Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Antennes-Relais à Nogent sur Marne : Bouygues Telecom devant la justice - Novembre 2007



Les locataires du 92, rue François Rolland à Nogent sur Marne, avec le soutien de l’Association du Coteau de Nogent (ACN) ont assigné Bouygues Telecom devant le juge des référés du Tribunal de Créteil. L’audience aura lieu lundi 12 novembre 2007 à 13h, Cette assignation a pour objectif de protéger la santé d’une locataire vivant à cinq mètres des antennes. Les riverains et les parents constatent depuis 3 ans le jusqu’au-boutisme de Bouygues Telecom et l’incapacité du maire à régler ce dossier.

7 novembre 2007 - Nogent sur Marne - Depuis septembre 2004, les riverains du 92 rue François Rolland à Nogent sur Marne ainsi que les parents du groupe scolaire Val de Beauté (2500 élèves) tentent en vain de se faire entendre de Bouygues Telecom et de leur Maire, M. Jacques Martin, en demandant que soit trouvé un autre site éloigné du groupe scolaire. A ce jour, pétitions, affichages, réunions publiques, rassemblements devant la mairie n’y sont pas parvenu.

Les deux antennes ont été mises en activité le 27 septembre 2007 à 5 mètres d’une locataire et à une dizaine de mètres du terrain de sport et d’une école maternelle.

Monsieur Tomasini, Préfet du Val de Marne, avait pourtant demandé la « non activation de l’antenne située en terrasse au 2éme étage de l’immeuble, afin d’étudier l’écran le plus efficace susceptible d’être installé » pour tenir compte des risques pour les locataires. Même cette demande du Préfet n’a pas été respectée.

L’ACN va donc interroger le juge sur la compatibilité de cette installation avec une jouissance paisible des lieux par les locataires, exempte de tous risques pour la santé, ainsi que sur la conformité de l’installation aux règles en vigueur concernant le respect du périmètre de sécurité autour des stations de base (circulaire interministérielle du 16 octobre 2001) dont l’objet est d’éviter toute exposition prolongée des personnes à des rayonnements électromagnétiques excessifs.

La signalétique mise en place par l’opérateur sur la terrasse rappelle d’ailleurs aux techniciens intervenants sur les antennes les précautions à prendre et particulièrement l’interdiction de se trouver dans le champ entre 0 et 3 mètres sur les côtés.

L’ACN :

- regrette cet épisode supplémentaire qui souligne le jusqu’auboutisme aveugle de l’opérateur.

- rappelle que M. Martin a annulé la Charte de bonne conduite de 2002 dont l’ACN demandait simplement l’application.

- dénonce avec vigueur l’accord signé par M. Martin le mois dernier avec les opérateurs, accord qui manifestement ne règle aucun problème, a été négocié dans la plus totale opacité, sans les associations, et au mépris des attentes des nogentais.

Nous faisons confiance aux juges pour suspendre cette installation et nommer un expert qui aura pour tâche de prendre toutes les dispositions pour que ces antennes ne mettent pas en danger la santé des locataires et des riverains.

Source : http://www.coteaudenogent.fr/wp/2007/11/08/antennes-relais-a-nogent-sur-marne-bouygues-telecom-devant-la-justice/

Lu 4724 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Lois, propositions de loi et règlementations | La jurisprudence | Les jugements impliquant Robin des Toits | Tous les jugements


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES