Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

VIDEO - 'Nyves Allier contre Orange France' - Aupaysbigouden.com - 20/05/2009



VIDEO - 'Nyves Allier contre Orange France' - Aupaysbigouden.com - 20/05/2009
Ce mercredi, au Tribunal de Grande Instance de Quimper, salle des référés : la plainte qui oppose la loctudyste Nyves Allier à la société Orange France est examinée, après deux reports.

Elle concerne, sur le fond, le fait de savoir si les ondes électromagnétiques qui seront émises par l'antenne-relais de téléphonie mobile, en cours de construction dans la commune de Loctudy, pourront causer, ou non, un dommage imminent à la santé de Mme Allier, porteuse d'un implant actif, sensible.

L'audience publique a permis à Maître Gentilhomme pour la société Orange France et à Maître Forget pour Nyves Allier, de présenter leurs conclusions. Pendant près d'une heure et demie, les deux avocats ont exposé leurs agumentaires tant sur le fond que sur la forme.

Sur la forme, Maître Gentilhomme conteste la compétence juridictionnelle du juge, qui ne serait pas en mesure de traiter ce litige, qui releverait seulement du juge administratif. Le magistrat devra donc d'abord statuer sur ce point précis, avant de se prononcer, le cas écheant, sur le fond.
Le fond de l'affaire a fait émerger les controverses scientifiques qui existent autour de la nocivité ou non de l'émission des ondes électromagnétiques des antennes-relais de téléphonie mobile, mais pas seulement. En effet, l'implant actif dont est porteuse Madame Allier a été au centre du débat, tout comme le fabricant de cet appareil. La question est en effet de savoir si oui ou non cet implant peut entrer en interférence avec les ondes qui seront émises par l'antenne-relais.

Le tribunal n'a pas rendu de décision ce jour, renvoyant le jugement au mercredi 17 juin prochain..

A la fin des débats, les avocats des deux parties, et Nyves Allier, ont répondu à nos questions... Pour découvrir notre nouveau JT cliquez iciéo diffusée ci-dessous).


Robin des Toits
Lu 2817 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème