Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)
ADHESIONS et DONS
en ligne ou par courrier

Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

PETITIONS A SIGNER

Soutenez les pétitions contre les antennes-relais.

Pétition pour des lieux de Vie sans ondes.


Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.


Les preuves du danger pour la santé du portable, Wi-fi, Bluetooth, DECT...


Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

JT France 3 - 13/08/2008 : 'Elles font la guerre aux ondes électromagnétiques...' (le collectif EHS 71)

"Deux habitantes de Rancy en Saône et Loire, font la guerre aux ondes électromagnétiques et pour cause, elles sont toutes les deux électro-hypersensibles, un handicap qui les oblige a se protéger de toute la technologie qui nous entoure."



JT 19/20 :

JT France 3 - 13/08/2008 : 'Elles font la guerre aux ondes électromagnétiques...' (le collectif EHS 71)

---
NB : lettre du 02/07/2008 envoyée par ce collectif (EHS71) aux préfets, présidents de communautés de commune et présidents des conseils régionaux de Bourgogne et Saône et Loire (A. Montebourg)

---
Précisions :

- Si le lien physiologique entre exposition aux CEM et l'électro-hypersensibilité n'est pas reconnu officiellement par les deux pays reconnaissant pourtant l'EHS comme maladie : l'Angleterre et la Suède, une agence gouvernementale britannique, la NRPB, a reconnu le phénomène d'électro-hypersensibilité comme syndrome physiologique dû aux expositions aux champs électromagnétiques (voir : 'Les champs électriques peuvent vous rendre malades' - Sunday Times - 11/09/2005 . La suède, quant à elle, prend en charge l'EHS comme handicap et finance les personnes atteintes à hauteur de 18 000 € pour blinder leur habitat avec une peinture carbone et des tissus anti-ondes.
(En France, la réalité de ce syndrome est rejeté, généralement considéré comme une manifestation phobique vis à vis des nouvelles technologies).

- Les ondes électromagnétiques incriminées sont les ondes pulsées en extrêmement basses fréquences de la téléphonie mobile (comprenant Wifi, Wimax, GSM, UMTS...) . Ce sont elles qui affectent principalement ces deux soeurs, à l'origine du collectif EHS 71 (membre de l'association Robin des Toits). On remarque cependant que l'une d'elle est équipée d'un voile de protection lors de son utilisation de l'ordinateur (avec toutefois le Wifi désactivé ; la raison en est qu'à un certain degré d'hypersensibilité électromagnétique, les très basses fréquences émises par les appareils comme les ordinateurs ou la télévision provoquent une gêne comparable.
Ces ondes ne sont cependant pas mises en cause par les associations militantes car elles concernent des expositions choisies à des niveaux d'intensité inhérents à leur réalité technique, qui ne correspond pas à celle des applications "type téléphonie mobile". En revanche, les ondes des relais GSM, UMTS (3G), Wifi et Wimax elles, conjuguent des fréquences extrêmement basses (signaux texte, voix, images) et des hyperfréquences (micro-ondes) sur un mode pulsé (principale cause de la toxicité). C'est cet aspect technique particulier et la capacité que l'on a de les réduire qui justifie une règlementation pour une exposition strictement inférieure à 0,6V/m (pour le GSM/UMTS et 1V/m, toutes applications confondues) et la création de "zones blanches" à destination des personnes atteintes d'EHS.

Lu 6437 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7

Informations scientifiques | Autres documents | Réseau EHS | Presse, radio et TV | l'EHS à l'international