Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Suède EHS urgent : pas de zone blanche en Suède pour le moment, mais une zone grise peuplée de conflits d'intérêt - electrosensible.org - 08/03/2012

Le bourg de Mora était au centre d'une polémique depuis plusieurs années car toute décision dans cette commune était susceptible de faire tâche d'huile à l'échelle nationale.



Suède EHS urgent : pas de zone blanche en Suède pour le moment, mais une zone grise peuplée de conflits d'intérêt - electrosensible.org - 08/03/2012
L'objectif était de déterminer si un électrosensible habitant la commune, ayant saisi le comité local de l'environnement, pouvait imposer une baisse drastique des radiofréquences sur une partie du territoire communal.

En baissant drastiquement la norme à 50 nanowatt par mètre carré (les valeurs habituelles s'élevant plutôt à 500 000 selon la presse), l'objectif sous-jaçent était évidemment de créer une zone blanche. Les opposant à la réduction des seuils mettaient pour leur part en avant le fait que toute baisse des seuils entraînerait l'impossibilité d'utiliser les téléphones portables et de recevoir la télé.

La décision finale du Comité de l'environnement/santé vient de tomber ce mercredi 7 mars après-midi : le comité refuse de demander la baisse des seuils.

Selon la presse suédoise, la raison en est principalement sociale : il n'aurait pas été possible de déterminer jusqu'à quel niveau descendre pour continuer de pouvoir contacter le 112 (services d'urgence ?) et recevoir la télé et les données.

Selon le Svd Naringsliv, citant un extrait du rapport final du département de la Santé (de l'environnement ?) :

"Le département de la Santé est d'opinion que la certitude scientifique concernant le lien entre la maladie et l'exposition aux radiations des antennes de téléphonie mobile sous les normes actuelles relève d'une zone grise. En d'autres mots, une possibilité existe que les problèmes perçus par le plaignant puissent être liés aux champs électromagnétiques des antennes adjacentes de téléphonie mobile".

Toujours selon le même journal, le département de la santé a précisé que ses membres ont également discuté d'un ban total des activités des opérateurs dans le secteur "jusqu'à que la situation s'éclaircisse".

Dès lors, des années de bataille judiciaires pour en arriver à une conclusion aussi pauvre ?

Oui et non. S'il est refusé d'imposer des restrictions de puissance aux opérateurs, c'est surtout pour des raisons d'incertitude scientifique et non pas une position de principe. Tout lien scientifique "avéré" entre l'exposition aux radiations et l'électrosensibilité réouvrirait aussitôt le débat. Et le travail préparatoire effectué depuis des années sur le dossier de Mora permettrait alors d'aller beaucoup plus vite dans la décision.

C'est donc certes une bataille importante qui a été perdue pour les EHS de Suède et d'Europe mais ce n'est qu'une bataille.

Le nouvel enjeu paraît en fait ailleurs. La Suède vient de remodeler le conseil scientifique de son agence de protection contre les radiations. Des nominations internationales le placent désormais sous le contrôle de ce qui est devenu un véritable clan international niant toute relation directe entre les champs électromagnétiques et l'hypersensibilité.

On y retrouve, entre autre, la responsable du programme "Champs Electro-magnétiques" de l'OMS (Emilie van Deventer), Eric Von Rongen de Hollande (ICNIRP) ou Bernard Veyret de Bordeaux (également ICNIRP, recherche militaire à Bordeaux). Selon http://microondes.wordpress.com/ , 4 de ces 5 membres sont directement et lourdement liés à l'industrie de la téléphonie mobile.

Il est clair que ce nouveau comité scientifique tentera de verrouiller toute reconnaissance d'un lien entre les champs électro-magnétique et l'électrosensibilité. C'est au niveau des conflits d'intérêt au sein de ce comité que la bataille devra désormais se jouer.

------------------------
No strålningsfri zone in Moray

SVD Naringsliv
7 mars 2012
http://www.svd.se/naringsliv/it/ingen-stralningsfri-zon-i-mora_6902285.svd

Rédaction : Pierre E. Pascaud - Electrosensible.org

Voir cette lettre d'information sur le site electrosensible.org

-------------------------
Et aussi, concernant le carnage sanitaire en cours en Suède à cause des ondes éléctromagnétiques (en France, c'est du pareil au même, ou presque), se reporter à l'ouvrage téléchargeable gratuitement "Les pestiférés des temps modernes" (sur l'électro-hypersensibilité) - Gunilla Ladberg - 2011

Lu 917 fois

Aspects scientifiques | Presse et TV | Autres commentaires | Les experts en innocuité


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème