Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Conférence du Dr Paul Lannoye sur les effets sanitaires de la pollution électromagnétique des technologies sans fil - Namur - 22/03/2007



Une conférence de Paul Lannoye, physicien, député européen honoraire et administrateur de GRAPPE asbl a été donnée le jeudi 22/03 à 20 h rue Basse Marcelle 26 à 5000 Namur à la Maison de l’Ecologie.

> Télécharger cette conférence (fichier mp3 de 80Mo - durée : 1h30 environ)

Si ce lien ne marche pas, essayez celui-ci


Sujets abordés :
- le principe de précaution et le principe ALARA (As Low As Reasonably Achievable : principe du niveau le plus faible raisonnablement possible)
- les fréquences des différents appareils électriques
- les fréquences particulières de la téléphonie mobile : GSM, sans fil intérieur, Wifi et Wimax
- méconnaissance par les experts des notions de bioélectromagnétisme
- les normes trop élevées basées sur les recommandations de l'ICNIRP
- l'hypersensibilité électromagnétique ou électrosensibilité
- le TAS (taux d'absorption spécifique) mesuré en W/kg et les effets thermiques sur le corps humain
- la problématique des effets non thermiques (ou athermiques) et des normes jamais atteintes
- la compatibilité électromagnétique avec les équipements électromagnétiques (3V/m)
- perturbations des ondes cérébrales : delta (endormissement) et alpha (détente) et béta (tension nerveuse et sommeil paradoxal) car les micro-ondes de la TM sont pulsées dans la gamme des ondes cérébrales
- le retard de l'OMS sur l'expertise (puis, après, ses liens avec l'Industrie)
- constatations des médecins de Friebourg des troubles neurologiques injustement qualifiés de "psychosomatiques" : diificultés de concentration, angoisses et insomnies, fatigues permanentes et différentes douleurs névralgiques sous exposition électromagnétiques
- problématique de la recherche indépendante de l'industrie et des études financées par l'industrie qui ne sont pas publiées
- les abeilles comme sentinelles des problèmes sanitaires
- aide mémoire de l'OMS et EHS de Gro Harlem Bruntland
- difficulté de conclure sur la base d'études épidémiologiques et problématique de prendre en cobaye d'effets manifestes hors épidémio
- enquêtes de voisinage et agrégats de cancers en France, Espagne et Israël
- résolution de Benevento
- dénonciation des biais de l'expertise de l'OMS et de ses liens avec l'Industrie avec la responsabilité de M. Repacholi

Puis questions, remarques et débats avec le public :
- témoignage d'un chercheur qui affirme avoir été infiltré par l'Industrie et l'incapacité dans les années 90-94 d'effectuer des mesures de CEM
- Paul Lannoye évoque la perméabilisation de la barrière hémato-encéphalique (étude de Salford) et la problémtique des pollutions chimiques
- puis des questions dans la salle : sur les différences entre le téléphone portable et le Wifi (toxicité équivalente) ; les oreillettes (Paul Lannoye déconseille l'oreillette sans fil et recommande l'oreillette avec fil ou "filaire") ; actions juridiques passées et en prévision (victoire d'une association Belge sur la base de la compatibilité électromagnétique de 3V/m non respectée ; projet de nouveaux procès évoqués avec l'idée de mutualiser les frais de justice...), problématique du rayonnement subi par les riverains d'antennes relais, non utilisateurs de portable ; questions sur la nécessité de multiplier le nombre d'antennes pour atteindre le niveau maximal d'exposition et paradoxe du danger à utiliser son portable loin de l'antenne en mauvaise réception ; questions sur le GPS (qui reçoit des ondes de satellites mais n'émet pas et ne pose donc pas le problème de la TM) ; question sur le portable en veille (émet régulièrement tant que non éteint) ; loi du "carré de la distance" (diminution de l'exposition avec l'éloignement) ; problème de la durée de l'exposition et de l'effet (évocation des travaux de Vander Vorst)... Puis des question d'urbanisme, de densités d'utilisation des réseaux (multiplication de usages comme le paiement par le portable)

Attention : si le fait d'être en dessous d'une antennes "n'est pas le plus dangereux" car les faisceaux sont directionnels, ces lobes secondaires peuvent atteindre des seuils critiques

Une question sans réponse est posée en fin d'enregistrement concernant le comportement du Wifi. Il se comporte effectivement comme les téléphones DECT qui rayonnent en permanence, avec ou sans flux de communication.
Voir à ce sujet comment désactiver son Wifi

Quelques données importantes extraites de la conférence et présentées de manière synthétique :

Fréquences (en MHz) :

GSM : 900
DECT : de 1880 à 1990
UMTS : de 2115 à 2200
WiFi : 2450
WiMAX : de 2300 à 2500
(Fours à micro-ondes : 2450)
Activité électromagnétique cellulaire : de 300 à 300.000


Fréquences (en Hz) :

lignes à haute tension : 50
transformateurs : 50
électroménager : 50
activité électromagnétique du cerveau : de 0,5 à 30

A noter que les micro-ondes porteuses pour les GSM sont pulsées en extrêmement basses fréquences à 2 Hz, 8,34 Hz et 217 Hz.

A la suite d’une recommandation du Conseil des Ministres européen visant à déterminer des valeurs limite en matière d’émissions d’ondes électromagnétiques (OEM), les états membres imposent les valeurs-limite suivantes :

pour la fréquence de 900 MHz : (seuil : apparition d’un échauffement de 1 degré)

* puissance : 450 microwatt/cm2 (en Belgique : 112,6)
* intensité du champ électrique : 41,6 V/m (en Belgique : 20,6)
Pour la France, voir : Décret du 3 mai 2002 : ou comment éviter... la cuisson

pour la fréquence de 50 Hz (ELF) : (seuil : apparition d’un courant parasite dans l’organisme)
champ magnétique : 100 microTesla.

Ces limites sont à comparer au maximum d’intensité du champ électrique autorisé par le bon fonctionnement des appareils électroniques : 3 V/m.
Voir : La compatibilité électromagnétique : directive européenne 89/336/CEE ayant valeur légale en France (limite de 3V/m)

Les effets non thermiques ont été ignorés pour l’établissement des valeurs-limite.

De nombreuses preuves expérimentales scientifiques sur l’influence des OEM émises par les GSM sur l’être humain prouvent l’impact de celles-ci sur la division cellulaire et l’électrochimie du cerveau ainsi que l’existence de dommages à l’ADN.
Voir, notamment :
- Effets cumulatifs des champs magnétiques sur les ruptures de la chaîne ADN - Lai et Singh - 2004
- Rapport « REFLEX » de l'Union européenne : 2000-2004

En juin 2000, une réunion à Salzburg de nombreux scientifiques détermine, sur base des données disponibles, les valeurs maximales suivantes :

0,1 microWatt/cm2 et 0,6 V/m
Voir : Résolution de Salzbourg sur les Stations de Base de Télécommunication Mobile - Juin 2000

(les effets biologiques évoqués plus haut apparaissent à des valeurs supérieures).

En juin 2001, le Centre international de recherche sur le cancer, qui dépend de l’OMS, établit que les champs magnétiques dus aux ELF sont potentiellement cancérigènes (doublement du risque de leucémie infantile pour une exposition à un champ magnétique de 0,4 microTesla) malgré l’absence d’effet thermique.
Voir : IARC evaluation of ELF magnetic fields: public understanding of the 0.4-microT exposure metric -site Pubmed
et IARC evaluation of ELF magnetic fields: Public understanding of the 0.4-?T exposure metric _ site de l'éditeur|ujournal&sp-x-1=ujournal&sp-p-1=phrase&sp-p=all

Le 09/10/2002, à Freiburg un groupe de médecins constate, sur base de leurs expériences professionnelles, des maladies graves et/ou chroniques ainsi que des affections "psychosomatiques" apparaissent après une augmentation globale du rayonnement électromagnétique.
Voir : l'Appel de Fribourg (Freiburg) - 09/10/2002

En février 2006, une commission internationale pour la sécurité électromagnétique composée de 30 spécialistes des champs électromagnétiques annonce que les preuves s’accumulent quant à la nocivité d’une exposition aux champs électriques, magnétiques et électromagnétiques. Sur base de leur bilan scientifique, ils affirment que des effets biologiques peuvent être provoqués par l’exposition aux ELF et aux radiofréquences ; les études démontrent que certaines ELF peuvent augmenter le risque de cancer chez les enfants et d’autres problèmes de santé à tous les âges.
Voir : Résolution de Benevento - Février 2006

---
Source :
Le point sur la pollution électromagnétique
Une grave menace pour notre santé : qu’attendent législateur et communes pour prendre leurs responsabilités ?
http://www.ecoquartiers.org/spip.php?article25

---
Voir également :

- Pollution électromagnétique : inquiétude non fondée ou menace pour la santé publique ? - Dr Paul Lannoye - 20/08/2006

- 'Téléphones portables, antennes-relais GSM, tous en danger ?' - Coll. Aux arbres citoyens - décembre 2001

- CONGRÈS INTERNATIONAL D’ÉLECTROMAGNÉTISME – CEM EXPO 2003

- Dr Neil Cherry : 'Critique de l’évaluation pour la santé figurant dans les directives de l’ICNIRP pour les fréquences radio et les micro-ondes' - 01/05/2000

- Téléphones cellulaires, radars et santé : 'les normes d'exposition aux rayonnement électromagnétiques ne sont pas réalistes' - août 2002

- Mécanismes : LES CEM ET LA MEMBRANE CELLULAIRE - CSIF CEM - 2003

- 'TELEPHONIE MOBILE ET SANTE' : Article de Robin des Toits paru dans la revue Biocontact - Octobre 2005

- Syndrome des Micro-Ondes : Nouveaux aspects d'une Etude espagnole - Oberfeld G. et al. 2004

- Effets cumulatifs des champs magnétiques sur les ruptures de la chaîne ADN - Lai et Singh - 2004

- Etude des 'effets possibles des champs électromagnétiques des antennes relais sur une population de cigognes blanches' - Oct. 2005

- Etude allemande sur le changement comportemental des abeilles sous une exposition électromagnétique type mobile (portables, DECT) - 2005

- Résumé des mécanismes des champs électromagnétiques - CSIF CEM

- Mécanismes : LES CEM ET LA MEMBRANE CELLULAIRE - CSIF CEM - 2003

- Perméabilité de la barrière sang-cerveau de rats exposés aux micro-ondes des téléphones portables - Etude australienne - Oct. 2008

- Avis du CSIF-CEM sur les effets des radiofréquences sur la BARRIÈRE HÉMATO-ENCÉPHALIQUE - 11/04/2003

- Salford et al. 2003 - 'Dégâts aux cellules nerveuses de cerveaux de mammifères après exposition à des micro-ondes de téléphones mobiles GSM'


- Santini R. et coll. - 'Enquête sur la santé de riverains de stations relais de téléphonie mobile' - 2002 et 2003

- Etudes épidémiologiques sur l'incidence des cas de cancer à proximité des antennes-relais - Dr Gerd Oberfeld - jan. 2008

... Voir les études scientifiques...

- Troubles du sommeil et champs électromagnétiques (CEM), par le Dr Eliane Spitery - Journée du Sommeil du 21/03/2004

- DISCREDIT PUBLIC DE L’OMS - 2007

- Le 'Rapport Stewart' - l'expertise officielle britannique (2001-2005)

- CRIIREM : 'Téléphone mobile pour les enfants : une idée cadeau à proscrire pour les moins de 15 ans !'

- 'Arguments scientifiques justifiant l'application immédiate du principe de précaution à l'encontre de la téléphonie mobile' - Dr Roger SANTINI - Avril 2006

- A propos du Dr George Carlo : France 2 (Documentaire) - 'U.S.A : Portables en accusation, Le combat d'un scientifique contre l'industrie du mobile'

- A propos du cas de l'Ambassade américaine à Moscou : 'Pathologie des Fréquences Radio (RF) dans l’Etude de Lilienfeld : Un Effet des Micro-ondes ?' Ana G. Johnson Liakouris - 1998

- MISE EN GARDE du Comité Russe de Protection contre les Rayonnements Non-ionisants sur l'utilisation du portable par les enfants

- ETUDE : surmortalité des rats soumis aux ondes GSM / Wifi à faibles doses sur le long terme : RTBF et RTL-TV du 24/06/2008

- Pollution électromagnétique : l'association GRAPPE contre l’Etat belge - 30/11/2007

- Manifestation en Belgique pour l'abaissement des normes GSM : 4 associations devant le Parlement wallon - 15/10/2008

Robin des Toits
Lu 5091 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3

Ce qu'il faut savoir | JT, reportages et magazines | Articles de presse | Compteurs dits "intelligents" (eau, gaz, électricité...) | Synérail


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème