Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Jean-Yves Cendrey, écrivain électrosensible (EHS) - L'Humeur Vagabonde - France Inter - 07/10/2013

par Kathleen Evin
du lundi au jeudi de 20h à 21h



Jean-Yves Cendrey, écrivain électrosensible (EHS) - L'Humeur Vagabonde - France Inter - 07/10/2013



--------------

L'écrivain Jean-Yves CENDREY, dont le nouveau livre "SCHPROUM" vient de paraître, est annoncé dans l'émission L'HUMEUR VAGABONDE de lundi prochain sur FRANCE INTER, à 20 heures. Publié par Actes Sud, "Schproum, roman avorté et récit de mon mal" rend compte de la descente aux enfers de l'auteur atteint d'électrosensibilité.


--------------


Selon le Petit Robert, schproum est un nom masculin, un peu « familier »  comme l’est barouf, et qui signifie protestation ou dispute violente.


Faire du schproum c’est, en gros, mettre le souk. Ce titre de livre ne pouvait que plaire à Jean-Yves Cendrey, adepte de la littérature uppercut, de l’écriture close combat.


Or, en janvier 2013, Schproum avançait plutôt bien. Sous titré roman fauve, il contait l’histoire mouvementée des relations entre deux familles berlinoises d’origine polonaise, associées dans la même entreprise, que le sexe et l’argent vont pousser à l’affrontement. Le livre avançait plutôt pas mal, soixante pages en faisaient foi, lorsque l’auteur se mit à souffrir de maux étranges et inexpliqués….


 Aujourd’hui Schproum vient de paraître aux éditions Actes Sud, mais il est dorénavant sous-titréroman avorté et récit de mon mal.


Les 60 pages du premier livre sont incluses dans le second qui, en quelque sorte lui sert de sarcophage, telle une coque de béton armé enfermant une centrale nucléaire accidentée. Car, Jean-Yves Cendrey n’a pu aller plus loin. Maux de tête atroces, insomnies, douleurs dans la jambe au point d’être obligé de s’appuyer sur une canne pour pouvoir se déplacer. Brûlure sur la nuque, vertiges, aphasie et des malaises qui l’ont amené aux urgences et chez des médecins qui n’ont rien compris à ce mal étrange dont il savait qu’il finirait par mourir. Jusqu’au jour où il a compris ce qui le rendait malade….


...mais c’est lui qui va nous le raconter, puisque Jean Yves Cendrey, redevenu lui-même, est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde.



Le reportage d'Elsa Daynac

A la page 183 de Schproum, Jean-Yves Cendrey part en quête d’informations sur l’électrosensibilité. En deux clics, il atterrit sur :

http://www.electrosensible.org/b2/index.php/accueil/

le Collectif des électrosensibles de France, « vers lesquels je presse chacun de se tourner », écrit-il.

Alors, on se tourne, et devant nous apparaissent Sophie Pelletier, Manuel Hervouet, et Céline, du Collectif des électrosensibles.

Dans leurs mains, il y a Schproum. Schproum qui parle de Jean-Yves, Schproum qui parle à tous, Schproum qui parle d’eux – Les tombés EHS sous une pluie d’ondes. Les échos résonnent entre leurs histoires peu communes. Il y a lui qui écrit. Il y a eux qui militent. Il y a elle qui vit...

Attention, il va y avoir du Schproum !

---
Source : http://www.franceinter.fr/emission-lhumeur-vagabonde-jean-yves-cendrey-0

---
En PJ, l'Appel de Fribourg (2002)

appel_de_fribourg    .pdf APPEL DE FRIBOURG    .pdf  (166.43 Ko)


Robin des Toits
Lu 544 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7

Informations scientifiques | Autres documents | Réseau EHS | Presse, radio et TV | l'EHS à l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème