Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Comment les téléphones mobiles peuvent causer l’autisme - Dr Mercola - 27/11/2007



Comment les téléphones mobiles peuvent causer l’autisme - Dr Mercola - 27/11/2007
Les taux d'autisme un désordre neurologique, ont augmenté de presque 60 % depuis les années 70, avec une augmentation la plus significative cette dernière décennie. La cause de l'autisme est inconnue, bien que les théories incluent des causes potentielles telles que :

• Prédisposition génétique

• Incapacité de "gestion cellulaire" des métaux lourds.

• Vulnérabilité accrue à l'effort oxydant.

• Expositions environnementales comprenant les effets du mercure dans les vaccins.

• accumulation de divers métaux lourds toxiques. Depuis peu une nouvelle co-promotion avec les CEM été suggérée par une étude publiée dans la revue scientifique : Journal of the Australasian College of Nutritional & Environmental Medicine). Les effets des rayonnements électromagnétiques (REM) des téléphones mobiles, des antennes relais, des dispositifs Wi-Fi et d'autres technologies sans fil semblent provoquer un facteur d'accélération de l'autisme.


Les Rayonnements Électromagnétiques pourraient être le lien absent.
L'étude, qui a impliqué sur cinq ans des recherches sur des enfants atteints d'autisme et d'autres désordres de sensibilité similaires, a constaté qu’une irradiation aux rayonnements électromagnétiques affecte négativement les membranes de cellules, et permet aux toxines des métaux lourds, qui sont associées à l'autisme, de s'accumuler dans le corps.
En attendant, les chercheurs ont précisé que les taux d'autisme ont augmenté concurremment avec la prolifération des téléphones mobiles et de l'utilisation généralisée des liaisons sans fil.
Les chercheurs pensent que l’irradiation par les rayonnements électromagnétiques (REM), pourraient affecter directement le développement de l'autisme en facilitant dès le départ des symptômes ou en emprisonnant les métaux lourds à l'intérieur des cellules des nerfs, ce qui pourraient accélérer le début des symptômes de la toxicité dus aux métaux lourds et gêner le dégagement thérapeutique des toxines.

Se référant à l'élévation spectaculaire des taux d'autisme, le Dr. George Carlo, co-auteur de l'étude, déclare, "une élévation de cette grandeur doit avoir une cause environnementale importante. Nos données offrent une explication mécanistique raisonnable pour une relation entre autisme et technologie sans fil." Ils proposent également que les dispositifs sans fil générant des CEM entrent en synergie dans le temps avec d’autres facteurs environnementaux et génétiques pour causer favoriser l'autisme.


Commentaires du Dr Joseph Mercola.

Je suis absolument convaincu que l'explosion de la généralisation de l'utilisation du téléphone mobile dans le monde est l'un des contribuant primaires à "l'épidémie" d'autisme. Les radiofréquences transportent d’importantes informations énergétiques lors d’une communication ou d’une exposition aux antennes relais des stations de bases de la téléphonie mobile. Cette exposition des enfants "s’associe" aux vaccins [Ndlr: Dossier Fr] et aux métaux lourds beaucoup plus dangereux que nous le croyons.

Pourquoi ? Puisque l’effet des irradiations sur le métabolisme cellulaire peut favoriser un dérèglement qui va emprisonner les métaux lourds à l'intérieur de vos cellules, celui-ci permet l'endommager et provoquer une gêne pour le désintoxiquer.

Tandis que je me rends compte que la plupart des personnes utilisent des téléphones mobile en raison de leur convenance, je vous inviterais à ne pas laisser vos enfants les employer.
J'ai averti des dangers dans mon entrevue au Today Show le mois dernier, néanmoins les médias ne l'ont pas diffusé, ils en ont seulement montré quelques extraits.
Laissez-moi vous dire encore ici : la densité du crâne de votre enfant est très différente de celle d’un adulte et leur cerveau est bien plus susceptible aux énergies de radiofréquences. Pour cette raison, vous ne devriez pas permettre à votre enfant d'utiliser un téléphone mobile, et vous devriez également ne jamais tenir un enfant en bas âge tandis que vous parlez avec un mobile, car les rayonnements du téléphone mobile peuvent facilement atteindre et irradier un enfant en bas âge dans votre bras en pénétrant dans son crâne.

En octobre, j'ai passé deux jours entiers avec Dr. George Carlo, qui est le co-auteur de cette étude, il est un expert incontesté en la matière dans le monde de la sûreté concernant la téléphonie mobile. J'étais ainsi très attentif aux informations que j'ai entendu qui seront publiées dans mon prochain livre en 2009, celui-ci détaillera les raisons pour lesquelles je crois bien plus que jamais que les irradiations issues des téléphones mobiles sont bien plus dangereuses que les cigarettes et le tabagisme.

La plus grande étude jamais entreprise concernant la sûreté des téléphones mobiles.
Le Dr George Carlo a reçu une dotation de 28 millions de $ de l'industrie du téléphone cellulaire dans les années 90 afin de prouver que l’usage des téléphones cellulaires était sûr. Le Dr George Carlo a enseigné en tant que professeur à l'école médicale George Washington, et à divers degré dans des écoles publiques de santé, c’était pour lui un défi. Cependant, Le Dr. George Carlo et son équipe de chercheurs n’ont pas proposé les résultats (conclusions) que l'industrie du téléphone cellulaire aurait voulu pour cette grande étude. Après tant d’années de recherches il a été constaté qu’il y avait des dommages.

L'industrie du téléphone cellulaire lui a offert une offre à hauteur de 1 millions de $ par an pour "compensations", mais il a refusé et a commencé un institut sans but lucratif appelé The Safe Wireless Initiative afin d’informer le monde de ce danger. Vers la fin de cette année on s'attend à ce que le chiffre de 4 milliards de téléphones mobiles vendus soit atteint.
C'est une explosion massive dans l'utilisation du téléphone mobile et cela n’est assurément pas sans poser des problèmes de santé, y compris ceux liés à l’autisme. Les hyperfréquences radio sont des micro-ondes qui transportent de l’énergie en voies montantes et descendantes du portable vers les antennes relais et vice versa qui peuvent :

• Endommager vos membranes cellulaires. • Diminuer votre communication intracellulaire en perturbant les raccordements microtubulaires qui permettent aux biophotons de communiquer entre les cellules. • Favoriser l’augmentation des dépôts en métaux lourds dans vos cellules, désorganiser et augmenter la production intracellulaire des radicaux libres, ce qui peut diminuer de façon drastique la production de l'énergie cellulaire, de ce fait nous sommes maintenant incroyablement fatigués.

(NDLR : Expression de cette dernière décennie : "Les gens sont fatigués".)


Les utilisateurs de téléphones mobiles ont également une augmentation de risque de 240 pour cent d’être plus enclins à développer une tumeur au cerveau, et une étude qui date de 2004 a constaté que le risque d’avoir un neurinome de l’acoustique (une tumeur sur votre nerf auditif) était presque quatre fois plus grande du côté de votre tête où votre téléphone mobile est le plus fréquemment tenu. Ce qui est plus inquiétant, c’est qu’il soit démontré par l'évidence qu’il y aura une TRÈS forte augmentation du nombre de tumeurs au cerveau qui attendra au minimum de 500.000 cas par an en 2010 et doublera pour passer à 1 million chaque année d'ici 2015, ceci si des décisions réglementaires de prévention ne sont pas prises.

Que personne ne s’y trompe, nous avons à faire à une importante crise imminente de santé.


Est-ce que les téléphones mobiles peuvent-être utilisés sans risque ? Dans le meilleur des cas, je crois que vous ne devriez pas utiliser de téléphone mobile, bien que je sache en réalité que ce n'est pas une option pratique pour bon nombre d'entre vous.
Si vous choisissez d'utiliser un téléphone mobile vous devriez employer un kit oreillettes et autant que possible garder le téléphone mobile à environ 60 cm de n'importe quelle partie de votre corps. Ne portez surtout pas votre téléphone mobile à votre ceinture ou dans votre poche même lorsque vous ne l'employez pas, car son rayonnement pénétrera dans votre corps à l’endroit où est le téléphone mobile.
Au lieu de cela, rangez-le loin dans un sac, un compartiment à gants de votre voiture, etc...
Depuis longtemps il a été considéré que le kit oreillettes n’était pas pratique, les gens ont utilisé un écouteur de type Blue Tube headset. Néanmoins l’utilisation d’un écouteur sans fil de type Blue Tooth même si elle est certainement plus sûre que pas d’écouteur du tout, est aussi à déconseiller, car elle émet ses propres rayonnements dans votre cerveau, seulement à une intensité inférieure au téléphone mobile. Nous savons maintenant l’évidence : Il n’y a tout simplement aucun seuil biologique sûr pour de telles irradiations hyperfréquences artificielles de type micro-ondes. Je me sens tellement compétent au sujet des dangers que les téléphones mobiles posent à votre santé et à celle de vos enfants, que j'ai accepté dans un proche avenir à Chicago une rencontre séminaire événementielle avec le Dr. George Carlo.

---
Traduction Next Up

---
Source : http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2007/11/27/how-cell-phones-may-cause-autism.aspx

Source en pièce jointe

Robin des Toits
Lu 5389 fois

Etudes et rapports (cerveau, sang, sperme ...) | Avis, commentaires et analyses scientifiques | Résolutions et appels de médecins ou d'experts | Ondes et autres toxiques (métaux lourds ...)


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grnoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES