Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

A Sauve, forte opposition à l’installation du compteur Linky - midilibre.fr - 21/01/2019



Dans le centre-ville, difficile de manquer l’opposition aux compteurs Linky. Photo DR
Dans le centre-ville, difficile de manquer l’opposition aux compteurs Linky. Photo DR
Un collectif est soutenu par la municipalité et le député Olivier Gaillard.

A Sauve, une majorité de la population est contre l’installation du compteur Linky d’Enedis. Difficile de manquer dans le centre-ville les affiches et banderoles qui disent non au déploiement. Et pas seulement sur les compteurs… "Certaines ont été enlevées preuve qu’il y a toutefois des gens favorables", précise une opposante.

 

Mais si un collectif s’est officiellement créé en décembre dernier, le conseil municipal avait refusé à l’unanimité l’installation lors d’une délibération dès le 9 mars 2016.
 

L’opposition est montée d’un cran quand les habitants ont reçu dans leurs boîtes à lettres la date et l’heure de passage pour la mise en place en janvier. "Il fallait vite réagir notamment pour les compteurs extérieurs qui sont accessibles. Pour ceux qui sont à l’intérieur, il faut évidemment que les propriétaires donnent leur accord", explique Catherine Velado.

 

La fronde a passé un cap fin décembre quand selon les opposants, l’entreprise mandatée par les opposants a commencé l’installation "alors qu’elle était prévue pour janvier… Des gens étaient en vacances alors avec d’autres personnes du collectif, nous avons fait des veilles".

Des surveillances afin que les compteurs ne soient pas installés là où il n’y avait pas d’autocollants avec affichage du refus légal. Ce qui a inévitablement engendré des tensions entre les employés de l’entreprise et les membres du collectif. "Il y a eu deux incidents un peu plus marqués", ne cache pas Catherine Velado.

La commune bientôt assignée au tribunal administratif

Du coup, devant cette forte opposition, avec seulement 129 compteurs installés sur plus de mille dans la commune, qui est de plus appuyée par le député Olivier Gaillard (lire ci-dessous), par ailleurs, premier adjoint de la commune, Enedis a confirmé à la municipalité l’arrêt du déploiement des compteurs depuis le 11 janvier. Néanmoins, elle a aussi reçu un courrier de la préfecture l’informant d’une prochaine assignation au tribunal administratif afin de demander le retrait de la délibération du 9 mars 2016.
 

En attendant, le collectif dénonce ce compteur qui "associé au courant porteur en ligne envoie des radiofréquences dans les circuits électriques. Il y a donc des émissions d’ondes classées potentiellement cancérigènes par l’Organisation mondiale de la santé. Les assurances ne prennent pas en charge les dommages liés aux ondes". Les opposants assurent également que "la facture d’électricité va être alourdie en 2021. Les compteurs ne supportent aucune surcharge et pourraient disjoncter. Il y a déjà eu des incendies. De plus, les données personnelles sont susceptibles d’être diffusées et revendues".
 

Sauve n’est pas la seule commune à avoir un collectif anti-Linky dans le secteur. Avec ceux de Lasalle, Durfort, Molières, Saint-Hippolyte-du-Fort, Fressac, Ganges, Sumène, Anduze, Colognac et Moulès-et-Baucels (Hérault), ils se retrouveront la semaine prochaine. La bataille ne fait que commencer…
 

Olivier Gaillard a interpellé le ministre

Olivier Gaillard, qui avait déjà interpellé le ministère de la Transition écologique et solidaire il y a un an, a renouvelé sa demande le 14 janvier. "Les conditions de déploiement sont complexes et posent la question de son encadrement et de la prise en compte de la volonté de l’usager. Un feuilleton judiciaire est engagé en ce qui concerne la compétence du maire à mettre en œuvre son pouvoir de police." Pour le député de la 5e circonscription, "Enedis mène une course à l’installation pour un coût de 5 Mds d’euros. Il y a une gabegie financière puisque d’après la Cour des comptes, elle avance l’argent et sera remboursée avec intérêts et empochera 500 M€".


François RIVIER


---
Source : https://www.midilibre.fr/2019/01/21/a-sauve-forte-opposition-a-linstallation-du-compteur-linky,7963833.php


Lu 439 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5

1. Pourquoi une alerte sanitaire ? | 2. Comment agir ? | 3. La science | 4. Loi et Justice | 6. Compteurs dits "intelligents" | 5. Conflits d'intérêt | 7. Espace presse | 8. Archives média | ADHESION | Nous contacter | Qui sommes nous ? | Editoriaux | 9. 5G


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES