Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

L'OMS se penche sur les impacts de l'électromagnétisme - Le Journal de l'Habitation - 30/01/2008

Pour la première fois, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande la précaution pour réduire l’exposition aux champs électromagnétiques (CEM).



«En plus des effets aigus bien documentés, il existe certaines incertitudes quant à l’existence d’effets chroniques, à cause des preuves limitées d’un lien entre l’exposition aux champs magnétiques d’extrêmement basses fréquences et la leucémie infantile», peut-on lire dans un récent rapport (en anglais seulement) de l’OMS qui conclut que: «par conséquent, une approche basée sur la précaution est justifiée.»

L’OMS propose, notamment, d’effectuer de nouvelles études pour caractériser l’exposition du public aux CEM. On voudrait aussi vérifier l’impact de cette pollution sur l’immunité et sur les liens possibles avec les fausses couches et diverses maladies, dont le cancer et l’Alzheimer.

Soupçons

En mai, la prestigieuse revue médicale britannique The Lancet accusait l’OMS d’écarter des preuves scientifiques en élaborant ses lignes directrices visant à protéger la santé publique. C’est le cas notamment des CEM, estime le Dr David O. Carpenter, professeur de toxicologie à l’Université d’Albany (New York). Au début des années 1980, ce médecin avait dirigé différentes études sur les CEM pour le gouvernement de cet état.
«Les industries de l’électricité et des télécommunications sont tellement puissantes, a-t-il expliqué en entrevue, qu’elles ont infiltré le domaine de la science. Elles sont même devenues les principales porte-paroles sur la question des CEM auprès des gouvernements et du public. Il y a des conflits d’intérêts dans ce domaine.» L’ancien directeur du programme de l’OMS sur les CEM, Mike Repacholi, a notamment été critiqué pour avoir été et pour être redevenu un consultant pour ces industries.

L’OMS sous-estime grandement l’impact des CEM, selon le Dr Carpenter qui considère que ces polluants sont impliqués dans l’apparition d’un cancer infantile sur trois. « L’OMS ne tient compte que des champs magnétiques émis par les lignes à haute tension. L’organisme ignore les CEM qui sont émis par les électroménagers, les radiofréquences produites par les antennes et les appareils sans fil, et les autres sources non résidentielles d’exposition aux CEM, comme les bureaux et les écoles.»

Mises en garde

Entre temps, les mises en garde ne cessent de s’accumuler: des députés britanniques proposent d’interdire la construction de maisons à moins de 60 mètres de lignes à haute tension; l’Allemagne déconseille l’installation de réseaux informatiques sans fil à domicile; les députés français font consensus pour interdire les cellulaires dans les écoles; les antennes émettrices d’ondes AM viennent d’être associées à la leucémie infantile et les champs électriques à l’asthme; et une récente étude australienne a conclu que le risque de cancer quintuple chez les gens qui ont vécu les cinq premières années de leur vie à moins de 300 mètres de lignes à haute tension.
Collaboration spéciale André Fauteux, éditeur du magazine La Maison du 21e siècle. Information: www.21esiecle.qc.ca

Source : Le Journal de l'Habitation
http://www.journalhabitation.com/article-175797-LOMS-se-penche-sur-les-impacts-de-lelectromagnetisme.html

Robin des Toits
Lu 6326 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Aspects scientifiques | Presse et TV | Autres commentaires | Les experts en innocuité


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème