Autres communiqués | Evènements institutionnels : Grenelle... | Robin '' interactif ''


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Logo site
Schéma ARCEP
Grenoble arbres


LIENS UTILES