Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"Antony : elle se perche sur une grue pour dénoncer les antennes-relais" - Le Parisien - 28/10/2013



Antony (Hauts-de-Seine), le 30 novembre 2012. Chantal demande a etre relogée car elle dit souffrir des antennes relais placées sur le toit. | LP / JV
Antony (Hauts-de-Seine), le 30 novembre 2012. Chantal demande a etre relogée car elle dit souffrir des antennes relais placées sur le toit. | LP / JV

Une femme était installée depuis 8h30, ce lundi, au sommet d'une grue de chantier à Antony (Hauts-de-Seine) avant d'en redescendre vers midi. Agée d'une soixantaine d'années, elle y avait déployé une banderole mettant en cause les antennes-relais. Elle estime mal supporter leurs ondes et réclame un changement de domicile.

Selon la police, plusieurs propositions lui avaient été faites au cours des semaines précédentes et avaient toutes été rejetées.

Son bailleur s'est rendu sur place lundi matin et de nouvelles propositions lui ont été faites. «Elle va maintenant les étudier, c'est pour ça qu'elle est descendue», a précisé la police.

La grue, située Place des Anciens Combattants d'Afrique du Nord, est haute d'une trentaine de mètres de haut. Les pompiers avait sécurisé la manifestante et lui avait laissé un harnais.


Des effets pas reconnus

Mi-octobre, elle avait déjà entrepris une action similaire sur son propre toit pour protester contre les antennes-relais. Reconnue électrohypersensible, elle déplore que cette maladie ne soit pas assez prise au sérieux. «On nous prend pour des fous et on devient l'objet de moqueries ou de mépris», confiait-t-elle déjà l'an dernier au Parisien.

Le 15 octobre, un avis de l'Agence nationale sanitaire (Anses) avait estimé que l'exposition aux ondes de téléphones mobiles ou d'antennes-relais pouvait provoquer des modifications biologiques sur le corps mais que les données scientifiques disponibles ne montrent pas «d'effet avéré» sur la santé.


LeParisien.fr avec l'AFP


SUR LE MÊME SUJET

Ondes électromagnétiques : pas de preuve d'effet sur la santé, selon l'Anses Ondes électromagnétiques : pas de preuve d'effet sur la santé, selon l'Anses
«Je souffre et je ne peux plus vivre ici»

Robin des Toits
Lu 413 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème