Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH


Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...
pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'Le cancérologue Dominique BELPOMME ... Censuré par Bertrand DELANOE !' - Communiqué Supap-FSU - 05/01/2009



'Le cancérologue Dominique BELPOMME ... Censuré par Bertrand DELANOE !' - Communiqué Supap-FSU - 05/01/2009
Alors que le débat fait rage à la Ville de Paris sur l’impact des ondes électromagnétiques sur la santé, Bertrand Delanoë par la voix de son adjoint Christophe Girard a décidé d’empêcher le Pr. Dominique Belpomme (Cancérologue et chercheur de renommée mondiale) de s’exprimer lors d’un Comité Hygiène et Sécurité (CHS) qui devait traiter de cette question.

Le débat remonte à septembre 2007, lorsqu’une quarantaine d’employés de bibliothèques se sont plaints de divers malaises a la suite de l’installation massive de bornes Wifi par la Mairie de Paris. Après un moratoire voté en novembre 2007, les bornes déconnectées ont été rebranchées.
Depuis deux employés ont dû exercer leur droit de retrait suite à des nouveaux malaises attribués au rayonnement émis par les bornes Wifi réinstallées.
Alors que la Mairie de Paris s’obstine à ne pas respecter la réglementation sur ces deux procédures, un CHS, dont l’ordre du jour avait été proposé par les membres représentants les personnels, devait aborder la question du Wifi et des conséquences des ondes électromagnétiques sur la santé. C’est en ce sens que le Pr. Dominique Belpomme (qui est en train d’élaborer un protocole permettant de diagnostiquer l’électrosensibilité) a accepté de venir à l’invitation des représentants du personnel pour y apporter une expertise qui fait défaut à la Ville de Paris.
C’est probablement pourquoi MM. Delanoë et Girard ont supprimé ce point de l’ordre du jour et interdit ainsi sa présence.

Le débat scientifique avance pourtant avec la publication du rapport « BioInitaitive » et des premières conclusions du rapport « Interphone ». Une lettre ouverte au Maire de Paris a été envoyé au Maire de Paris signée par des scientifiques, des médecins, des élus, des artistes, des associations etc.. (Voir pièce jointe). La Ville de Lyon diffuse une grande campagne pour alerter des effets des ondes électromagnétiques sur la jeunesse. Bertrand Delanoë, lui, s’obstine sur cette question jusqu’a en faire une affaire personnelle.

Le Maire de Paris promet pourtant depuis plusieurs mois la tenue d’une conférence citoyenne sur la question et voté lors d’un Conseil de Paris lorsque le sujet du Wifi a été abordé. Il n’est pour le moment, semble t-il, pas question d’y associer les médecins, les associations, les syndicats ou les personnels qui se sont saisis de cette problématique.

Le Supap-FSU souhaite rencontrer d’urgence le Maire de Paris pour trouver une issue pragmatique, en attendant un consensus scientifique, et propose de remettre en place dès maintenant le moratoire voté en novembre 2007. Le Supap-fsu souhaite trouver également avec lui, une solution respectueuse des personnels ayant exercé leur droit de retrait, pour qu’ils puissent continuer d’exercer leur travail, seule manière de trouver un peu de sérénité.

---
Source : http://dacsupap.over-blog.org/article-26200504.html

---
Voir également :

- VIDEO Recontre-débat 'Téléphonie mobile, antennes relais, wi-fi... Quels risques, quels projets ?' - Les Verts 18è - 12/11/2008

- WIFI : droit de retrait à la Mairie de Paris - Supap FSU - 18/11/2008

- APPEL du Supap FSU - Lettre ouverte à Bertrand Delanoë pour la création de « zones blanches » - 26/10/2008

- 'Wifi : la ville de Paris et la CFDT rebranchent les bornes' - Communiqué Supap-FSU - 07/10/2008

- 'WIFI : La mairie de Paris débranche le CHS !' - Supap FSU - 24/09/2008

- Lettre des employés de la BSG faisant valoir leur 'droit de retrait' en raison des dangers du Wifi - 01/07/2008

- 'L'usage du WiFi dans les espaces publics doit être définitivement abandonné' : Appel du Supap-FSU - 01/07/2008

- A son tour, la bibliothèque universitaire Sainte Geneviève déconnecte ses bornes WIFI ! - Supap-FSU - 19/05/2008

- La Bibliothèque Nationale de France renonce au WiFi - Supap FSU - Avril 2008

- Moratoire sur le WiFi dans les bibliothèques parisiennes

Robin des Toits
Lu 7551 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3

Contacts Presse | Nos communiqués | Nos revendications | Autres communiqués | Evènements institutionnels : Grenelle... | Robin '' interactif ''


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème