Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH


Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...
pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"Une ONG alerte sur l'impact des ondes dans les HLM" - L'Express - 08/01/2013 + Vidéo BFM TV (Déc. 2012)



ONDES - Un rapport alarmant sur les impacts sanitaires des ondes liés à l'usage massif du portable et des technologues sans fil relance le débat sur les ondes. Une ONG appelle la ministre du Logement à lancer une étude sur leur impact dans les HLM.  lAFP
ONDES - Un rapport alarmant sur les impacts sanitaires des ondes liés à l'usage massif du portable et des technologues sans fil relance le débat sur les ondes. Une ONG appelle la ministre du Logement à lancer une étude sur leur impact dans les HLM. lAFP
L'ONG Robin des Toits appelle la ministre Cécile Duflot à lancer une étude sur l'impact sanitaire des ondes dans les HLM, après la publication d'un rapport alarmant sur les conséquences néfastes de l'usage du portable et des technologies sans fil.

Les ondes sont-elles dangereuses? Le débat est relancé après un rapport alarmant rendu hier sur les impacts sanitaires liés à l'usage du portable et des techologies sans fil, selon des informations relayées par leParisien. Inquiète des effets des ondes électro-magnétiques dans des logements devenus des "fours à micro-ondes", l'ONG Robin des Toits appelle la ministre du Logement Cécile Duflot à lancer une étude sur leur impact sanitaire dans les HLM où les locataires sont "totalement captifs".

"Les sources de pollution extérieure s'intensifient avec la multiplication des antennes-relais et la 4G qui se prépare, n'augurant rien de bon, sinon une nouvelle catastrophe sanitaire, sans équivalent", écrit l'ONG, dans une lettre ouverte à Cécile Duflot, datée du 22 octobre. De plus, avance l'ONG, nos domiciles sont de plus en plus envahis par "l'électrosmog intérieur" du fait des téléphones sans fil, la WIFI, les appareils bluetooth, les smartphones, les consoles de jeux, fours à micro-ondes...

"Les logements sont devenus de véritables fours à micro-ondes", assure l'ONG, qui souligne la situation particulièrement précaire des locataires de logements sociaux, "totalement captifs".

Ils "n'ont quasiment aucun recours possible vis-à-vis des bailleurs sociaux qui perçoivent de très juteuses recettes émanant des opérateurs de la téléphonie mobile en contrepartie d'une autorisation d'installation de leurs antennes-relais polluantes sur les immeubles d'habitation", écrit l'ONG.

Cécile Duflot appellée à lancer une étude sur l'impact sanitaire des ondes

Aussi, Robin de Toits appelle Cécile Duflot "à contribuer à un état des lieux au travers du lancement rapide en lien avec le ministère de la Santé d'une étude nationale de l'impact sanitaire des champs électro-magnétiques sur le parc du logement social".

"Nous vous concédons, Madame la Ministre, que la tâche est immense. Mais il n'y aurait rien de pire qu'une politique de l'autruche consistant à repousser la poussière sous le tapis", poursuit l'ONG.

Début octobre, l'Association Santé environnement France (ASEF), qui dit regrouper 2500 médecins, a réclamé une loi sur l'implantation des antennes relais, estimant que la réglementation en règle "ne concède aucun droit aux locataires et explique pourquoi les HLM voient fleurir sur leurs toits des forêts d'antennes relais".

BFM TV 05/12/2012 :


---
Source : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/une-ong-alerte-sur-l-impact-des-ondes-dans-les-hlm_1206538.html

---
Voir également :

- Lettre à Cécile DUFLOT : "Politique du logement et dangers sanitaires d'origine électromagnétique" - Robin des Toits - 25/10/2012

"Une ONG alerte sur l'impact des ondes dans les HLM" - L'Express - 08/01/2013 + Vidéo BFM TV (Déc. 2012)

Robin des Toits
Lu 729 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème