Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)
ADHESIONS et DONS
en ligne ou par courrier

Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

PETITIONS A SIGNER

Soutenez les pétitions contre les antennes-relais.

Pétition pour des lieux de Vie sans ondes.


Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.


Les preuves du danger pour la santé du portable, Wi-fi, Bluetooth, DECT...


Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'Les recommandations du Bioinitiative Working Group' - CRIIREM - 03/09/2007



"Le "bizness comme d’habitude" n’est plus acceptable" a déclaré David Carpenter, Directeur de l’Institut pour la Santé et l’Environnement de l’Université d’Albany, New York, lors de la publication du rapport du groupe de travail. Ce rapport, qu’il a coordonné avec Cindy Sage, du cabinet de consultants Sage Associates, conclut en effet que "les limites sanitaires existantes sont inadéquates pour protéger la santé publique", étant donné l’existence de nombreux effets biologiques à des niveaux bien inférieurs aux normes en vigueur.

Le groupe de travail BioInitiative recommande des valeurs limites ou de précaution de :

. 0,1 microTesla (µT, soit 1 milligauss, abrégé mG) maximum dans les maisons où des enfants et/ou des femmes enceintes résident

. 0,6 V/m là où "des gens vivent, travaillent et vont à l’école" exposés à des radiofréquences comme celles de la téléphonie mobile


Les contributeurs du rapport du Bioinitiative Group sont : Carl Blackman, Martin Blank, David carpenter, Guangdin Chen, Zoreh Davanipour, David Gee, Lennart Hardell, Olle Johansson, Michael Kundi, Henry Lai, Kjell Hansson Mild, Cindy Sage, Gene Sobel and Zhengping Xu.

---
Source : http://www.criirem.org/index.php?option=com_content&view=article&id=47:les-recommandations-du-bioinitiative-working-group&catid=65:normes&Itemid=154

---
Voir également :

- Les preuves scientifiques définitives des dangers pour la santé de la téléphonie mobile (téléphone portable, antenne-relais, WiFi, Wimax, Bluetooth, sans fil DECT ...) : le rapport « Bioinitiative »

- Université d’Albany, New York – 31/08/2007 : Communiqué de Presse du Bioinitiavtive Working Group

Lu 3017 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Avis scientifiques | Analyses et commentaires scientifiques