Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)
ADHESIONS et DONS
en ligne ou par courrier

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

Les preuves du danger pour la santé du portable, Wi-fi, Bluetooth, DECT...

Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Bretagne. Ces releveurs de compteurs électriques risquent de perdre leur emploi à cause de Linky - ouest-france.fr - 30/06/2020

Des salariés de Solutions 30 manifestaient à Saint-Brieuc, ce mardi matin. Pour eux, la relève des compteurs d’électricité, c’est fini. Le compteur Linky envoie directement toutes les informations. Une quarantaine d’employés craignent pour leur avenir



Une trentaine de salariés de l’entreprise Solutions 30 ont manifesté devant le siège d’Enedis, à Saint-Brieuc, ce mardi. | OUEST-FRANCE
Une trentaine de salariés de l’entreprise Solutions 30 ont manifesté devant le siège d’Enedis, à Saint-Brieuc, ce mardi. | OUEST-FRANCE
 Une trentaine de salariés de l’entreprise Solutions 30 ont manifesté, mardi matin, devant le site d’Enedis à Saint-Brieuc. Ils dénoncent le manque de visibilité sur leur avenir. La raison ? La généralisation des compteurs Linky en Bretagne.
 
Une quarantaine de salariés de Solutions 30 étaient chargés de relever régulièrement les anciens compteurs, pour le compte d’Enedis, dans le Finistère, les Côtes-d’Armor et le Morbihan. Mais désormais, avec Linky, les données sont envoyées automatiquement à Enedis par le boîtier vert intelligent. L’entreprise peut également piloter les coupures à distance. Le travail de releveur de compteur est donc voué à disparaître. Le contrat de sous-traitance entre Enedis et Solutions 30 arrivait à son terme ce mardi 30 juin pour ces départements bretons.

Des salariés, basés à Quimper et Landerneau, ont décidé de rejoindre leurs collègues briochins, hier matin. « On savait depuis octobre 2019 que le contrat de sous-traitance arrivait à échéance. Beaucoup de salariés souhaitaient quitter l’entreprise dans des conditions honorables. Mais la direction nous laisse dans l’incertitude totale depuis dix mois » , déplore William Hurty, délégué CGT Mines Energie 29. Parmi la quarantaine de salariés concernés, certains sont là depuis le début du contrat de sous-traitance en 2001.

« Nous sommes en mesure de proposer des emplois à tous les collaborateurs, réagit Solutions 30, pour les faire évoluer sur les activités Energie ou dans l’installation d’objets connectés et de bornes de recharge pour véhicules électriques, dans le même territoire à des conditions identiques ou plus favorables. Il s’agit de postes en CDI. »

Le délégué syndical doute : « Des CDI, ok... Mais le contrat de sous-traitance ne dure que 18 mois. On va faire quoi, après ? Nous envoyer à Paris ou Marseille ? On n’a plus confiance. » La Bretagne étant en avance dans le déploiement des Linky, la problématique devrait être la même, dans les mois à venir, dans les autres régions françaises.

---
Sourcehttps://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-brieuc-22000/bretagne-ces-releveurs-de-compteurs-electriques-risquent-de-perdre-leur-emploi-a-cause-de-linky-6889068


 


Lu 746 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 8

1. Pourquoi une alerte sanitaire ? | 2. Comment agir ? | 3. La science | 4. Loi et Justice | 5. Conflits d'intérêt | 6. Compteurs dits "intelligents" | 7. Espace presse | 8. Archives média | 9. 5G | 10. Les Fiches de Robin | 11. Editoriaux | 12. Le décodeur de Robin | NOUS SOUTENIR : ADHESION et DON | Qui sommes nous ? | Nous contacter | Comité de parrainage | Mentions légales


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Dernier article

5G - MONTPELLIER : mise en service de 54 antennes 5G (26/11/2020)

26/11/2020

Nouvelles :

Galerie de photos
Logo site
Schéma ARCEP
Grenoble arbres


LIENS UTILES