Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Antenne-relais: reprise des négociations entre la ville et les opérateurs - AFP - 10/01/2011



Antenne-relais: reprise des négociations entre la ville et les opérateurs - AFP - 10/01/2011
PARIS, 10 jan 2012 (AFP) - La mairie de Paris a annoncé mardi soir une reprise des négociations, rompues il y a trois mois, avec les opérateurs et la Fédération Française des Télécoms pour une charte de téléphonie mobile réduisant le seuil des expositions aux ondes.

En octobre dernier, la mairie avait condamné l'attitude de la Fédération française des télécoms (FFT) qui avait eu, selon elle, des "exigences inacceptables" pour augmenter les champs électromagnétiques issus de la téléphonie mobile, rendant caduque la charte parisienne de téléphonie mobile.

"Près de trois mois après la rupture des négociations relatives à la charte parisienne de la téléphonie mobile, les opérateurs et la Fédération Française des Télécoms ont fait de nouvelles propositions de négociation, en revenant notamment sur le niveau de seuil et en reconnaissant à la commission de concertation son rôle de régulation", a déclaré la municipalité dans un communiqué.

Ces propositions sont, selon Mao Peninou, adjoint en charge de la qualité des services publics, "une base raisonnable, à défaut d'être suffisante, qui permet à la Ville de rouvrir un cycle de discussions".

La Ville "rappelle sa volonté d'aboutir à la signature avec les quatre opérateurs de téléphonie mobile d'une nouvelle charte qui permette de réduire le seuil d'exposition en maintenant la qualité du service de téléphonie mobile dans la capitale".

En attendant une nouvelle charte, "aucune nouvelle implantation d'antenne sur ses toits ne fera l'objet d'une autorisation" a précisé la mairie.

Signée en 2003, la Charte parisienne de la téléphonie mobile, liant la Ville de Paris aux quatre opérateurs comportait un seuil maximum d'exposition aux ondes électromagnétiques de téléphonie mobile de 2 V/m (volts par mètre, ndlr) en moyenne pendant 24 heures.

Robin des Toits
Lu 699 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème