Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"PÉTITION À Combovin : contre une nouvelle antenne" - Le Dauphiné Libéré - 13/11/2008



Après avoir réussi, il y a quelques mois, suite à d'importants troubles d'électro-sensibilité, à faire désinstaller une antenne Wifi émettant sur le village de Combovin, les habitants de la commune repartent dans une deuxième croisade. En effet, trois nouvelles antennes sur le relais de télévision du village, au lieu-dit "Les Arraux", de type Wimax ont été installées, en janvier 2008, avec, pour maître d'ouvrage, le conseil régional. Elles desservent l'internet très haut-débit des villes de Valence et de Privas, grâce à une puissance d'émission jusqu'à 50 fois supérieure à la technologie Wifi. Pour la fédération Drôme-Ardèche des collectifs de riverains d'antennes relais, qui s'appuie sur des études scientifiques, le danger est avéré et les Combovinois s'estiment d'ores et déjà être les "cobayes " de cette technologie car l'antenne "irradie" tout le village, école comprise, qui se situe à 600 m des antennes. Plusieurs personnes présentent -semble-t-il- à nouveau des symptômes d'élecro-sensibilité : migraines, insomnies, troubles digestifs, cardiaques, etc. Les habitants réclament donc l'application du principe de précaution et le remplacement des antennes Wimax par une connexion filaire, comme en Auvergne.

POUR EN SAVOIR PLUS
Pour tous renseignements : Association combovinoise de protection et de santé publique. Cedex 2, 26120 Combovin ou www.next-up.org

De notre correspondant local FRANCOISE MELIGON

---
Source : http://www.ledauphine.com/petition-contre-une-nouvelle-antenne-@/index.jspz?comnumcom=26100&article=71814

Lors de l'assemblée générale de la fédération Drôme-Ardèche des collectifs de riverains d' antennes relais autour du président Alain Gay
Lors de l'assemblée générale de la fédération Drôme-Ardèche des collectifs de riverains d' antennes relais autour du président Alain Gay
-- --
Le Dauphiné Libéré - 13/11/2008
COLLECTIF: : les riverains d'antennes relais se retrouvent à Combovin

La fédération Drôme-Ardèche des collectifs de riverains d'antennes relais s'est tenue, samedi, à Combovin. L'occasion pour le président Alain Gay, de rappeler que la fédération, créée en septembre 2007, à laquelle adhèrent à ce jour les collectifs de sept communes (Pont-de-l'Isère, Marches, Romans/Bourg-de-Péage, Crest, Combovin, Annonay, Larnage), soit près de 300 personnes, s'est impliquée dans de nombreuses actions durant l'année écoulée.

Alerter l'opinion publique et le gouvernement

La fédération s'est donnée en effet pour objectif d'alerter l'opinion publique et le gouvernement sur les conséquences sanitaires et environnementales de la multiplication des antennes relais de téléphonie mobile et les antennes de haut-débit Internet Wifi et Wimax.
La fédération est intervenue, dans diverses communes de Drôme et Ardèche, en 2008, pour manifester contre l'implantation d'antennes relais. Elle a interpellé des élus départementaux, régionaux et même des ministères ainsi que le président de la République.

Des appareils de mesure pour établir une cartographie

L'assemblée générale a permis à la fédération de réaffirmer sa détermination en la matière. Elle compte désormais réaliser des mesures du champ électromagnétique généré par les antennes relais de téléphonie mobile, Wifi et Wimax.
« Nous ne sommes pas contre la téléphonie mobile » précise Alain Gay, « mais contre les effets néfastes des ondes magnétiques. C'est pourquoi nous demandons un abaissement du rayonnement reçu par les riverains, afin qu'il ne dépasse pas les 0,6 V/m.
Grâce à des appareils adaptés, nous allons pouvoir effectuer des mesures, à n'importe quel moment et sur l'ensemble des sites où sont installés des antennes relais, de manière à établir une cartographie des rayonnements émis.
Nous réaliserons aussi des enquêtes auprès des riverains concernés et comptons par la suite publier une liste des installations dangereuses. »
La Fédération Drôme Ardèche souhaite en fait l'application systématique du principe de précaution.


De notre correspondant local FRANCOISE MELIGON

---
Source : http://www.ledauphine.com/la-federation-drome-ardec-@/index.jspz?comnumcom=26100&article=71819

Robin des Toits
Lu 3033 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème