Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

ETUDE : "Impact potentiel de l'utilisation du téléphone mobile sur le fonctionnement du cerveau et les tumeurs" - 26/12/2011



ETUDE : "Impact potentiel de l'utilisation du téléphone mobile sur le fonctionnement du cerveau et les tumeurs" - 26/12/2011
Résumé

Contexte: les études de cas-témoins ont rapporté un risque accru de tumeurs du cerveau et des dommages aux cellules après 10 ans ou plus d'utilisation du téléphone mobile.

Objectif: Modéliser l'évolution du cancer du cerveau par l'extraction de fonctions caractéristiques du risque en utilisant les données des études scientifiques afin de réaliser une projection chiffrée des tendances et des influences possibles de l'utilisation du téléphone mobile.

Méthodes: Normale sur les dommages survenant à l'ADN lors d’une tumeur pendant un an ceci était supposé être associé à une fonction du risque de cancer qui augmente au fil du temps, mais équilibrée par une fonction de réparation de l'ADN qui réduit la quantité des dommages potentiellement cancérigènes au cours du temps. Des ajustements des paramètres des modèles en fonction du risque ont été intégrés dans les taux, calculés et ajustés selon l'âge pour mieux intégrer les données des études scientifiques. Le modèle a également représenté les niveaux cérébraux des dommages causés par l'utilisation du téléphone mobile cellulaire à l'ADN initial ou avec une réparation d'efficacité décroissante.

Résultats: Les dommages à l'ADN des cellules du cerveau a un temps de latence moyen de plus de 30 ans et démontre une augmentation du taux de cancers du cerveau. L’utilisation du téléphone mobile peut conduire à réduire la fonction de réparation de l'ADN dans une résultante d’environ un facteur 2, ce qui génère une augmentation de l'incidence du cancer du cerveau, ou une augmentation du taux de dommages à l’ADN initial du cerveau dont l’incidence peut entrainer une forte augmentation de tumeurs cancéreuses du cerceau chiffrée à 25 fois.

Traduction Next-Up
http://www.next-up.org

---
Source : http://livebettermagazine.com/eng/reports_studies/pdf/PotentialImpactofMobilePhoneUse.pdf?-session=user_pref:42F947CA02a3c13C09TsMOuE8859

Robin des Toits
Lu 2564 fois

Dans la même rubrique :
1 2

épidémiologie | in vivo, in vitro


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grnoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES