Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - RISQUES pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"

Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

PETITION en ligne : "Contre l'antenne-relais Free à côté des écoles élémentaire et maternelle" - 26/02/2013



PETITION en ligne : "Contre l'antenne-relais Free à côté des écoles élémentaire et maternelle" - 26/02/2013

Nous refusons l’installation d’une antenne-relais Free de téléphonie mobile à côté des écoles élémentaire et maternelle 109-111 avenue Parmentier à Paris! Aidez-nous!


Parents d’élèves des écoles élémentaire et maternelle du 109/111 avenue Parmentier (75011), nous avons découvert fin novembre 2012 la prochaine installation d’une antenne-relais Free de 23 mètres au 107 avenue Parmentier. Mitoyenne des écoles élémentaire et maternelle, la classe de CE1B se trouve par exemple à 5 à 7 mètres de cette future antenne qui serait placée au dessus de 500 enfants de 3 à 10 ans. À ce jour, le projet n’a fait l’objet d’aucune concertation.

 

Les ondes de ces antennes ont pourtant un impact certain sur le vivant. De nombreuses études démontrent en effet leur nocivité sur nos organismes : perturbation du sommeil, altération des capacités cognitives, augmentation de la pression artérielle, perturbation du système immunitaire, rupture des brins d’ADN, augmentation des risques de tumeurs et de cancers (l’OMS a récemment classé les ondes de téléphonie mobile comme potentiellement cancérigènes, pour plus d’information voir sur les sites Web : http://www.priartem.fr - http://www.robindestoits.org).

 

Face à ces risques, chacun s’accorde à reconnaître la vulnérabilité toute particulière des enfants. Le principe de précaution nous impose de refuser l’installation de cette antenne à côté d’écoles afin de ne pas mettre en danger la santé des enfants, des personnels des écoles et des riverains.

 

Il y a urgence à agir car les travaux d’installation pourraient commencer au mois de mars.

 

Nous avons interpellé les élus depuis le 26 novembre. Nous avons également contacté les ministres, députés et sénateurs intéressés, ainsi que les maires des arrondissements. Nous demandons à être reçus et entendus par la Mairie de Paris.

 

L’installation d’antennes-relais à côté de lieux dits "sensibles" (crèches, écoles…) - bien que tristement banale au vu du nombre de collectifs existants dans la France entière - revêt pourtant un caractère très important. De l’avis même des élus et opérateurs qui ne manquent pas de rappeler dans la presse combien il est important de prendre en compte les préoccupations des riverains.

 

Aujourd’hui, la Mairie de Paris se réfugie derrière la Charte de téléphonie mobile, qui autorise des expositions jusqu’à 5 volt/m et 7 volt/m, et qui a déjà soulevé l’ire de certains élus déçus (le conseil de l’Europe enjoint aux gouvernements de l’union européenne d’établir une réglementation à 0,6 volt/mètres). La situation française est scandaleuse.

 

L’actualité nous livre des exemples chaque jour : l’appel des médecins allemands 10 ans après l’appel de Fribourg, les arrêts des cours européennes, la naissance en janvier prochain de l’organisme Ondesparif et les réclamations récentes des eurodéputés pour l’adoption d’une législation européenne pour informer les consommateurs des risques de tumeurs au cerveau en cas d’utilisation intensive du téléphone portable, ne font que confirmer que le principe de précaution est plus que jamais de mise !

 

Parents d’élèves, enseignants, directeurs d’établissement, personnels des écoles, syndicats, élus et riverains, nous avons besoin de votre aide pour protéger la santé et la vie des enfants, il ne doit pas y avoir d’antenne-relais à proximité d’écoles !

 


Robin des Toits
Lu 799 fois

Dans la même rubrique :

Pétitions




Rechercher...

Recevoir la Newsletter :

ABONNEZ-VOUS

Recevez, périodiquement, les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.



- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...

propositions_robin_2008_10_20.pdf Propositions_Robin.pdf  (72.65 Ko)


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème