Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Lettre ouverte de Leila Achi, sénatrice de Paris au Président de l'AMF - 20/02/2012

Lettre ouverte au Président de l'Association des Maires de France



Lettre ouverte de Leila Achi, sénatrice de Paris au Président de l'AMF - 20/02/2012
Monsieur le Président,

Je tiens à attirer votre attention sur de récentes décisions du Conseil d’Etat relatives à plusieurs arrêtés municipaux interdisant l’installation d’antennes relais de téléphonie mobile(1.) La suspension de ces arrêtés porte atteinte aux prérogatives du pouvoir de police générale du Maire.

Le Code Général des Collectivités Territoriales par son article L.2212-2, définissant le pouvoir de police générale du Maire, lui confère le devoir « d'assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques ». Il doit ainsi s’assurer qu’aucune installation sur le territoire de sa commune n’est susceptible de porter atteinte à la santé de sa population. Si une construction suscite un risque non démenti scientifiquement, le Maire est, conformément au principe de précaution qui figure dans le préambule de la Constitution, légitime à interdire la construction en question.

De surcroît, le Centre International pour la Recherche sur le Cancer, relevant de l’Organisation Mondiale de la Santé, a classifié en mai 2011 les radiofréquences électromagnétiques comme potentiellement cancérigènes pour l’être humain. Associées à l’usage d’un téléphone portable, elles accroîtraient le risque de tumeur gliale (2). La réaffirmation du principe de précaution s’avère donc une nouvelle fois d’autant plus légitime.

Pourtant, dans sa décision du 26 octobre 2011, le Conseil d’Etat a considéré qu’en adoptant sur sa commune « une réglementation relative à l’implantation des antennes relais de téléphonie mobile émises par ces antennes et destinée à protéger le public contre les effets des ondes émises par ces antennes [portait] atteinte aux pouvoirs de police spéciale conférés aux autorités de l’Etat » (b[3]n) que sont le Ministre chargé des communications électroniques, l’Autorité de Régulation des Communication Electroniques et des Postes (ARCEP) et l’Agence Nationale des Fréquences Radiologiques (ANFR).

Le Conseil d’Etat a ainsi considéré que l’affirmation du principe de précaution dans le cadre de la prérogative de police générale du Maire excédait son champ de compétence, suivant là les recommandations du Rapporteur Public, qui, le 30 septembre 2011, plaidait pour b[« la nécessité d’affirmer dans toute sa rigueur l’exclusivité des pouvoirs de police spéciale du Ministère et l’Agence Nationale des Fréquences lorsque les pouvoirs de police générale dont dispose le maire se heurtent frontalement à [leurs missions] ».]b

Cet avis ignore de facto la légitimité de l’élu local, qui connaît les particularités de son territoire et de sa population, notamment les personnes fragiles, les solutions alternatives, et le contexte urbanistique. Responsable devant sa population, il ne peut se voir imposer des règles émanant d’autorités dont l’habilitation est en priorité d’ordre technique et non sanitaire.

Ainsi, en qualité de représentante des élus locaux, je tiens tout particulièrement à connaître la position de l’Association des Maires de France devant les récentes décisions du Conseil d’Etat qui les amputent d’une partie de leur pouvoir alors même qu’ils restent juridiquement pleinement responsables.

Dans l’attente de vous lire, je vous prie de recevoir, Monsieur le Président, l’assurance de ma considération la plus dévouée.


PJ :
- Conseil d’Etat, antenne relais des opérateurs de téléphonie mobile ?, dossier de presse, 15 février 2012
- Téléphonie mobile : Conflits d’intérêt différés reprochés au Conseil d’Etat, dépêche AFP, 15 février 2012
- Antennes-relais : « Conflits d’intérêt différés » reprochés au Conseil d’Etat, dépêche AFP, 16 février 2012


1 Décision CE, 26 octobre 2011, Société Française de Radiotéléphone, n°s341767,341768,
CE, 26 octobre 2011, Commune des Pennes-Mirabeau, n°329904,
CE, 26 octobre 2011, Commune de Saint-Denis, n°326492
2 http://www.iarc.fr/en/media-centre/pr/2011/pdfs/pr208_E.pdf
3 Décision CE, 26 octobre 2011, Société Française de Radiotéléphone, n°s341767,341768, (Considérant n°4)

---
Voir également :

- Antennes-relais : ce que peuvent faire les Maires - Robin des Toits - 07/11/2011

- "Téléphonie Mobile - Les Pouvoirs en opposition" : A l'attention des Maires et des Elu(e)s de France - Robin des Toits - 19/10/2011

- "Antennes-relais : les maires haussent le ton face aux opérateurs" - Weka.fr - 22/06/2011

- L’Afsset recommande de réduire les expositions - RAPPORT - 15/10/2009

- Téléphonie Mobile à Paris - Six Associations de locataires demandent à l'OPAC de se mettre en règle avec la loi - 21/02/2008

- Robin des Toits interpelle l'Association des Maires de France et France Telecom - 26/11/2007


Robin des Toits
Lu 1037 fois

Aspects scientifiques | Presse et TV | Autres commentaires | Les experts en innocuité


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grnoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES