Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Effets de la téléphonie mobile sur la santé : 'On Vous dit Pourquoi'- France 2 (Oct. 2002)

Emmission présentée par Jérôme Bonaldi et Eglantine Eméyé



Effets de la téléphonie mobile sur la santé : 'On Vous dit Pourquoi'- France 2 (Oct. 2002)
avec comme invités le Pr Pierre Aubineau, physiopathologiste de l'Institut de Neuroscience de Bordeaux et René Russo, président de l'Association Française des Opérateurs Mobiles (AFOM).


---
Commentaires de Robin des Toits aux propos de M. René Russo, représentant des opérateurs de téléponie Mobile dans ce document :

1 - Tout d'abord, l'amalgame prétendu entre les "portables" et les "antennes" (antennes-relais ou stations de base) que ce dernier dénonce n'en est pas un car ces deux appareils sont à la fois émetteurs et récepteurs et fonctionnent en boucle sur les mêmes émissions de micro-ondes ("hyperfréquences") pulsées (envois discontinus, par paquets) en extrêmement basses fréquences (ELF), dont l'OMS a déclaré qu'elle étaient "potentiellement cancérigènes".

Cela se produit de façon volontaire pour le téléphone portable et de façon totalement subie et le cas échéant permanente pour les riverains d'antennes relais, engendrant dans les deux cas un "effet cumulatif" de champs électromagnétiques (voir études des Dr Lai et Carino)
explications : TELEPHONIE MOBILE ET SANTE - Article de Robin des Toits paru dans la revue Biocontact

2 - Concernant la comparaison maladroite du risque choisi par l'utilisateur de téléphone portable avec celui dont chacun à conscience en "sortant sa voiture de son garage", rappelons que si l'utilisation de la voiture présente des risques couverts par les assurances, les opérateurs de téléphonie mobile (à l'instar de l'amiante dès 1919) ne sont plus couverts "pour les dommages de toute nature causés par les champs et ondes électromagnétiques" depuis 2003.
Voir Les assureurs n'assurent plus 'les dommages de toute nature causés par les champs et ondes électromagnétiques'
Cependant, l'évocation d'une "dose de risque" que chacun peut gérer par l'utilisation ou non de l'oreillette "de manière à éloigner le téléphone temporale" est assez éloquent de la part de quelqu'un qui assimile les ondes du portable à celles de la TV/FM (ce qui est faux) pour en démontrer l'innocuité.

3 - Enfin et justement, la remarque concernant les émissions de TV et de radio est totalement erronée. S'il s'agit en effet également de micro-ondes ou 'hyperfréquences' proches de celles de la téléphonie mobile, les émissions des ondes TV et FM sont continues quand celles de la téléphonie mobile sont, elles discontinues, c'est à dire pulsées (en micro saccades non coordonnées entre elles et auxquelles le vivant ne s'habitue pas).
Outre le fait qu'il est faux d'affirmer que les relais TV et FM n'ont jamais posé de problème, il faut remarquer que la différence de nature d'ondes entre ces technologies et la téléphonie mobile réside dans le fait que pour cette dernière, les ondes sont pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF), reconnues par l'OMS comme "potentiellement cancérigènes". De plus, selon de nombreux scientifiques indépendants, la pulsation en très basses fréquences rend la téléphonie mobile toxique dans son état technique actuel (c'est à dire aux doses aujourd'hui autorisées, notamment en France).

Explications : Téléphonie mobile, Wifi, Wimax : un scandale sanitaire

Ce dernier aspect aura probablement échappé au Pr Aubineau qui est physiopathologiste et non physicien.

---
- Voir l'extrait du JT de Canal+ du 26/12/2006 sur le sujet des ruptures de la BHE, du stress de la cellule et des réactions inflammatoires des cerveaux de rats exposés aux ondes de la téléphonie mobile, démontrés par le Pr Aubineau, chercheur au CNRS à Bordeaux.

- Voir également le cas du Pr Aubineau dans l'expertise de l'Afsse : Experts écartés, résultats relativisés : conditions de l'expertise et principe de précaution : au sujet du rapport de l'AFSSE - Juin 2003

Robin des Toits
Lu 4250 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Ce qu'il faut savoir | JT, reportages et magazines | Articles de presse | Compteurs dits "intelligents" (eau, gaz, électricité...) | Synérail


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème