Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)
ADHESIONS et DONS
en ligne ou par courrier

Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

PETITIONS A SIGNER

Soutenez les pétitions contre les antennes-relais.

Pétition pour des lieux de Vie sans ondes.


Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.


Les preuves du danger pour la santé du portable, Wi-fi, Bluetooth, DECT...


Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Docu fiction: "Zone Blanche au Musée de l'Homme"

Une nouvelle d'Édouard Ballot, journaliste et écrivain le 26 octobre 2022



Notre ami Édouard Ballot, journaliste à la revue Nexus a dû se réveiller un matin en s'exclamant: "j'ai fait un rêve: imaginons qu'au célèbre musée de l'Homme se tienne une exposition sur l'électrohypersensibilité!"
D'où son idée d'EZB: Exposition Zone Blanche et ce délicieux essai littéraire qu'il nous livre, et dans lequel le musée de l'Homme est envahi par une cohorte d'EHS, certains en "costume d'apiculteur", on est prié de laisser son smartphone dans une boite à l'entrée, le niveau d'exposition aux Champs Électromagnétiques (CEM) y est insignifiant, et le visiteur peut s'informer à loisir sur l'EHS.
Édouard nous gratifie d'un humour vivifiant dans la description de ce microcosme humain ravi de se retrouver dans un lieu enfin sanctuarisé en Zone Blanche, le temps de l'exposition.
Osons y croire: les symptômes de l'EHS sont enfin reconnus les Autorités vont enfin agir... ouf, ça n'est pas gagné, juste un rêve?
Patrice Goyaud pour Robin des Toits
Essai EZB à lire ici:

Lu 755 fois

Dans la même rubrique :

Informations scientifiques | Autres documents | Réseau EHS | Presse, radio et TV | l'EHS à l'international