Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"Robin des toits défend les locataires de HLM contre l'impact des ondes" - 01 net - 25/10/2012

Robin des Toits s'inquiète des effets de la multiplication des ondes radio dans les HLM. Et appelle à une étude d'impact sanitaire sur leur population.



"Robin des toits défend les locataires de HLM contre l'impact des ondes" - 01 net - 25/10/2012
L'association Robin des Toits, inquiète des effets des ondes électro-magnétiques dans des logements devenus des « fours à micro-ondes », appelle la ministre du Logement, Cécile Duflot, à lancer une étude sur leur impact sanitaire dans les HLM où les locataires sont, selon son expression, « totalement captifs ». Cette prise de position intervient quelques jours après la signature symbolique d'une charte entre la ville de Paris et les opérateurs.

« Les sources de pollution extérieure s'intensifient avec la multiplication des antennes-relais et la 4G qui se prépare, n'augurant rien de bon, sinon une nouvelle catastrophe sanitaire, sans équivalent », écrit l'association, dans une lettre ouverte à Mme Duflot.
De plus, avance l'association, nos domiciles sont de plus en plus envahis par « l'électrosmog intérieur » du fait des téléphones sans fil, du Wi-Fi, des appareils bluetooth, des smartphones, des consoles de jeux, des fours à micro-ondes... « Les logements sont devenus de véritables fours à micro-ondes », assure Robin des Toits.

Les médecins et les élus appellent de leur voeu un texte législaltif

Les locataires de logements sociaux sont, selon elle, « totalement captifs et n'ont quasiment aucun recours possible vis-à-vis des bailleurs sociaux qui perçoivent de très juteuses recettes émanant des opérateurs de la téléphonie mobile en contrepartie d'une autorisation d'installation de leurs antennes-relais polluantes sur les immeubles d'habitation ».

Aussi, Robin de Toits appelle Mme Duflot « à contribuer à un état des lieux au travers du lancement rapide en lien avec le ministère de la Santé d'une étude nationale de l'impact sanitaire des champs électro-magnétiques sur le parc du logement social ».

Début octobre, l'Association santé environnement France (ASEF), qui regroupe 2 500 médecins, a réclamé une loi sur l'implantation des antennes relais, estimant que la réglementation en règle « ne concède aucun droit aux locataires et explique pourquoi les HLM voient fleurir sur leurs toits des forêts d'antennes relais ».
Des actions de riverains contre la pose d'antennes-relais se multiplient de même que les prises de position d'élus en faveur d'une législation précise régissant ces installations.

Par Frédéric Bergé avec AFP

---
Source : http://www.01net.com/editorial/578619/robin-des-toits-defend-les-locataires-de-hlm-contre-limpact-des-ondes/

---
Voir également :

- Lettre à Cécile DUFLOT : "Politique du logement et dangers sanitaires d'origine électromagnétique" - Robin des Toits - 25/10/2012

- VIDEO : Le Dr Halimi parle de la proposition de loi du député Jean-David Ciot - JT France 3 - 24/10/212

- Communiqué de Presse (2500 médecins + 3 associations) : "Antennes relais: les associations unies au nom de la loi...." - 09/10/2012

- Pétition des médecins de l'ASEF : Signez la lettre ouverte aux députés & sénateurs

- "Troubles du sommeil et de la concentration : les antennes-relais responsables ?" - TF1.fr - 21/11/2011

- "Une enquête relève les troubles de santé de riverains d'antennes-relais" - AFP - 21/11/2011

- Antennes relais : près de 90% des 250 habitants d’HLM souffrent d’acouphènes - Impact Santé - 08/11/2011

Robin des Toits
Lu 624 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème