Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'WiFi à Paris : toujours du rififi pour les électrosensibles' - GNT - 13/10/2008

La décision de la Ville de Paris de rebrancher les bornes WiFi dans les bibliothèques provoque la colère du syndicat majoritaire Supap-FSU qui dans une lettre ouverte demande la création de zones blanches.



A l'issue de la réunion du Comité d'Hygiène et de Sécurité de la Directoin des Affaires Culturelles, la décision a été prise de rebrancher les bornes WiFi dans les 4 bibliothèques qui en avaient été privées depuis fin 2007 au nom du principe de précaution. La Ville de Paris a en effet mis en avant des mesures de champ électromagnétique selon lesquelles des niveaux 80 à 400 fois inférieurs au niveau de référence le plus faible ont été enregistrées par des laboratoires qualifiés d'indépendants et agréés. Le syndicat majoritaire Supap-FSU a toutefois demandé la convocation d'un nouveau comité où il escompte demander plus de transparence et la mise en place de zones blanches afin de préserver la santé d'un personnel dit électrosensible.

Bien que les experts médicaux de la ville de Paris n'ont diagnostiqué aucune pathologie chez le personnel qui s'était plaint de maux de tête et malaises imputés au WiFi, Supap-FSU n'en démord pas avec une pollution électromagnétique qui serait responsable de troubles ici qualifiés de " violentes souffrances ", chez des personnes victimes d'hyper électrosensibilité depuis l'installation de bornes WiFi ainsi que de la technologie RFID.

Supap-FSU met en avant l'article 1er de la Charte de l'Environnement, inscrite dans la constitution française, précisant que " chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé ", pour demander une meilleure information au niveau des emplacements des bornes WiFi et de leur puissance qui au-delà du personnel municipal pourrait bénéficier à l'ensemble de la population, et surtout la création de zones sans émissions d'ondes électromagnétiques dans les bâtiments municipaux.

Des études contradictoires sur le sujet existent, mais en mai 2006 l'OMS indiquait : " Compte tenu des très faibles niveaux d'exposition et des résultats des travaux de recherche obtenus à ce jour, il n'existe aucun élément scientifique probant confirmant d'éventuels effets nocifs des stations de base et des réseaux sans fil pour la santé ". L'OMS reconnaît néanmoins le trouble de la sensibilité électromagnétique.

---
Source : http://www.generation-nt.com/wifi-bibliotheques-paris-zones-blanches-sensibilite-trouble-actualite-169051.html

---
Lire également :

- Pr Olle Johansson - Suède - dénonce le parti pris de l'OMS lors de son 'Colloque concernant l'hypersensibilité électromagnétique' - Prague, Oct. 2004

- Téléphonie mobile: trafic d’influence à l’OMS ?

- DISCREDIT PUBLIC DE L’OMS - 2007

- 'L'OMS accusée de négligence' : Associated Press - 08/05/2007

- L'OMS se penche sur les impacts de l'électromagnétisme - 30/01/2008

- 'Dieu s'appelle l'OMS' : Le Post.fr - 29/02/2008

- L'OMS reconnaît-elle l'Electro-Hypersensibilité aux champs électromagnétiques ?

- Communiqué de presse de l'Association Suédoise des Electrosensibles (E.H.S.) - 2004

Robin des Toits
Lu 2992 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7

Informations scientifiques | Autres documents | Réseau EHS | Presse, radio et TV | l'EHS à l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème