Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'Paris rebranche le wi-fi dans ses bibliothèques' - Le Parisien - 09/10/2008



'Paris rebranche le wi-fi dans ses bibliothèques' - Le Parisien - 09/10/2008
LE COMITE d’hygiène et de sécurité (CHS) de la direction des affaires culturelles a tranché : le wi-fi sera rebranché dans les quatre bibliothèques (Lancry, X e ; Faidherbe, XI e ; Italie, XIII e et Vandamme, XIV e ) où il était déconnecté depuis novembre 2007. Une décision qui avait été prise à la suite des interrogations de syndicats concernant les malaises ressentis par plusieurs bibliothécaires.


Depuis, la Ville a fait mesurer l’intensité des champs électromagnétiques des bornes incriminées. Les mesures avaient relevé des taux 80 à 400 fois inférieurs au niveau de référence le plus faible. « Par ailleurs des visites médicales proposées à tous les agents ayant signalé des maux n’ont diagnostiqué aucune pathologie », précise la Ville. « La situation des agents souffrant de symptôme d’électrosensibilité au travail est donc niée par le maire de Paris », reproche le syndicat Supap-FSU.

Des employés inquiets

Pour le moment, la Ville ne précise pas la date à laquelle le wi-fi sera rebranché. « Ils le feront peut-être un jour de fermeture… », ironise un employé de la bibliothèque Faidherbe (XI e ). « Moi, ça ne m’a jamais dérangé, mais si des personnes y sont sensibles, il faut en tenir compte », estime ce bibliothécaire. Dans l’établissement, 6 employés sur 30 auraient eu des malaises.

Côté usagers, en revanche, l’Internet sans fil ne soulève pas d’inquiétude particulière. « Si on devait s’alarmer à chaque nouveauté, on n’aurait pas eu non plus le téléphone », s’amuse Florence, une élégante quinqua. Les abonnés de Faidherbe ne semblent pas non plus attachés à la présence du wi-fi.
« Je ne savais même pas qu’il y avait eu le wi-fi ici ! » reconnaît un jeune père.

Afin d’éviter toute polémique, six organisations (CFTC, CGT, FO, UCP, UNSA et Supap-FSU) ont réclamé la convocation d’un nouveau CHS pour parler de la création de « zones blanches », des salles où le wi-fi ne serait pas activé.

M.-A.G.
Le Parisien

---
Source : http://www.leparisien.fr/abo-paris/paris-rebranche-le-wi-fi-dans-ses-bibliotheques-09-10-2008-269864.php

'Paris rebranche le wi-fi dans ses bibliothèques' - Le Parisien - 09/10/2008

-- --
'Les bornes wifi rebranchées dans les bibliothèques parisiennes' - AFP - 07/10/2008 :

Le "rebranchement" des bornes wifi dans quatre bibliothèques parisiennes, où elles avaient été désactivées à la suite de malaises du personnel, a été décidé lors du comité d'hygiène et de sécurité réuni mardi, a-t-on appris de sources concordantes.

Le groupe des Verts au conseil de Paris indique dans un communiqué que lors de ce comité, "la Ville a fait approuver le rebranchement des bornes wifi dans quatre bibliothèques parisiennes, malgré l'opposition de la quasi totalité des syndicats", seule la CFDT approuvant.

Les Verts "appellent le maire de Paris à éviter toute précipitation".
Dans un autre communiqué, le syndicat Supap-FSU (majoritaire dans les bibliothèques) annonce pour sa part le dépôt auprès du tribunal administratif, d'un "recours en annulation pour excès de pouvoir".

La CFTC, CGT, FO, UCP, Unsa, et Supap-FSU ont demandé la convocation d'un nouveau comité d'hygiène et de sécurité.

La mairie avait accepté de désactiver le wifi dans quatre bibliothèques à l'automne dernier à la demande des syndicats. Elle réaffirme que les mesures du niveau de champ électromagnétique, "effectuées par des laboratoires indépendants et agréés", font apparaître des niveaux d'ondes électromagnétiques "de 80 à 400 fois inférieurs au niveau de référence le plus faible".

Elle souligne dans un communiqué que "les visites médicales proposées à tous les agents ayant signalé des maux liés au wifi n'ont diagnostiqué aucune pathologie".

---
Lire également :

- 'Wifi : la ville de Paris et la CFDT rebranchent les bornes' - Communiqué Supap-FSU - 07/10/2008

- 'WIFI : La mairie de Paris débranche le CHS !' - Supap FSU - 24/09/2008

Robin des Toits
Lu 4786 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème