Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"La pression monte contre les antennes-relais" - Le Parisien - 27/03/2012

Environnement



"La pression monte contre les antennes-relais" - Le Parisien - 27/03/2012
Un bras de fer avec les riverains dans le VIe, une réunion publique agitée dans le XIVe, deux autres implantations contestées dans le XVe, des habitants inquiets dans le XVIIIe (voir ci-dessus) ... ces dernières semaines, les points de crispation contre des antennes-relais de téléphonie mobile se sont multipliés dans la capitale. Depuis plusieurs mois, la charte de bonne conduite sur le déploiement des antennes-relais est suspendue à Paris.

L'Hôtel de Ville et les opérateurs de téléphonie mobile n'arrivent pas à trouver un terrain d'accord. Les nouvelles implantations sont donc gelées sur les toits appartenant à la mairie, mais elles se poursuivent sur les immeubles privés. Au grand dam des riverains, qui s'y opposent régulièrement à coup de sit-in.

Dans le XIVe, les habitants de la rue de la Santé, qui s'inquiètent de l'arrivée d'une nouvelIe antenne Free, ont obtenu l'organisation d'une réunion publique à la mairie.

Difficile dans ces conditions pour l'opérateur de passer en force. Le maire PS du XIVe, Pascal Cherki, se félicite du compromis trouvé. « Avant de brancher son matériel, Free va faire des simulations d'émissions qu'il présentera au public. Si elles sont inférieures ou égales à 0,6 V/m, les riverains donneront leur feu vert pour leur mise en service », explique l'élu. Célia Blauel, son adjointe EELV chargée du dossier, espère ainsi créer un précédent sur la puissance des antennes à Paris.

Prêt à démonter les équipements sur les toits

C'est en effet le point principal de dissension entre la mairie et les opérateurs. Dans la première charte, les émissions émises par les installations ne devaient pas dépasser une moyenne de 2 V/m sur une journée. Aujourd'hui, le seuil référence évoqué par la mairie de Paris dans les négociations est 0,6 V/m. Selon certains spécialistes, les ondes à ce niveau présentent moins de risques pour la santé. Mais les opérateurs le contestent. Les deux parties trouveront-elles un terrain d'entente? Une nouvelle réunion de négociation doit avoir lieu dans une dizaine de jours. Pour le moment, chacun reste discret sur ses marges de discussion. « Lorsque nous sommes sortis de la table des négociations cet automne, les opérateurs de téléphonie mobile ont quand même compris que nous serions prêts à aller jusqu'au démontage d'antennes sur les toits de la ville s'il le faut », prétend Mao Peninou, adjoint PS au maire de Paris chargé du dossier. Les différents mouvements de protestation des riverains auront aussi leur importance dans les pourparlers. « Ces blocages montrent bien que les opérateurs ont tout intérêt à ce que cela se passe mieux », note l'adjoint au maire.

Du côté de la Fédération française des télécommunications, représentant les opérateurs, on se veut mesuré. « Nous avons envie d'être constructifs, il est temps que les négociations aboutissent. » « On arrive au moment de vérité », conclut-on à l'Hôtel de Ville.


Baisser la puissance : oui mais…

Et si les antennes étaient moins puissantes? Une expérience a été menée durant la première semaine de février dans un secteur du XIVe arrondissement compris entre l'avenue du Maine, la rue d'Alésia et l'avenue Jean-Moulin.

Les trois opérateurs Bouygues, SFR et Orange ont accepté de baisser la puissance de leurs antennes durant deux jours pour vérifier les effets réels sur le fonctionnement de leur réseau.

L'expérience avait été décidée dans le cadre du Grenelle des ondes, cette vaste concertation sur les antennes et les ondes organisée par le ministère de l'Environnement. Le résultat devrait .être donné par l'Agence nationale des fréquences.

Selon nos informations, les premiers résultats démontreraient qu'un abaissement de la puissance des antennes n'aurait aucune incidence sur la qualité du réseau à condition de multiplier par deux le nombre d'implantations ...

---
Source : http://www.leparisien.fr/espace-premium/paris-75/la-pression-monte-contre-les-antennes-relais-27-03-2012-1924892.php

---
Voir également : Antennes relais Paris 14 : négociation en cours avec Free Mobile - 23/03/2012

---
Rappel : Robin des Toits n'est pas opposé aux antennes-relais et ne s'y oppose que dans la mesure où celles-ci dépassent 0,6V/m alors le gouvernement fixe la limite à 41V/m pour le GSM 900/1800.
Robin des Toits réclame plus d'antennes, moins puissantes.

Robin des Toits
Lu 1218 fois

Dans la même rubrique :

1. Pourquoi une alerte sanitaire ? | 2. Comment agir ? | 3. La science | 4. Loi et Justice | 5. Conflits d'intérêt | 6. Espace presse | 7. Archives média


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème