Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

VIDEO : "Les portables "peut-être cancérogènes", dit l'OMS" - TF1 News - 31/05/2011

Extrait : "(...) en Octobre 2009, l'Afsset recommandait une réduction des expositions aux ondes électromagnétiques."



VIDEO : "Les portables "peut-être cancérogènes", dit l'OMS" - TF1 News - 31/05/2011
L'Organisation mondiale de la santé a annoncé mardi qu'elle classait les champs électromagnétiques de radiofréquence, qui incluent les téléphones portables, comme "peut-être cancérogènes pour l'homme". Elle plaide pour les kits mains libres et les SMS.

On n'en est toujours pas à des certitudes, toujours à l'état de recherches, mais c'est un argument de plus pour ceux qui, depuis des années, dénoncent les dangers pour la santé des ondes générées par l'utilisation des téléphones portables. D'autant que la position de l'OMS était attendue avec impatience à la fois par les compagnies de téléphone mobile et par des associations, qui dénoncent la présumée dangerosité des portables. Le Centre international de recherche sur le cancer, agence spécialisée de l'Organisation mondiale de la santé regroupant 31 spécialistes, a annoncé mardi qu'après analyse des études existantes, il classait les champs électromagnétiques de radiofréquence, qui incluent les téléphones portables, comme "peut-être cancérogènes pour l'homme". Cette catégorie contient également le plomb, le chloroforme et le café. Les experts plaident pour l'utilisation des kits mains libres et la pratique des SMS.

Les industriels ont aussitôt relativisé la portée de l'annonce des experts, soulignant que la catégorie "possiblement cancérogène" regroupait de très nombreuses substances et que les scienfitiques n'avaient pas mené de nouvelle étude. Mais "les preuves, qui continuent à s'accumuler, sont assez fortes pour justifier une classification au niveau 2b" (un des



cinq niveaux de la classification qui définit des produits "peut-être cancérogènes pour l'homme"), a estimé Jonathan Samet, président du groupe de travail mis en place lors de la réunion d'une trentaine d'experts de 14 pays, pendant huit jours à Lyon, sous l'égide du Centre international de recherche sur le cancer (Circ). "Le groupe de travail a fondé cette classification (...) sur des études épidémiologiques montrant un risque accru de gliome, un type de cancer du cerveau associé avec l'usage du téléphone sans fil", a dit Jonathan Samet. Ce classement signifie qu'"il peut y avoir un risque, et que donc nous devons surveiller de près le lien entre les téléphones portables et le risque de cancer", a-t-il ajouté. Les experts ont analysé toutes les études déjà publiées sur le sujet.

Au niveau français, en octobre 2009, l'Afsset (Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail) avait rendu public son rapport très attendu sur l'impact des ondes électromagnétiques sur la santé. Le document de près de 500 pages était une mise à jour de l'état des connaissances sur les radiofréquences, qui concernent les téléphones portables, les antennes relais, le wifi et le wimax, et même les radars. Résultat : en attendant des recherches plus poussées, l'Afsset recommandait une réduction des  expositions aux ondes électromagnétiques.

---
Source : http://lci.tf1.fr/science/sante/les-portables-peut-etre-cancerogene-dit-l-oms-6511588.html

Robin des Toits
Lu 433 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Le danger pour ma santé ? (et de mon enfant, bébé, foetus...) | Les assurances et la téléphonie mobile | L'électrosensibilité : EHS et SICEM | Les lanceurs d'alerte sur le danger du portable | Les recommandations officielles (France + Monde)


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème