Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'L’électro-hypersensibilité, le combat de l’association Robin des Toits' - Faire Face - 11/09/2015



L'association souhaite que la technologie soit compatible avec la santé.
L'association souhaite que la technologie soit compatible avec la santé.
Alors que la justice a reconnu, pour la première fois, un handicap grave à une personne souffrant d’une hypersensibilité aux ondes, l’association Robin des Toits, qui milite pour que la technologie soit compatible avec la santé, attend un engagement des politiques. Questions à Étienne Cendrier, son porte-parole.

Faire Face : À quel point l’électro-hypersensibilité est-elle un handicap ?
Étienne Cendrier :
Les personnes souffrant du syndrome de l’électro-hypersensibilité peuvent avoir un handicap variable en fonction de l’intensité de leurs symptômes. Certaines vivent dans les grandes villes mais doivent éviter les transports en commun, véritables pièges à ondes. D’autres fuient ceux utilisant leur téléphone portable afin de ne pas être victimes de téléphonie passive. Les plus sévèrement atteintes se retrouvent en rupture sociale, affective et professionnelle. Souvent, elles errent dans leur voiture où elles sont davantage à l’abri.

FF : La situation risque de s’empirer avec les années et les nouvelles technologies. Une marche arrière est-elle encore possible ?
É.C :
Il n’est jamais trop tard quand il s’agit d’une question de santé publique. Depuis 2009, nous demandons officiellement que des études d’impact sanitaire soient effectuées avant tout déploiement de nouvelle technologie. Ces essais sont réalisés mais, malheureusement, on ne tient pas compte des résultats. Certaines recommandations existent déjà mais ne sont pas mises en avant par le gouvernement et les opérateurs. Ainsi, mieux vaut privilégier le filaire, éviter de téléphoner dans le métro, avoir suffisamment de réseau pour téléphoner, éviter le téléphone portable pour les femmes enceintes.

FF : Suite à cette décision de justice, quels sont vos espoirs et vos attentes ?
É.C :
Nous militons pour que la technologie soit compatible avec la santé. Pour cela, il faut prendre en compte les études et mettre en place un encadrement du niveau de l’exposition aux ondes. Nous souhaitons une baisse de l’intensité des antennes relais à 0,6V/m. Nous défendons aussi la création de zones blanches. Il s’agit d’endroits inhabités et sans exposition aux ondes. Certaines zones ont déjà des infrastructures car elles sont des zones d’accueil de colonies de vacances. Nous avons des projets pour y mettre en place des dispensaires et des centres de recherche pour approfondir nos connaissances sur l’électrosensibilité. Cela pourrait être rapide : il nous manque juste une volonté politique des pouvoirs publics !

Propos recueillis par Johanna Amselem

---
Source : http://www.faire-face.fr/2015/09/11/ondes-electro-hypersensibilite/

Robin des Toits
Lu 1437 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7

Informations scientifiques | Autres documents | Réseau EHS | Presse, radio et TV | l'EHS à l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème