Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

ETUDE canadienne sur l'EHS : "Hypersensibilité électromagnétique : Fait ou fiction ?" - 01/11/2011

Publication : Science of the Total Environnement



ETUDE canadienne sur l'EHS : "Hypersensibilité électromagnétique : Fait ou fiction ?" - 01/11/2011
Auteurs :
Stephen J. Genuis(a), Christopher T. Lipp(b)

(a) Université d’Alberta, Canada
(b) Faculté de Médecine de Calgary

---
Lire l'étude : http://www.teslabel.be/PDF/Hypersensibilite_electromagnetique_fait_ou_fiction_Genuis_2011.pdf

Etude en PJ

---
Résumé : Etant donné que la prévalence des télécommunications sans fil s’accroît dans le monde, les professionnels de la santé sont confrontés à des patients évoquant des symptômes qu’ils déclarent être en relation avec certaines fréquences de radiations électromagnétiques.

Certains scientifiques et certains cliniciens reconnaissent le phénomène d’hypersensibilité aux rayonnements électromagnétiques résultant d’expositions courantes, comme celles dues à des systèmes de télécommunications et à des appareils électriques à domicile ou sur les lieux de travail ; d’autres suggèrent que l’électrosensibilité électromagnétique serait psychosomatique ou imaginaire. Diverses organisations incluant l’Organisation Mondiale de la Santé ainsi que certains pays explorent avec méticulosité ce phénomène clinique en vue de mieux expliquer la prédominance croissante de symptômes non spécifiques, multisystémiques et souvent débilitants associés avec l’exposition à des rayonnements électromagnétiques non ionisants.

Les patients diagnostiqués comme hypersensibles aux rayonnements électromagnétiques font état aussi bien d’un assortiment de plaintes physiologiques que de profonds conflits sociaux et personnels, grevant leur aptitude à fonctionner normalement dans la société. Cette publication présente une revue de la littérature peu abondante sur cet état induisant la perplexité et une discussion à propos de la controverse entourant la légitimité du diagnostic d’hypersensibilité électromagnétique. Des recommandations sont formulées pour assister les professionnels de santé dans la prise en charge de personnes se plaignant d’hypersensibilité électromagnétique.

(...)

7.Conclusion
Il y a eu au cours de ces 50 dernières années, une révolution concernant les champs électromagnétiques artificiels, avec la large dispersion des équipements électroniques, comme les systèmes sans fil, les machines électriques, ainsi que l’envahissement des lignes à haute tension et des antennes relais de télécommunications ; au cours des 50 années qui vont suivre, nous commencerons à assister aux conséquences de ces développements. Nous avons une responsabilité éthique consistant à définir les impacts de telles technologies sur l’organisme humain et de mettre au point des méthodologies pour investiguer et gérer les séquelles nuisibles.

Lorsqu’ils sont exposés à certaines fréquences de rayonnements électromagnétiques, les patients souffrant d’hypersensibilité électromagnétique éprouvent des signes et des symptômes non spécifiques affectant plusieurs systèmes du corps ; beaucoup sont devenus handicapés et incapables de fonctionner efficacement dans la société.. Les preuves s’accumulent et cependant beaucoup de patients hypersensibles aux champs électromagnétiques peuvent être soignés cliniquement avec succès et peuvent bénéficier d’une récupération substantielle. Des recommandations générales destinées à traiter les personnes atteintes d’une maladie en relation avec la sensibilité (SRI), y compris l’hypersensibilité électromagnétique, impliquent la réduction et l’évitement des déclencheurs environnementaux, des remèdes de l’état biochimique et nutritionnel ainsi que la diminution des charges toxiques bio-accumulées (Genuis, 2010a). De plus certains patients ont trouvé la thérapie de comportement cognitif et la reprogrammation neurale comme ajouts salutaires concernant le stress psychologique et ont acquis certains talents pour surmonter l’hypersensibilité électromagnétique.

Des recherches ultérieures sont nécessaires pour comprendre complètement la physiopathologie détaillée de l’hypersensibilité électromagnétique et pour mettre en oeuvre des thérapies courantes destinées à améliorer les souffrances subies par les personnes affectées. Des dispositions de santé publique incluant l’éducation de la société et des règlements en relation avec l’exposition environnementale aux produits chimiques toxiques et aux rayonnements électromagnétiques sont requis d’urgence pour protéger la santé publique et enrayer l’incidence croissante de ces troubles médicaux prévisibles. Le "principe de substitution" évoqué par la Suède, requérant l’adoption du moindre risque et de stratégies les plus supportables, est une approche logique pour promouvoir des technologies innovantes, afin de protéger la santé individuelle et publique.

Des preuves récentes dans la littérature scientifique suggèrent que diverses altérations physiologiques objectives sont apparentes chez certaines personnes hypersensibles aux champs électromagnétiques déclarant souffrir après exposition à certaines fréquences de rayonnements électromagnétiques (McCarty et al., 2011 ; Havas et al., 2010). Il en résulte que beaucoup de scientifiques reconnaissent maintenant que l’hypersensibilité électromagnétique puisse être un état médical débilitant qui affecte un nombre de plus en plus important de personnes à travers le monde. Alors que des patients peuvent décider de se fixer des étapes pour réduire l’exposition à des rayonnements électromagnétiques une fois qu’ils ont reconnu l’importance de le faire, beaucoup de cliniciens familiarisés avec l’hypersensibilité électromagnétique et les mécanismes maladie / santé de la maladie en relation avec la sensibilité (SRI) sont nécessaires pour effectuer les diagnostics, assister et traiter le nombre bourgeonnant de personnes en souffrance, lesquelles sont complètement perdues pour expliquer leurs divers symptômes (Genuis, 2010a). Enfin, sans se soucier de savoir si oui ou non on choisit de croire que l’hypersensibilité est un fait ou une fiction, chaque praticien de santé a l’obligation éthique d’écouter sincèrement ses patientes et ses patients, y compris celles et ceux qui sont hypersensibles aux champs électromagnétiques, et de faire tout ce qui est possible pour améliorer leur souffrance.


"Tout ce qui s’oppose à nous ne peut être changé. Mais rien ne peut être changé tant qu’on ne s’y oppose pas."
James Baldwin


---
Source : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22153604

---
Voir également :

- ETUDE américaine sur l'EHS : preuve du syndrome neurologique et exclusion du rôle psychologique - 28/07/2011

hypersensibilite_electromagnetique_fait_ou_fiction_genuis_2011.pdf Hypersensibilite_electromagnetique_fait_ou_fiction_Genuis_2011.pdf  (2.32 Mo)


Robin des Toits
Lu 2754 fois

Dans la même rubrique :

Informations scientifiques | Autres documents | Réseau EHS | Presse, radio et TV | l'EHS à l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème