Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"Les associations de santé environnementale exclues de la Conférence sur l’environnement" - Reporterre - 18/09/2013

Alors que la Conférence Environnementale aura lieu les 20 et 21 septembre, le Rassemblement pour la Planète vient d’apprendre qu’il en est exclu. Ce collectif est le seul groupement d’associations spécialisées sur les questions de santé. Son exclusion souligne combien la question du lien entre santé et pollution est méprisé par les autorités.



"Les associations de santé environnementale exclues de la Conférence sur l’environnement" - Reporterre - 18/09/2013
Quatre anciens ministres de l’environnement (Yves Cochet, Corinne Lepage, Chantal Jouanno et Delphine Batho - voir photo) se sont retrouvés, le 17 septembre, pour dénoncer l’exclusion du Rassemblement pour la planète de la Conférence environnementale. L’un de ses porte-parole expose les faits.

Le Rassemblement pour la Planète (RPP) est un réseau d’associations spécialisées né de la coopération de cinq ONG, Écologie Sans Frontières (ESF), Générations Futures, Réseau Environnement Santé (RES), Respire et Robin des Toits.

Ces associations ou réseaux travaillent sur des thèmes comme la pollution de l’air, les pesticides et les produits chimiques, les problématiques de santé environnementale générales, les ondes électromagnétiques… Le RPP s’est constitué en 2012 pour mettre la santé environnementale à l’ordre du jour de la Conférence environnementale et sociale, organisée par le ministère de l’Ecologie. Le RPP considère en effet que la santé environnementale doit être mise au cœur des politiques publiques pour répondre à la fois à la crise écologique et à la crise sociale.

En 2012 le RPP a ainsi pu prendre part à la première Conférence Environnementale en y siégeant sous l’étiquette ESF, association qui était membre du Comité national du développement durable et du Grenelle de l’Environnement (CNDDGE), instance chargée du débat national sur l’environnement créée sous le précédent gouvernement comprenant les cinq parties prenantes du Grenelle de l’Environnement (associations environnementales, syndicats, employeurs, élus locaux et État).

Le RPP a pu à cette occasion imposer une table ronde sur le thème ‘Environnement-santé’ dont le bilan a été mince faute d’une vision ambitieuse du ministère de la Santé sur cette question.

En juillet dernier, des membres du RPP siégeaient encore autour de la table au Ministère de l’Ecologie pour préparer la deuxième Conférence environnementale prévue les 20 et 21 septembre 2013. Pendant l’été nous participions au Groupe de suivi de la stratégie sur les perturbateurs endocriniens en cours de préparation. Début septembre, nous nous mettions en ordre de marche pour préparer les différentes tables rondes de cette deuxième Conférence environnementale.

Mais, ne voyant venir aucune convocation pour cette conférence, nous apprenions, en appelant le ministère le 10 septembre 2013, que le RPP ne faisait pas partie du Conseil National de la Transition Ecologique (CNTE, instance succédant au CNDDGE), dont un décret publié le 16 août 2013 donnait les contours et deux arrêtés du 11 septembre 2013 la composition exacte. Dans ces conditions aucune participation à la conférence Environnementale n’était plus possible pour nous !

Cette éviction ‘en douce’ du CNTE et de la conférence environnementale des associations du RPP nous a révolté. Pour des raisons de forme d’abord. Comment peut-on écarter sans même les prévenir des associations reconnues dont ESF, association à l’origine du Grenelle de l’Environnement ?

Sur le fond, ensuite : comment écarter du CNTE et de la Conférence environnementale les principales associations oeuvrant dans le domaine de la santé environnementale alors que les Français placent clairement les liens entre santé et environnement en tête de leurs préoccupations environnementales) … et que Philippe Martin lui-même a mis ce sujet en avant dans son intervention durant les dernières journées d’été d’EELV ?

Aujourd’hui les ONG du RPP demandent au Ministre de l’Ecologie de revenir sur cette décision en incluant le RPP officiellement dans le CNTE et en mettant clairement au centre de ses préoccupations la santé environnementale : il faut en programmer une table ronde spécifique avec ses collègues de la Santé et de l’Agriculture et… avec les ONG travaillant sur ce thème !

François Veillerette pour Reporterre.
François Veillerette anime Générations futures et est un des porte-paroles de Rassemblement pour la planète.

---
Source : http://www.reporterre.net/spip.php?article4705

Robin des Toits
Lu 494 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème