Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Danger des ondes : « Metz au Moyen Age » - Le Républicain Lorrain - 07/09/2014



Danger des ondes : « Metz au Moyen Age » - Le Républicain Lorrain - 07/09/2014
Le téléphone portable est-il dangereux ? Dans quelle mesure ? Jean Rinaldi milite pour alerter la population et, pour cela, s’entoure de pointures.

Et si l’ennemi était dans notre poche ? L’association Coordination citoyenne antennes relais Rhône Alpes et nationale (CCARRA) multiplie les conférences en France pour alerter la population sur les risques des ondes électromagnétiques, et notamment celles émises par la téléphonie mobile. Prochaine étape : Saint-Julien-lès-Metz, le 26 septembre. Jean Rinaldi, président de l’association, synthétise la démarche.

A qui s’adresse cette conférence ?

Jean RINALDI : « Au plus grand nombre. Des explications simples seront apportées. On commencera à expliquer ce que sont ces ondes et pourquoi elles sont dangereuses. Pour faire simple, rappelons qu’aujourd’hui, de nombreux médecins et scientifiques reconnaissent l’impact des ondes électromagnétiques sur la santé. Maux de tête, vertiges ou irruptions cutanées sont décrits par les personnes électrosensibles. Elles ne sont pas les seules concernées : nous sommes tous potentiellement en danger ! »

Petit à petit, on avance. Des collectifs se montent, face à la législation quasi inexistante en la matière. Mais de façon très hétérogène. Metz est au Moyen Age au niveau de l’information du grand public. »

Que préconisez-vous ?

« Le sujet est vaste, notamment en ce qui concerne la pollution domestique. Nous donnerons des conseils lors de la conférence. De façon plus générale, nous demandons la multiplication des antennes relais de téléphonie mobile pour que celles-ci émettent à moindre puissance. Surtout, nous voulons obtenir l’abaissement à 0,6 volt/m le niveau d’exposition aux rayonnements et leur éloignement des lieux sensibles. »

Existe-t-il des régions en avance sur ces thèmes ?

« Oui, la région Rhône-Alpes, par exemple. Là-bas, on compte 329 associations et collectifs qui ont adhéré à la CCARRA. En Lorraine, elles ne sont que 22. »

Alors, quels sont les freins ?

« La multiplication des antennes relais coûterait très cher aux opérateurs de téléphonie mobile. Des milliards sont en jeu. De l’autre, parce que ces entreprises versent entre 12 000 et 40 000 € par an, par personne privée ou collectivité publique, pour pouvoir installer sur les bâtiments concernés leurs antennes. L’argument est financier : pour ne pas perdre cette manne, tout le monde fait l’autruche. »

Conférence le 26 septembre, 20 h, salle du Capitole à Saint-Julien-lès-Metz (Kinepolis).

---
Source : http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2014/09/07/danger-des-ondes-metz-au-moyen-age

Robin des Toits
Lu 1633 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5

Ce qu'il faut savoir | JT, reportages et magazines | Articles de presse | Compteurs dits "intelligents" (eau, gaz, électricité...) | Synérail


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème