Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)
ADHESIONS et DONS
en ligne ou par courrier

Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

PETITIONS A SIGNER

Soutenez les pétitions contre les antennes-relais.

Pétition pour des lieux de Vie sans ondes.


Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.


Les preuves du danger pour la santé du portable, Wi-fi, Bluetooth, DECT...


Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Extrêmement basses fréquences (ELF) - Commentaires sur le rapport à la DGS d'un groupe d'experts - 21/05/2005

COMMENTAIRES SUR LE RAPPORT A LA DGS D'UN GROUPE D'EXPERTS RATTACHE AU CONSEIL SUPERIEUR D'HYGIENE PUBLIQUE DE FRANCE



Roger SANTINI
Docteur d'Etat ès-sciences.
Membre Emérite de la
Bioelectromagnetic Society( USA).

Pierre Le RUZ
Docteur en Physiologie.
Directeur scientifique de I'Association
Biologie Prospective Environnement

---
- Télécharger ci-dessous ce document au format PDF
- ainsi que le rapport à la Direction Générale de la Santé (remis le 08/11/2004 par A. Aurengo, J. Clavel, R. de Seze, P. Guénel, J. Joussot-Dubien, B. Veyret)

Lu 6137 fois

Dans la même rubrique :

Presse et TV | Aspects scientifiques | Autres commentaires | Les experts en innocuité