Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'Le calvaire des électro-sensibles' : France Info - 17/11/2008



'Le calvaire des électro-sensibles' : France Info - 17/11/2008
Allergiques au Soleil, aux chats, au gluten, aux pollens, aux céréales etc. Des problèmes déjà compliqués à gérer au quotidien. Mais les électrosensibles peuvent rapidement voir le leur dégénérer en petit enfer.
L’électrosensibilité ou électro-hypersensibilité (EHS) est une intolérance aux champs magnétiques ou aux ondes électromagnétiques. Ses victimes souffrent d’irritation de la peau, de migraines, de nausées, de problèmes de concentration, de palpitations, de vertiges. Et avec le développement des téléphones portable, des antennes-relais, du wi-fi et autres “bluetooth”, le bombardement est continu.

> En bas de page : retrouvez le reportage de Sébastien Baer en direct ce matin sur France Info.


Vincent, un électronicien de 35 ans a dû calfeutrer sa maison dans l'Eure, et ça n'a pas suffi. Il doit régulièrement dormir dans un camping-car. - © RF / Sébastien Baer
Vincent, un électronicien de 35 ans a dû calfeutrer sa maison dans l'Eure, et ça n'a pas suffi. Il doit régulièrement dormir dans un camping-car. - © RF / Sébastien Baer

Déboutée en justice

Dès lors, vivre une vie normale tient de la gageure. Evidemment, téléphones portables et autres générateurs d’ondes sont bannis. Mais dans ce cas, l’enfer, c’est les autres.
Et les atteintes sont plus ou moins fortes. Depuis les maux de tête dont les bibliothécaires de la ville de Paris se sont plaints en 2007 lors de l’installation du wi-fi dans leurs locaux, à des cas très sévères, comme celui d’une alsacienne, examiné en appel par la justice début novembre. Cette strasbourgeoise demande à son bailleur d’être relogé dans une zone blanche, où les portables ne passent pas, simplement pour mener une vie normale.

> En bas de page : Evelyne, parisienne de 50 ans, raconte son calvaire à cause des champs magnétiques.



Le problème, c’est qu’il y a de moins en moins de zones blanches. Pour échapper à leurs symptômes, certains ne voient pas d’autre solution que de s’éloigner de la civilisation. Vivre ou camper dans les bois. Ainsi, la Suède compterait-elle plusieurs centaines de personnes qui vivent dans les forêts, dans des logements sans électricité, loin de toute antenne-relais.

> En bas de page : Denis Baupin, adjoint Vert au maire de Paris, a réfléchi à quelques solutions pour tenter de diminuer les champs électromagnétiques.


Mais la Suède au moins, reconnaît l’EHS comme un handicap. Avec l’Angleterre, qui le classe comme une maladie, c’est le seul pays européen à prendre en compte le phénomène. En France, il n’existe pas. En témoigne le jugement de première instance, qui déboutait la locataire alsacienne,au motif entre autres, que ses troubles paraissaient “subjectifs”.




Mortalité des rats multipliée

Ce déni, par l’administration ou les proches, est une autre source de souffrance pour les électrosensibles. Mais il faut bien admettre que la preuve scientifique du lien entre les symptômes des victimes et les champs électromagnétiques n’est pas établie. L’Organisation mondiale de la santé le souligne, et estime qu’il s’agit plutôt de troubles psychologiques. Et le gouvernement français a la même interprétation.

Des études existent pourtant, comme le rapport Bioinitiative, fruit d’une rencontre entre une quinzaine de chercheurs internationaux, et qui conclut à l’insuffisance des normes actuelles. Une étude belge, qui a exposé des rats aux ondes de téléphones portables, montre que leur mortalité a été multipliée par deux.
En France, le professeur Dominique Belpomme a reçu une quarantaine de patients depuis le mois de mai.

Mais les études allant en sens inverse sont nombreuses. Notamment celle du double aveugle, menée en 2005, qui a vu des personnes testées développer de forts symptômes sur des champs magnétiques fictifs.
La polémique est donc loin d’être close. Les victimes et les associations, comme Robin des toits, voient la main du lobby du téléphone portable et de l’internet derrière ces études.

> En bas de page : Etienne Cendrier, porte-parole de l’association Robins des toits, dénonce dénonce le lobby des industriels.

Un rapport de l’Agence française de sécurité de l’environnement au travail est attendu l’an prochain, en espérant qu’elle clarifie le débat.


Sébastien Baer, Grégoire Lecalot

17_11_2008_11_17_09_50_50.mp3 17-11_2008-11-17-09-50-50.mp3  (2.04 Mo)


web_evelyne_2008_11_14_19_59_30.mp3 web-evelyne_2008-11-14-19-59-30.mp3  (2.34 Mo)

web_denis_baupin_2008_11_14_19_58_28.mp3 web-denis-baupin_2008-11-14-19-58-28.mp3  (633.95 Ko)

web_etienne_cendrier_2008_11_14_19_56_41.mp3 web-etienne-cendrier_2008-11-14-19-56-41.mp3  (658.13 Ko)


Robin des Toits
Lu 7574 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7

Informations scientifiques | Autres documents | Réseau EHS | Presse, radio et TV | l'EHS à l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème