Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Les Robins des toits pour plus "d'antennes-relais et moins de puissance" - BFM TV - 15/10/2013



Les Robins des toits pour plus "d'antennes-relais et moins de puissance" - BFM TV - 15/10/2013
L'Agence nationale sanitaire a rendu public, ce mardi, son avis sur les effets de l'exposition aux ondes électromagnétiques. Jean Rinaldi, responsable des Robins des toits en région Rhône-Alpes, était l'invité de BFMTV pour réagir aux conclusions de l'Anses.



Les ondes électromagnétiques sont-elle sans "effet avéré" sur la santé? C'est en tout cas ce que soutient l'Agence nationale sanitaire dans un avis rendu public ce mardi. Invité de BFMTV, Jean Rinaldi, responsable des Robins des toits en région Rhône-Alpes, n'est pas d'accord avec les conclusions de l'Anses et propose des solutions pour prévenir les risques sanitaires.

Selon Jean Rinaldi, la population subit une pollution non voulue. "On choisit son portable. On peut décider de le mettre à son oreille ou pas. En revanche, les antennes-relais on ne les choisit pas", regrette-t-il.

Les plaques à induction, les babyphones et la Wifi

Le responsable des Robins des toits n'est pas du tout satisfait avec cet avis qui parle de modifications biologiques mai pas d'effet avéré. En revanche, il s'est félicité que les pollutions intérieures comme les plaques à induction, les babyphones et la Wifi figurent désormais parmi les appareils à prendre en considération.

"Après plus de 600 visites chez des personnes qui m'appellent, j'affirme qu'il y a des personnes malades à proximité des antennes-relais", continue-t-il. En regardant autour de lui, près du collège où il se trouve pendant l'interview, il souligne qu'il n'y a pas moins de 13 antennes-relais à proximité de l'établissement.


"C'est énorme pour les enfants"

"Derrière moi il y 4,5 volts par mètre, c'est énorme pour les enfants. Ces antennes n'ont rien à faire ici, elles doivent s'en aller" s'indigne-t-il. D'après ses renseignements, une quinzaine d'enfants sont partis dans d'autres collèges et des problèmes de comportements ont été constatés.

Avec la 4G qui arrive sans étude préalable, la puissance des antennes-relais va augmenter de 2 volts par mètre. "Par exemple si vous avez 4 volts dans votre appartement maintenant il y aura 6 volts", détaille-t-il. L'OMS a reconnu la dangerosité des portables mais on ne parle jamais des antennes-relais. "Des scientifiques indépendants ont dit que c'était dangereux", rapporte Jean Rinaldi.

Les Robins des toits demandent 0.6 volt par mètre. "C'est possible, il suffit d'augmenter les antennes-relais", affirme Jean Rinaldi. Pour cela, il faut que les opérateurs baissent la puissance des antennes-relais et multiplient les antennes. Le nouvel avis de l'Agence nationale de la santé qui ne juge pas nécessaire de modifier les normes ne risque pas d'inciter les opérateurs à modifier leur installation.

---
Source : http://www.bfmtv.com/societe/robins-toits-plus-dantennes-relais-moins-puissance-624030.html

---
Voir également :

- Communiqué de presse du CIRC sur les risques cancérogènes du téléphone portable pour l'homme - 31/05/2011

- Le CIRC (OMS) publie des justifications dans l'implication des ondes sur le cancer chez l'homme - 19/04/2013

- CANCER / précisions de l’OMS concernant la classification en “possiblement cancérigène” des radiofréquences - 16/04/2012

- Rapport BioInitiative 2012 - 1800 nouvelles études renforcent la certitude de la nocivité des ondes et de l'urgence des nouvelles normes pour protéger la population - Janv. 2013

- Augmentation de 50% des tumeurs du cerveau chez les enfants au Royaume-Uni en 10 ans + 40% au Danemark, en Finlande - explosion du phénomène en France - 30/05/2012

Robin des Toits
Lu 471 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème