Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'Les antennes relais font encore débat - Brest' - Ouest France - 18/07/2008



'Les antennes relais font encore débat - Brest' - Ouest France - 18/07/2008
Dans une enquête, l'Express publie une liste des écoles situées à moins de 100 m d'une antenne relais. Un cas est recensé à Brest.

L'antenne relais qui est placée à moins de cent mètres de l'école de la Croix-Rouge, autorisée en 1998, ne respecte pas les recommandations au niveau des précautions de santé. L'Observatoire national de la sécurité des établissements scolaires conseille, depuis 2002, que ces antennes soient à plus de cent mètres des salles de classe.

Au niveau légal, cette antenne ne pose pas problème. Son implantation avait donc été autorisée par l'Agence nationale des fréquences (ANFR). Selon leurs mesures, effectuées en 2003, le voltage total est de 5,5 volts par mètre. Cela veut dire que l'émetteur est conforme à la réglementation. Son voltage ne dépassant pas la valeur limite fixée en France à 41 volts par mètre.

« Le problème c'est que la norme française est élevée », juge Michel Briand, adjoint en charge des nouvelles technologies et de la téléphonie. D'ailleurs, la ville de Brest souhaiterait fixer la valeur limite à 2 volts par mètre, comme à Paris. « On a proposé une convention aux opérateurs mais ils n'ont pas voulu aller plus loin. »

Fervent militant, Olivier Escavi-Daranc, président de l'association nationale Apursetap (1), confirme : « 5,5 volts par mètre peuvent nous paraître très peu, mais c'est énorme. » Le Parlement européen recommande, lui, un niveau d'exposition maximal à un volt par mètre. Il faut aussi tenir compte du temps d'exposition au voltage. « On parle d'une exposition de 24 heures par jour. La limite de 41 volts par mètre est établi pour un maximum de six minutes. »

Ce n'est donc pas un problème de légalité. « On est toujours dans la loi. Le problème est que cette antenne ne devrait pas être là », insiste Olivier Escavi-Daranc. Les associations militantes, comme Apursetap ou Robin des toits, demandent que les antennes soient installées à au moins à 300 mètres des établissements scolaires et un voltage de 0,6 par mètre.

(1) Alerter Prévenir Urgences Réagir Sauver Et Autres Projets

---
Source : http://www.ouest-france.fr/2008/07/18/brest/Les-antennes-relais-font-encore-debat--54113444.html

Robin des Toits
Lu 3788 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème