Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'Antennes-relais : habitants et opérateurs ne sont pas sur la même longueur d’ondes !' - L'écho du Pas-de-Calais - Juin 2004



'Antennes-relais : habitants et opérateurs ne sont pas sur la même longueur d’ondes !' - L'écho du Pas-de-Calais - Juin 2004
Le téléphone portable est à manier avec précaution, nous indique-t-on parfois. Mais sait-on que les antennes-relais de téléphonie mobile, installées sans concertation près des habitations, sont aussi susceptibles d’avoir des répercussions sur notre santé ? Des habitants en lutte ont organisé un débat à Vimy le 7 mai dernier. Reportage sur les lieux, pas loin d’un bouquet d’antennes mises sur le banc des accusés.

À Vimy, comme partout en France, on a ses antennes-relais. Et comme partout, lorsque les habitants s’inquiètent de leur proximité, les opérateurs et les autorités répondent que tout va bien. Si l’on s’éveille la nuit ou qu’on souffre de maux de tête, c’est tout bêtement psychosomatique ! Peu rassurés, les riverains ont contacté l’association Sauvegarde de l’environnement à Vimy, qui a accepté d’organiser un débat sur ce thème. Sept intervenants venus de toute la région ont apporté un point de vue « différent » devant une soixantaine de personnes qui les ont écoutés attentivement avant de se presser devant les présentoirs de documentation.

Réveillé toutes les nuits
Parmi les témoignages d’intervenants, notons celui de M. Schneider. À partir de mai 1997, il s’est bizarrement réveillé toutes les nuits avant de découvrir au mois d’août qu’une antenne avait été placée à quelques dizaines de mètres de sa maison, située à Béthune. Il a finalement vendu celle-ci après s’être renseigné sur les ondes électromagnétiques. Mme Pétrieux, de son côté, a vu l’état de sa fille épileptique s’aggraver sans raison apparente à Villeneuve-d’Ascq. Un jour, elle a aperçu des antennes-relais sur un bâtiment voisin, cela l’a amenée à adhérer à l’association Priartem*. Mme Pécqueur d’Hesdigneul-lès-Béthune, lasse de souffrir de picotements et inquiète de l’état de santé de ses voisins, a créé Bien vivre à Hesdigneul. M. Dethoor, habitant de Ruitz, a réussi pour sa part à faire déplacer une antenne située dans l’école fréquentée par ses enfants, après plusieurs années de combat.
Des explications, très documentées, sont données : selon des études scientifiques indépendantes, françaises mais également étrangères, les ondes électromagnétiques émises par ces antennes pourraient provoquer sur les riverains proches des céphalées, troubles du sommeil, psoriasis… et à terme cancers et leucémies. Pourtant, le gouvernement, se basant sur d’autres études, a instauré une législation très peu contraignante, avec une norme de 41 V/mètre.
Si ces antennes sont inoffensives, indiquent les intervenants de Vimy, pourquoi les sociétés d’assurance refusent-elles d’assurer les risques sur la santé liés à ces ondes, au même titre que ceux liés à la maladie de la vache folle ou du nucléaire ? Et pourquoi d’autres pays européens et dans le monde adoptent-ils des normes beaucoup plus restrictives ?

Appliquer le principe de précaution
Pour M. Schneider, ce sont d’importants intérêts économiques qui sont en jeu, et qui motivent le peu d’empressement à réagir. L’affaire des antennes-relais ne risque-t-elle pas de se terminer en scandale comme cela a été le cas pour l’amiante ? Le docteur Dumoulin, médecin généraliste à Wavrechain-sous-Denain et intervenant à Vimy, en est convaincu. Des travaux de scientifiques éminents ne laissent aucun flou : « On n’en est plus au stade du doute mais de la certitude ». Le maire de la commune, qui est intervenu au cours du débat, a assuré qu’il cherchait la vérité. Les conférenciers ont prôné de façon unanime l’application du principe de précaution, donc la diminution des normes admises et l’éloignement des antennes-relais des habitations. Depuis peu, certains faits incitent à un peu plus d’optimisme. À Paris, face aux plaintes, la Cour d’Appel a entendu un expert indépendant. Partout, dans la région et en France, des associations se mobilisent contre ces installations sans réglementation. Les intervenants ont appelé les populations à être vigilantes et à dresser leurs « antennes » bien hautes pour détecter les antennes-relais installées dans les environs !

*Cette association intervient pour réglementer l’installation des antennes-relais.

---
Source : http://www.echo62.com/articlearch.asp?num_journal=55&num_art=918

Robin des Toits
Lu 2703 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème